Herzégovine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Bosnie (vert clair) et l'Herzégovine (vert foncé) à l'échelle de l'Europe.
Limites approximatives de l'Herzégovine.

L'Herzégovine (en bosniaque, croate, serbe latin et serbe cyrillique : Hercegovina/Херцеговина) est une région géographique historique des Alpes dinariques, correspondant à la partie méridionale de l'État actuel de Bosnie-Herzégovine. Son nom vient de l'allemand Herzog (duc) et signifie donc « duché », elle doit son nom au duc serbe de Saint Sava Stefan Vukčić Kosača (la Maison Kosača était ou de confession Serbe orthodoxe ou croate catholique) (1435 à 1466). C'est au XIXe siècle qu'il fut décidé d'associer le nom de l'Herzégovine à celui de Bosnie, auparavant seul utilisé pour désigner le pays entier.

Répartition entre Bosniaques, Serbes et Croates[modifier | modifier le code]

Selon un recensement de 1991, l'Herzégovine avait une population de 437 095 habitants, ainsi répartis par nationalité : 206 457 Croates (47,2 %), 112 948 Bosniaques (25,8 %), 93 047 Serbes (21,3 %), 18 494 Yougoslaves (4,2 %) et 6149, soit 1,4 % restants étaient enregistrés comme autres nationalités.

L'Herzégovine historique[modifier | modifier le code]

Au début du Moyen Âge, le territoire moderne de la Bosnie-Herzégovine était divisé en de nombreux petits états (entre 5 et 30) plus ou moins indépendants. Herzégovine englobait les régions de Hum, ou Zahumlje, et Travunije. La partie ouest de l'Herzégovine appartenait au royaume de Croatie uni au royaume de Hongrie en 1102. Plus tard, l'ouest vint sous la juridiction du Ban bosniaque Stjepan Kotromanić II et du roi Tvrtko I Kotromanić.

Drapeau de l’Herzégovine après l’annexion par l’Autriche-Hongrie (1908).

Apparition du nom « Herzégovine »[modifier | modifier le code]

À la suite de l'affaiblissement de la couronne de Bosnie après la mort de Tvrtko I, les seigneurs Kosača, le Grand-Duc Sandalj Hranić et son neveu, Herzog Stefan Vukčić, ont statué sur la région d'Hum la plaçant de façon officielle sous la juridiction du herzog Stefan Vukčić. Dans un document adressé à Frédéric III le 20 janvier 1448, le duc Stefan Vukčić Kosača appelé lui-même Herzog (duc), seigneur de Hum et Primorje, grand duc du royaume de Bosnie et ses terres officialise le contrat. Ces terres seront alors connues sous le nom de Herzégovine ce qui veut dire "Herzog terres" ou les terres de l'Herzog.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle couvre une superficie de 9 948 km2 ou, selon d'autres sources[Lesquelles ?] 10 190 km2. En effet il n'existe pas de délimitation précise et faisant consensus, entre la Bosnie et l'Herzégovine. Le territoire de l'Herzégovine est formé de collines et de terrains karstiques à l'exception de la vallée de la rivière Neretva. La plus grande ville est Mostar, au centre. Les autres villes notables, tout au moins celles dont l'appartenance à l'Herzégovine ne fait pas débat, sont Trebinje, Konjic et Čapljina.


Personnes célébrés de Herzégovine[modifier | modifier le code]

Stefan Ier Nemanjić : Souverain Serbe

Saint Sava : Fondateur de l'Eglise Orthodoxe Serbe Autocéphale

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]