Empereur des Indes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Empereur des Indes
Emperor of India
بادشاہِ ھندوستان
Image illustrative de l'article Empereur des Indes
L'Étoile des Indes

Image illustrative de l'article Empereur des Indes
Le roi George VI du Royaume-Uni, dernier Empereur des Indes.

Création 1er mai 1876
Titre Sa majesté impériale
Abrogation 15 août 1947
Premier titulaire Victoria
Dernier titulaire George VI

Empereur des Indes (en persan بادشاہِ ھندوستان Badshah-e-Hind, en anglais Emperor of India) est un titre porté par le dernier empereur moghol Muhammad Bahadur Shah et ravivé par les monarques britanniques durant la colonisation britannique de l'Inde. Ce titre est ainsi porté jusqu'en 1947 et l'Indépendance de l'Inde.

Histoire du titre[modifier | modifier le code]

Muhammad Bahadur Shah[modifier | modifier le code]

La dynastie Moghol, qui règne sur la majeure partie du sous-continent indien à partir du XVIe siècle, utilise le titre de Badishah signifiant « grand roi » ou « roi des rois », sans indication géographique.

Pendant la révolte de 1857, les rebelles s'emparent de Delhi et proclame le dernier Muhammad Bahadur Shah Badishah-e-Hind, empereur d'Inde. Les Britanniques écrasent la rébellion et exilent Bahadur Shah à Rangoon en 1858, mettant fin à la dynastie Moghol.

Monarques britanniques[modifier | modifier le code]

Après la déposition de l'Empire moghol par la Compagnie anglaise des Indes orientales, la Compagnie est elle-même dissoute et l'Inde est intégrée à la Couronne britannique en 1858. Le 1er mai 1876, la reine Victoria prend le titre d'Impératrice des Indes. Le nouveau titre est proclamée au darbar de Delhi en 1877. Le Premier ministre Benjamin Disraeli est généralement considéré comme l'inspirateur de la création du titre.

Il y a plusieurs raisons à l'instauration de ce titre impérial. La fille de la reine Victoria, la princesse royale Victoria, devait devenir impératrice lors de l'accession au trône impérial allemand de son mari et il apparaissait pas souhaitable que la fille ait un titre supérieur à la mère, une « simple » reine. Par ailleurs, la suzeraineté du monarque britannique sur les différents princes indiens était considéré comme une justification au titre « Impératrice ».

À la mort de Victoria, son fils Édouard VII monte sur le trône et devient Empereur des Indes. Le titre est porté par les monarques britanniques jusqu'à l'Indépendance de l'Inde le 15 août 1947 et n'est formellement abandonné que le 22 juin 1948 par George VI, bien que le monarque continue à être roi de l'Inde jusqu'en 1950.

En signant des documents pour des affaires indiennes, le roi-empereur utilisait les initiales R I. Lorsque le monarque était un homme, sa femme portait le titre de reine-impératrice. Les pièces de monnaie britannique et du Commonwealth incluait fréquemment l'abréviation « Ind. Imp. », les pièces indiennes étant frappées du titre « Impératrice » puis « Roi Empereur ».

Liste des empereurs des Indes (1876-1947)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Début fonction Fin fonction
Victoria Victoria
(24 mai 1819 – 22 janvier 1901)
28 avril 1876

proclamé en Grande-Bretagne

1er janvier 1877

proclamé en Inde

22 janvier 1901
Édouard VII Édouard VII
(9 novembre 1841 – 6 mai 1910)
22 janvier 1901 6 mai 1910
George V George V
(3 juin 1865 – 20 janvier 1936)
6 mai 1910 20 janvier 1936
Édouard VIII Édouard VIII
(23 juin 1894 – 28 mai 1972)
20 janvier 1936 11 décembre 1936
George VI George VI
(14 décembre 1895 – 6 février 1952)
11 décembre 1936 15 août 1947

indépendance de l'Inde

22 juin 1948

titre abandonné

Voir aussi[modifier | modifier le code]