1909

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page concerne l'année 1909 (MCMIX en chiffres romains) du calendrier grégorien.

Années :
1906 1907 1908  1909  1910 1911 1912

Décennies :
1870 1880 1890  1900  1910 1920 1930
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]


Amérique[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

11 avril : fondation de Tel-Aviv.
  • 11 avril : fondation de Tel-Aviv, première ville juive en Palestine.
  • 27 avril : début du sultanat ottoman de Mehmed V Resad qui succède à Abdülhamid II (fin en 1918).
    • Abdülhamid II intrigue pour reprendre le pouvoir. Il fait exciter par ses agents le fanatisme des musulmans, faisant courir le bruit que la législation « chérié » allait être abolie. En avril, la foule se soulève à Constantinople. Le Comité « Union et Progrès » se réfugie à Salonique et le sultan redevient maître du pays. À la suite de troubles survenus à Adana, les massacres de chrétiens s’étendent à toute la Cilicie. Vingt-cinq mille d’entre eux, Arméniens pour la plupart, sont victimes de massacres. L’armée intervient à nouveau. Le 3e Corps marche sur Constantinople, prend la ville et dépose Abdülhamid II pour lui substituer son frère. Le Comité « Union et Progrès » est rappelé. Abdülhamid II et emprisonné à Salonique (1910).
    • Après la révolution, les éléments turcs du gouvernement s’attachent à « turquifier » l’administration, la justice et l’enseignement, ce qui provoque la désaffection de beaucoup d’Arabes.
  • 16 juillet : début du règne de Ahmad Shah Qajar, shah de Perse à la suite de la destitution de son père Mohammad Ali Shah (fin en 1925).
  • Juillet : offensive française contre la révolte de Đề Thám au Tonkin.
  • 25 décembre : création du Bureau des Affaires étrangères du Tibet.
  • Réformes Morley-Minto en Inde britannique. Gopal Krishna Gokhale, qui dirige le Parti du Congrès, réussit à persuader le nouveau secrétaire d’État à l’Inde, John Morley, de mettre en route des réformes malgré les réticences du vice-roi et gouverneur général, Lord Minto. L’Indian Council's Act (réforme Morley-Minto) introduit le principe électif dans la désignation des membres des conseils législatifs. Un groupe de notables, conduit par le jeune Sultan Muhammad Aga Khan (1877-1957) est reçu par Lord Minto en délégation et obtient l’organisation d’élections séparées pour les Musulmans.
    • Lord Sinha (en) est le premier indien à devenir membre du conseil exécutif du gouvernement général des Indes britanniques.
    • Institution d’assemblées provinciales en Inde.
  • Cambodge : retour du roi khmer Sisowath à Angkor, sous protection française.
  • Soumission de Bali aux Hollandais.
  • Chine : réunion des conseils provinciaux qui passent à l’opposition.
  • Tibet : le dalaï-lama Thubten Gyatso rentre à Lhassa après cinq ans d’exil. Il entre immédiatement en conflit avec l’amban Lian Yu, qui appelle 2 000 hommes du Sichuan en renfort. Lhassa est en partie pillée.
  • Mongolie : révolte dans l’aïmak khanal tsétsène. Les entrepôts et les boutiques des marchands chinois sont incendiés, et nombre de propriétaires tués. Des troupes mandchoues envoyées pour la combattre obligent Toktokho, le chef de la révolte à se réfugier au-delà du Baïkal mais les unités partisanes effectuent des raids périodiques contre l’aïmak.

Europe[modifier | modifier le code]

Caricature du sultan Abdülhamid II peu avant son éviction du trône.
  • 12 juin : création du Hansabund (de) en Allemagne, parti réformateur qui réclame l’établissement du suffrage universel direct dans toutes les élections[18].
  • 21 - 30 juin : lors d'une réunion à Paris du comité de rédaction élargi de la revue « Le Prolétaire », le dirigeant des otzovistes, Alexandre Bogdanov est exclu du Parti bolchevique[19]. Les bolcheviks se divisent : « conciliateurs », partisans d’un rapprochement avec les mencheviks, « otzovistes », réclamant le rappel (otzyv) des députés sociaux-démocrates, « constructeurs de Dieu », remettant en cause le matérialisme du marxisme orthodoxe (Bazarov, Bogdanov).
  • 25 juillet - 31 juillet : semaine tragique à Barcelone. Les socialistes poussent le peuple à s’opposer à l’appel des réservistes dans le Rif, mais le mouvement, dépassé par la violence des anarchistes, subit une violente répression. Le théoricien anarchiste Francisco Ferrer est arrêté et exécuté le 13 octobre malgré l’indignation internationale[22],[3]. Le PSOE décide de s’allier avec les républicains, ce qui déclenche son essor.


Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Intérieur en été, toile de Edward Hopper.

Prix Nobel[modifier | modifier le code]

Naissances en 1909[modifier | modifier le code]

Décès en 1909[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 70e Régiment d'Infanterie de Marine
  2. Zanzibar - Chronology
  3. a, b et c Consuelo, Atlas histórico de España, vol. 2, Ediciones AKAL,‎ 1999 (ISBN 9788470903502, présentation en ligne)
  4. Ieuan Ll. Griffiths, The African Inheritance, Routledge,‎ 2005 (ISBN 9781134983124, présentation en ligne)
  5. Elisabethville
  6. Observatoire de l'action humanitaire
  7. La gauche hollandaise (1900-1914) : Le mouvement "Tribuniste" 3e partie | Courant Communiste International
  8. Dusan Batakovic, Les sources françaises de la démocratie Serbe (1804-1914), Éditions La Martinière (ISBN 9782271077639, présentation en ligne)
  9. a, b, c et d Timothy Winston Childs, Italo-Turkish Diplomacy and the War Over Libya : 1911-1912, BRILL,‎ 1990 (ISBN 9789004090255, présentation en ligne)
  10. Gesellschaft für Sozialen Fortschritt, Die Wandlung der landwirtschaftlichen Arbeitsverfassung in der Industriegesellschaft, Duncker & Humblot,‎ 1961 (présentation en ligne)
  11. Jean Ruhlmann, Histoire de l'Europe au XXe siècle : 1900-1918, vol. 1, Éditions Complexe,‎ 1994 (ISBN 9782870275351, présentation en ligne)
  12. Nicholas J. Miller, Between Nation and State : Serbian Politics in Croatia Before the First World War, University of Pittsburgh Pre,‎ 1998 (ISBN 9780822977223, présentation en ligne)
  13. John P. Gerber, Anton Pannekoek and the Socialism of Workers' Self Emancipation, 1873-1960, Springer Science & Business Media,‎ 1989 (ISBN 9780792302742, présentation en ligne)
  14. Lioubomir Mihailovitch, Histoire du peuple serbe, L'Âge d'homme,‎ 2005 (ISBN 9782825119587, présentation en ligne)
  15. Geoffrey A. Hosking, Cambridge Russian, Soviet and Post-Soviet Studies. The Russian Constitutional Experiment : Government and Duma, 1907-1914, vol. 12, CUP Archive,‎ 1973 (ISBN 9780521200417, présentation en ligne)
  16. Hélène Carrère d'Encausse, Nicolas II, la transition interrompue : Une biographie politique, Fayard,‎ 1996 (ISBN 9782213649764, présentation en ligne)
  17. Carmen Ortiz García, Luis Angel Sánchez Gómez, Diccionario histórico de la antropología española, Editorial CSIC - CSIC Press,‎ 1994 (ISBN 9788400074432, présentation en ligne)
  18. Hubert Kiesewetter, Industrielle Revolution in Deutschland : Regionen als Wachstumsmotoren, Franz Steiner Verlag,‎ 2004 (ISBN 9783515086134, présentation en ligne)
  19. Gérard Conio, Le formalisme et le futurisme russes, L'Âge d'homme (ISBN 9782825122020, présentation en ligne)
  20. Ursula Prutsch, Klaus Zeyringer, Leopold von Andrian (1875-1951) : Korrespondenzen, Notizen, Essays, Berichte, Böhlau Verlag Wien,‎ 2003 (ISBN 9783205771104, présentation en ligne)
  21. Les Inventaires d'Universalis. La Grande Guerre, vol. 1, Encyclopædia Universalis,‎ 2014 (ISBN 9782852291324, présentation en ligne)
  22. Aline Angoustures, Histoire de l'Espagne au XXe siècle, Éditions Complexe,‎ 1993 (ISBN 9782870274934, présentation en ligne)
  23. Richard Clogg, A Concise History of Greece, Cambridge University Press,‎ 2013 (ISBN 9781107656444, présentation en ligne)
  24. Jean-Christian Lambelet, Le mobbing d'un petit pays : onze thèses sur la Suisse pendant la Deuxième Guerre mondiale, Éditions L'Âge d'Homme,‎ 1999 (ISBN 9782825112397, présentation en ligne)
  25. Jean-Paul Bled, François-Ferdinand d'Autriche, Tallandier (ISBN 9791021000186, présentation en ligne)
  26. Winston Churchill, Conversations intimes : 1908 - 1964, Tallandier (ISBN 9791021002975, présentation en ligne)
  27. Georges Nivat, Les sites de la mémoire russe : Géographie de la mémoire russe, Fayard,‎ 2007 (ISBN 9782213640402, présentation en ligne)
  28. Denise Galloy, Franz Hayt, Précis d'histoire du temps présent (1914-2002), De Boeck,‎ 2002 (ISBN 9782804141370, présentation en ligne)
  29. Jean Ruhlmann, op. cit, p. 231.