1926

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1926 (MCMXXVI en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour les autres significations, voir 1926 (Chronologie de Dada et du surréalisme).

Années :
1923 1924 1925  1926  1927 1928 1929

Décennies :
1890 1900 1910  1920  1930 1940 1950
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (Belgique, France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

  • Climat : réchauffement automnal à partir de 1926. Il culmine en 1929-1938.

Afrique[modifier | modifier le code]

Amérique[modifier | modifier le code]

26 février : Calvin Coolidge signe le Revenue Act.

Asie[modifier | modifier le code]

25 décembre : début du règne de Shōwa

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • 8 janvier : Abdelaziz Ibn Sa'ud est proclamé roi du Hedjaz et sultan du Nedjd à la Mecque. Les saoudites étendent leur puissance sur la majeure partie de la péninsule arabique.
  • Avril - mai : les troupes rebelles Druzes entrent dans Damas. Le haut-commissaire Maurice Sarrail fait bombarder la ville par l’aviation française, entraînant des pertes humaines et matérielles considérables (9 mai). Il parvient à reprendre le contrôle de la vieille ville mais pas à pacifier la Ghouta. Rendu responsable de la révolte, Sarrail est rappelé au profit du sénateur radical Henry de Jouvenel.
25 avril : couronnement de Reza Pahlavi
  • 28 avril : un nouveau gouvernement syrien est formé par Henry de Jouvenel avec pour programme la constitution d’un traité franco-syrien et la mise en place d’une constitution. Les nationalistes refusent à nouveau les propositions françaises. Jouvenel promet des élections dans les régions syriennes non révoltées. Il désigne Tajj ad-Din al-Hassani comme chef du gouvernement de l’État de Syrie. Il est favorable à la reconstitution de la Syrie unitaire, mais devant l’opposition des nationalistes, il rétablit un régime d’administration directe à Damas tandis que l’armée reprend peu à peu le contrôle du pays.
  • Mai (Égypte) : les libéraux-constitutionnels font alliance avec le Wafd et remportent ensemble les élections législatives. Saad Zaghlul, sous la pression britannique, doit se contenter de la présidence de la Chambre tandis que les libéraux dirigent un gouvernement composé majoritairement de wafdistes.
  • 13 - 19 mai : congrès sur la question du califat au Caire[7].
    • L’université al-Azhar convoque un congrès islamique au Caire qui renonce à choisir un nouveau calife devant la multiplication des candidatures, mais donne une définition de la nature et de la fonction de cette magistrature. Il affirme que le califat est conforme à la loi islamique et donc réalisable.
  • 23 mai : promulgation de la Constitution libanaise[8].
  • 7 juin : pour rassurer le monde musulman inquiet de son wahhabisme, Ibn Sa'ud organise à La Mecque un Congrès du monde musulman. Sans décisions concrètes ou durables, ce congrès a surtout pour objectif la reconnaissance du wahhabisme par les sunnites.
    • Le wahhabite Ibn Sa’ud décide d’interdire tous les signes d’idolâtrie dans les lieux saints de l’Islam. Il s’en prend notamment aux mausolées des saints musulmans faisant l’objet d’un culte populaire en Égypte.
  • Août : le haut-commissaire en Syrie Jouvenel est rappelé et remplacé par le diplomate Henri Ponsot, disposé à donner à la Syrie un statut organique (fin en 1933). Il amnistie une partie des nationalistes arrêtés, qui se regroupent dans le futur Bloc national et adoptent un programme plus modéré.
  • 5 décembre : Médine capitule. Le dernier Hachémite, Ali, fils de Hussein, quitte le Hedjaz fin décembre.
  • Irak : abandon d’un projet de loi sur la conscription face à l’hostilité des Kurdes et des chiites.

Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1926 en France, 1926 en Italie et 1926 en Suisse.
3 mai-12 mai : grève générale au Royaume-Uni.
4 juin, Pologne : Ignacy Mościcki (au centre) est élu président de la république en Pologne. Avec Józef Piłsudski (à sa droite) et Obok Bartel


  • Hongrie : le parti uni de István Bethlen obtient 170 sièges sur 245 au Parlement hongrois, le parti chrétien-national 35, les sociaux-démocrates 14.
  • Espagne : création de l’union patriotique pour regrouper les sympathisants du régime. Arrêt de la croissance, érosion monétaire.
  • Allemagne : le nombre de chômeurs secourus passe de 200 000 en août 1925 à 2 millions au cours de l’été 1926.

Portugal[modifier | modifier le code]

  • Accroissement du déficit budgétaire et de la dette extérieure. Pour éviter la banqueroute, Sinel de Cordes envisage un emprunt à la SDN, qui exige un sévère contrôle international.
  • Deux Portugais sur trois sont encore analphabètes.
  • Le Portugal compte 300 salles de projections de cinéma.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Arts et culture[modifier | modifier le code]

Naissances en 1926[modifier | modifier le code]

Décès en 1926[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Google books - Des tranchées de Verdun à l'église Saint-Bernard: 80000 combattants maliens…, Bakari Kamian
  2. HCNUDH
  3. Google books - Histoire d'Afrique: les enjeux de mémoire, Jean-Pierre Chrétien
  4. a et b Miller Center of Public Affairs
  5. Passaic Textile Strike Bulletins Part 2
  6. Google books - La décolonisation de 1919 à nos jours, Henri Grimal
  7. Des musulmans orphelins de l'empire ottoman et du khalifat dans les années 1920
  8. République du Liban, constitution libanaise 1926, MJP, université de Perpignan
  9. http://untreaty.un.org/unts/60001_120000/15/24/00029177.pdf
  10. L'idée d'Europe au XXe siècle, de Élisabeth Du Réau