Éditions Privat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une maison d'édition image illustrant une entreprise image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une maison d'édition et une entreprise française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant un sujet propice aux controverses, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les éléments qui le rendent admissible.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Privat.
Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 1839
Fondée par Édouard Privat
Fiche d’identité
Forme juridique SAS
Siège social Toulouse  (France)
Dirigée par Olivier Lamarque (président)
Philippe Terrancle (directeur)
Spécialités Ouvrages d'histoire, Regionalisme, aviation, jeunesse
Collections Histoire, Régionalisme, Aviation, Jeunesse
Langues de publication Français
Effectif 9 directeurs de collections et
employés à temps plein
(en 2008)[1]
Site web www.editions-privat.com
Données financières
Chiffre d'affaires 2 M (2008)[1]

Les éditions Privat sont une maison d'édition française, fondée en 1839 par Édouard Privat, installée à Toulouse, spécialisée dans l'histoire des villes et des régions ainsi que dans l'aviation[2].

Depuis , la maison d'édition a développé une collection jeunesse Les aventures de Violette Mirgue (dessins et scénario Marie-Constance Mallard).

En , une 2e collection jeunesse a vu le jour : Les implacables, l'histoire de Tom, Esteban et Maxime, trois petits joueurs de rugby (dessins et scénario de Marc N'Guessan).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Éditions Privat sont fondées en 1839 par Édouard Privat[3], dont l’intention était de promouvoir une culture régionale[4]. Elles restent une des rares maisons d’édition françaises à rayonnement national à n’être pas située à Paris. Elles ont été achetées par les laboratoires Pierre Fabre en 1995. Situées en plein cœur du centre historique de Toulouse au 10 rue des Arts, elles sont aujourd'hui complètement distinctes[5] de la librairie Privat située au 14 rue des arts à Toulouse.

Leur diffuseur est la Sofedis basée à Paris et leur distributeur la Sodis.

Collections[modifier | modifier le code]

Les éditions Privat publient leurs ouvrages dans diverses collections[6] :

  • la collection « Aviation », traitant de l'histoire du secteur aéronautique ;
  • la collection « Histoire et documents », regroupant des écrits de spécialistes, ainsi que des romans et des témoignages historiques ;
  • la collection « Régionalisme », regroupant les ouvrages traitant des villes et des régions de France ;
  • la collection « Jeunesse », toute dernière collection des éditions Privat regroupant les tomes des aventures de Violette Mirgue ainsi que les aventures des Implacables ;
  • la collection « Arts et techniques » ;
  • la collection « Nature et environnement » ;
  • la collection « Société et actualité » ;
  • la collection « Sport et santé ».

Revues[modifier | modifier le code]

Deux revues sont également éditées par les Éditions Privat[6] :

Prix et récompenses littéraires[modifier | modifier le code]

  • "José Falco, pilote de chasse" de Pierre Challier : Le prix "Charles Dollfus 2015" de l'Aéro-club de France
  • " L'extraordinaire voyage en Perse d'un botaniste - André Michaux : 1782-1785 ", de Régis Pluchet : " Coup de cœur 2015 " de l'Association des Journalistes du Jardin et de l'Horticulture.
  • "Jean le cagot, maudit en terre d'Oc" de Jean-Jacques Rouch : Le prix "Joseph Laurent Olive" du salon du livre d'histoire de Mirepoix en 2013.
  • "Riquet, le génie des eaux" de Mireille Oblin-Brière : Le prix de l'académie de Languedoc et Le prix "Joseph Laurent Olive" du salon du livre d'histoire local de Mirepoix en 2013.
  • L’Ombre de Némésis de François Adrien : « Prix Écume de Mer 2011 » de la Fédération Nationale du Mérite Maritime[7], « Prix 2011 du Cercle de la Mer[8] », « Médaille de Vermeil 2011 » de l’Académie Internationale de Lutèce
  • Aéropostale, les carnets de vol de Léopold d’Yves Marc et Sophie Binder : Mention spéciale du Jury du « Prix Guynemer 2011[9] », « Prix Agora 2010[10] », « Prix Pierre-Georges Latécoère 2010 » de l’Académie des Jeux floraux[11]
  • Armagnac, la plus vieille eau de vie de France de Chantal Armagnac et Alain Muriot, « Prix Gourmand World Cook Book 2009 », catégorie « Meilleur Livre sur les Boissons[12] »
  • De gré ou de force de Mathilde Tournier, Médaille d'argent de l’Académie des Jeux floraux, en 2010[13]
  • Le Chevalier Assis de Nicolas Gouzy, Prix du Salon du livre de Montgiscard 2010
  • Olivier de Termes, le cathare et le croisé de Gauthier Langlois, « Prix Édouard Privat 2000[14] », « Prix Joseph-Laurent Olive 2001 » du salon du livre de Mirepoix[15]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Les Editions Privat ont 170 ans. Plus de 31 000 ouvrages vendus en 2008 », sur objectifnews.com,‎ (consulté le 18 septembre 2012).
  2. « Privat », sur bibliomonde.com (consulté le 18 septembre 2012).
  3. Jean-Jacques Rouch, « Privat : 170 ans au service de la République des lettres tolosanes », sur La Dépêche du Midi,‎ (consulté le 18 septembre 2012).
  4. « Éditions Privat », sur cavi.univ-paris3.fr (consulté le 18 septembre 2012).
  5. Librairie Privat : les salariés en plein brouillard.
  6. a et b Site de l'éditeur.
  7. « Les lauréats du prix Écume de mer », sur merite-maritime.com (consulté le 18 septembre 2012)
  8. « Prix littéraire 2011 du Cercle de la Mer », sur cercledelamer.com,‎ (consulté le 18 septembre 2012)
  9. « Aéropostale, les carnets de vols de Léopold », sur prix-litteraires.net (consulté le 18 septembre 2012)
  10. « Sainte-Foy-de-Peyrolières. Un beau festival du livre », sur La Dépêche du Midi,‎ (consulté le 18 septembre 2012)
  11. Christophe Cavailles, « Aéropostales, les carnets de vol de Léopold paru aux Éditions Privat, récompensé », sur toulouse7.com,‎ (consulté le 18 septembre 2012)
  12. « Gourmand Awards Vin France 2009 », sur escapages.cfwb.be,‎ (consulté le 18 septembre 2012)
  13. « Tournier Mathilde », sur crl-midipyrenees.fr (consulté le 18 septembre 2012)
  14. « Olivier de Termes, le cathare et le croisé », sur historia-meridionalis.org,‎ (consulté le 18 septembre 2012)
  15. Céline Souhami, « Deux auteurs pour un prix », sur La Dépêche du Midi,‎ (consulté le 18 septembre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Privat, Histoire d'une maison toulousaine, Claude Nières, Editions Privat, 2009.
  • 150 ans d'histoire du livre chez Privat, catalogue de l'exposition, IMEC Éditions, 1989 (ISBN 2908295024)
  • Les Edouard Privat, cent années d'une librairie française, 1839-1939 (Toulouse : Privat, 1952, réédité en novembre 1989)
  • Article de Jacques Vedel, Annales du Midi (tome 76, no 67, 1964)
  • Histoire de l'édition française, tome III : Le temps des éditeurs (Paris : Promodis, 1986) (ISBN 2213025584)

Lien externe[modifier | modifier le code]