Francisque de Corcelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francisque de Corcelle
Francisque de Corcelle-bust.jpg
Fonctions
Ambassadeur de France près le Saint-Siège
-
Député
Nord
-
Député
Orne
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
François de CorcelleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Activité
Père
signature de Francisque de Corcelle

signature

Claude François Philibert, dit Francisque, de Tircuy de La Barre de Corcelle, né le à Marcilly (Rhône) et mort le à Paris, est un homme politique français.

Fils de Claude Tircuy de Corcelles, député, il participe avec lui, sous la Restauration, au complot de la Charbonnerie. Il est député de l'Orne de 1839 à 1848, siégeant dans l'opposition libérale. Il est réélu sous la deuxième République, et siège à droite. Opposé à l'Empire, il n'occupe aucune fonction entre 1851 et 1870. Il est représentant du Nord de 1871 à 1876, siégeant à droite. Il est ambassadeur de France auprès du Saint-Siège de 1873 à 1876. Il est un ami d'Alexis de Tocqueville.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (sous le nom François de Corcelles), Documents pour servir à l'histoire des conspirations, des parties et des sectes, Paulin, Paris, 1831
  • De la suppression de l'impôt du timbre sur les journaux, et de la réduction de leur cautionnement, 1835
  • Souvenir de 1848, première intervention dans les affaires de Rome, 1857
  • Situation financière et politique du Saint-Siège, 1870
  • Correspondance d'Alexis de Tocqueville et de Francisque de Corcelle, éd. 1983
  • Ce que je sais de mes ancêtres, vers 1875 (manuscrit non publié)

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :