1820

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1820 (MDCCCXX en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour l'année -1820, voir -1820.

Années :
1817 1818 1819  1820  1821 1822 1823

Décennies :
1790 1800 1810  1820  1830 1840 1850
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

  • 8 janvier : les Britanniques imposent aux cheikhs de la Côte des pirates la signature d'un traité de paix interdisant la piraterie et la traite des esclaves[1]. Début d'un protectorat britannique de fait sur le Bahreïn et le Trucial Oman.
  • 1er février : capitulation d’Alep révolté contre son gouverneur, reprise par les Ottomans après 101 jours de siège[2].
  • 14 février : début du règne de Minh Mang, empereur du Vietnam[3]. Il renforce la puissance monarchique et provoque de nombreuses résistances, surtout dans le sud.

Afrique[modifier | modifier le code]

  • Avril, Afrique australe : Tchaka décide de ne plus partir en campagne et confie le commandement de ses troupes au chef Oum Selekatsi. Il proclame officiellement le royaume zoulou[12]. Il a vaincu en deux ans plus de trois cents chefs dont les territoires ont été intégrés au royaume qui atteint 30 000 km2.
  • 6 juin : le gouverneur de la colonie du Cap, Rufane Donkin, se rend dans une nouvelle colonie qu'il baptise Port Elizabeth. 4 000 colons britanniques, venus par 21 bateaux, se sont installés dans la région entre décembre 1819 et mars 1820[13].


  • Le sultan du Maroc Mulay Slimane envoie une nouvelle expédition militaire contre la zawiya (centre religieux) de Cherradi, qui anime la révolte des Arabes dans la région du Haouz. Il s’agit d’une confrérie de mystiques et de prédicateurs d’inspiration soufie. Le sultan, battu, est fait prisonnier et retenu pendant trois jours[16].
  • Fuyant les Zoulous, les Ndwandwe, dirigés par Sobhuza (en), fondent le royaume de Swazi[17].
  • La ville de Bénin, visitée par le voyageur britannique John King, est en ruine et en pleine révolution[18].

Amérique[modifier | modifier le code]

Les États-Unis en 1820

.

  • 9 août : arrivée à Cayenne de 27 coolies chinois et de 5 malais venus de Manille pour introduire la culture du thé en Guyane. La tentative échoue[28].
Débarquement de José de San Martín à Pisco.

Europe[modifier | modifier le code]

  • 6 juillet : affaire de la reine Caroline, accusée publiquement d’adultère par le roi George IV du Royaume-Uni[40]. Georges IV est un souverain détesté, dont les démêlés conjugaux exacerbent les passions. Son épouse, Caroline, lassée de son inconduite, s’est exilée en Italie. De retour à Londres en juin, elle se lie avec les radicaux tandis que le roi tente vainement d’obtenir du Parlement l’annulation de son mariage. La mort de la reine Caroline en 1821 met fin au scandale mais le prestige de la monarchie s’en trouve considérablement diminué[48].
  • 9 juillet : insurrection militaire des Carbonari (sociétés secrètes libérales partisane de l’unification de l’Italie) dans le royaume de Naples (Nola, Avellino et Naples). La révolte de Nola oblige Ferdinand Ier à accorder une constitution libérale au royaume de Naples (13 juillet) et prendre pour Premier ministre le chef de l’insurrection, le général Guglielmo Pepe (1783-1855)[49].
  • 24 août : une révolution libérale éclate au Portugal et les révoltés exigent le retour du roi au Portugal, réfugié au Brésil depuis 1807. Un soulèvement militaire permet la création de la « Junte provisoire du gouvernement suprême du royaume » à Porto, suivie de la proclamation d’une junte semblable à Lisbonne. Ensemble, les deux juntes décident de la création de deux organismes provisoires : l’un prépare la convocation des Cortès, l’autre assure l’intérim du pouvoir. Du Brésil, Jean VI de Portugal reconnaît le fait accomplit. Les élections aux Cortès révèlent les premières failles dans le bloc des conjurés, entre la bourgeoisie libérale et les militaires, partisans de la restauration de l’ancien régime. Ceux-ci organisent un pronunciamiento le 11 novembre, la martinhada, par laquelle ils imposent momentanément à la junte leurs hommes et leurs principes. Cependant, les élections au Cortès constituantes porteront au pouvoir des députés certes royalistes mais décidés à proclamer les droits de l’homme et du citoyen et la souveraineté du peuple[50].
Frontières du Deutscher Bund en 1820.


  • Parution du journal libéral « Régénération du Portugal »[52]. Une place est rebaptisée sous le nom de « Régénération ».

Empire russe[modifier | modifier le code]

  • Juin : mise en place d’un comité spécial pour définir de nouvelles règles de censure (Magnitski et Chichkov)[55].
  • 13 septembre (1er septembre du calendrier julien) : ouverture du deuxième Sejm (assemblée) du royaume de Pologne[57]. Une poussée libérale s’exerce sous l’influence de Benjamin Constant et des Français ; le leader Wincenty Niemojowski (pl) engage la lutte contre la censure. Le tsar, qui assiste à l’une des séances, est indigné des propos de l’opposition libérale à l’égard de la monarchie : pendant quatre ans, il ne convoque plus le Sejm. La vie politique se développe alors avec des sociétés secrètes, comme en Europe occidentale[58].


  • Soulèvement massif des paysans du Don[60].

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Le roi de Lydie Candaule montrant sa femme à Gyges, toile de William Etty.

Sur les autres projets Wikimedia :

Naissances en 1820[modifier | modifier le code]


Décès en 1820[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Habib Ishow, Structures sociales et politiques de l'Irak contemporain : Pourquoi un État en crise ?, Éditions L'Harmattan,‎ 2003 (ISBN 9782296318144, présentation en ligne)
  2. André Raymond, Alep à l'époque ottomane (XVIe-XVIIIe siècles), Institut français de Damas,‎ 1991 (ISBN 9782901315445, présentation en ligne)
  3. Joseph Huy Lai Nguyen, La tradition religieuse, spirituelle et sociale au Vietnam, Éditions Beauchesne,‎ 1981 (ISBN 978-2-7010-1017-5, présentation en ligne)
  4. Collectif, Portrait de Hawaii, ULYSSE,‎ 2012 (ISBN 9782765806233, présentation en ligne)
  5. Stuart Reynolds Schram, Foundations and limits of state power in China=, Published on behalf of the European Science Foundation by School of Oriental and African Studies, University of London,‎ 1987 (ISBN 9780728601390, présentation en ligne)
  6. Stanford J. Shaw,Ezel Kural Shaw, History of the Ottoman Empire and Modern Turkey, vol. 2, Cambridge University Press,‎ 1977 (ISBN 9780521291668, présentation en ligne)
  7. Geoff Palmer, Heroes Or Villains : The British in India, Australian eBook Publisher,‎ 2013 (ISBN 9780987511041, présentation en ligne)
  8. L'Union médicale : journal des intérêts scientifiques et pratiques, moraux et professionnels du corps médical, vol. 28, Paris, O. Doin,‎ 1865 (présentation en ligne)
  9. Daniel Don Nanjira, African Foreign Policy and Diplomacy from Antiquity to the 21st Century, vol. 1, ABC-CLIO,‎ 2010 (ISBN 9780313379826, présentation en ligne)
  10. IVe Congrès international des sciences géographiques tenu à Paris en 1889, vol. 2, Bibliothèque des annales économiques,‎ 1891 (présentation en ligne)
  11. Gerald H. Anderson, Biographical Dictionary of Christian Missions, Wm. B. Eerdmans Publishing,‎ 1999 (ISBN 9780802846808, présentation en ligne)
  12. Tidiane N'Diaye, L'empire de Chaka Zoulou, Éditions L'Harmattan,‎ 2002 (ISBN 9782747519205, présentation en ligne)
  13. Sandra Olivier, Touring in South Africa, Struik,‎ 2005 (ISBN 9781770071421, présentation en ligne)
  14. a et b J. F. Ade Ajayi, Histoire générale de l'Afrique : L'Afrique au XIXe siècle jusque vers les années 1880, UNESCO,‎ 1996 (ISBN 9789232017123, présentation en ligne)
  15. a et b Jāmiʻat al-Kharṭūm. Maʻhad al-Dirāsāt al-Afrīqīyah wa-al-Āsiyawīyah, Sudan : environment and people : second International Sudan Studies Conference papers, 8-11 April 1991 held at University of Durham, University Library,‎ 1991 (ISBN 9780951276112, présentation en ligne)
  16. Jean Le Coz, Le Rharb, fellahs et colons : étude de géographie régionale, vol. 1, Centre universitaire de la recherche scientifique,‎ 1964 (présentation en ligne)
  17. Christian P. Potholm, Swaziland : The Dynamics of Political Modernization, University of California Press,‎ 1972 (ISBN 9780520022003, présentation en ligne)
  18. Hubert Deschamps, L'Afrique noire précoloniale, Presses universitaires de France,‎ 1976 (lire en ligne)
  19. a, b et c Alfredo Opisso, Historia de España y de las Repúblicas latino-americanas, vol. 22, Barcelona, Gallach,‎ 1835 (présentation en ligne)
  20. V. Martin de Moussy, Description géographique et statistique de la Confédération Argentine, vol. 3, Firmin-Didot,‎ 1864 (présentation en ligne)
  21. Georg Gottfried Gervinus, Histoire du dix-neuvième siècle depuis les traités de Vienne, vol. 7, Paris, A. Lacroix,‎ 1865 (présentation en ligne)
  22. Edgar Esteves González, Batallas de Venezuela, 1810-1824, El Nacional,‎ 2004 (ISBN 9789803880743, présentation en ligne)
  23. Alfred L. Marbais du Graty, La confédération Argentine, Guillaumin,‎ 1858 (présentation en ligne)
  24. Maurice Denuzière, La Dix-Huitième Étoile : Histoire de la Louisiane américaine, Fayard,‎ 2013 (ISBN 9782213676845, présentation en ligne)
  25. Louis Strauss, Les États-Unis : Renseignements historiques, renseignements géographiques, industrie agricole, Paris, Librairie internationale,‎ 1867 (présentation en ligne)
  26. L'ami de la religion : journal ecclésiastique, politique et littéraire, vol. 9, Paris, De Soye et Bouchet,‎ 1861 (présentation en ligne)
  27. Eduardo Philibert Mendoza, Personajes notables de la historia de Mexico, vol. 1, Panorama Editorial,‎ 2007 (ISBN 9789683816092, présentation en ligne)
  28. Bernard Montabo, Le grand livre de l'histoire de la Guyane: Des origines à 1848, vol. 1, Orphie,‎ 2004 (ISBN 9782877632362, présentation en ligne)
  29. a et b José de San Martin, Jacques Joset, Philippe Raxhon, Correspondance et autres écrits du Libertador José de San Martin, Éditions de l'ULG,‎ 2004 (ISBN 9782930322650, présentation en ligne)
  30. Rose Nesmy Saint Louis, Le vertige haïtien : Réflexions sur un pays en crise permanente, Éditions L'Harmattan,‎ 2011 (ISBN 9782296446267, présentation en ligne)
  31. Federica Morelli, Réforme et dissolution de l'espace impérial : Équateur, 1765-1830, Éditions L'Harmattan,‎ 2004 (ISBN 9782747567367, présentation en ligne)
  32. Enciclopedia del Ecuador
  33. George Lauderbaugh, The History of Ecuador, ABC-CLIO,‎ 2012 (ISBN 9780313362507, présentation en ligne)
  34. Enciclopedia del Ecuador
  35. Tony Jaques, Dictionary of Battles and Sieges : P-Z, vol. 3, Greenwood Publishing Group,‎ 2007 (ISBN 9780313335396, présentation en ligne)
  36. Historia general de Chile : Parte novena : Organización de la república 1820 a 1833, vol. 13, Editorial Universitaria,‎ 2000 (ISBN 9789561117853, présentation en ligne)
  37. Lucas Alamán, Historia de Méjico, vol. 5, J.M. Lara,‎ 1852 (présentation en ligne)
  38. Harold F. Bass Jr., Historical Dictionary of United States Political Parties, Scarecrow Press,‎ 2009 (ISBN 9780810863224, présentation en ligne)
  39. a et b Benoît Pellistrandi, Un discours national? : la Real Academia de la Historia entre science et politique (1847-1897), Casa de Velázquez,‎ 2004 (ISBN 9788495555649, présentation en ligne)
  40. a et b John Lingard, Histoire d'Angleterre, depuis la 1ère invasion des romains, vol. 21, Paris, Parent-Desbarres,‎ 1838 (présentation en ligne), p. 404-416
  41. a et b Annie Duprat, Révolutions et mythes identitaires : Mots, violences, mémoire, Nouveau Monde (ISBN 9782365830935, présentation en ligne)
  42. Colin Rallings, Michael Thrasher, British Electoral Facts, 1832-2006, Ashgate Publishing, Ltd.,‎ 2007 (ISBN 9780754627128, présentation en ligne)
  43. Manuel Pando Fernandez de Miraflores, Amable-Félix Couturier de Vienne, Essais historiques et critiques pour servir à l'histoire d'Espagne de 1820 à 1823, vol. 1, Paris, Bourgogne et Martinet,‎ 1836 (présentation en ligne)
  44. Georg Friedrich von Martens, Friedrich Wilhelm August Murhard, Nouveaux supplémens au recueil de traités et autres actes remarquable, vol. 1, Goettingue, Libr. de Dieterich,‎ 1839 (présentation en ligne)
  45. Pascal Coste, toutes les Égypte, Éditions Parenthèses,‎ 1998 (ISBN 9782863640920, présentation en ligne)
  46. Dictionnaire de la conversation et de la lecture, vol. 8, Belin-Mandar,‎ 1832 (présentation en ligne)
  47. William Duckett, Dictionnaire de la conversation et de la lecture inventaire raisonné, vol. 2, Paris, Firmin Didot,‎ 1867 (présentation en ligne)
  48. Norman McCord, Bill Purdue, A. William Purdue, British History 1815-1914, Oxford University Press,‎ 2007 (ISBN 9780199261642, présentation en ligne)
  49. Joseph Ricciardi, Histoire de l'Italie et de ses rapports avec l'Autriche depuis 1815 jusqu’à nos jours, Barba,‎ 1857 (présentation en ligne)
  50. Jean-François Labourdette, Histoire du Portugal, Fayard,‎ 2000 (ISBN 9782213640105, présentation en ligne)
  51. William Duckett, Dictionnaire de la conversation et de la lecture, vol. 16, Firmin Didot,‎ 1860 (présentation en ligne)
  52. José Mattoso, Historia de Portugal : O liberalismo (1807-1890), vol. 5, Editorial Estampa,‎ 1998 (présentation en ligne)
  53. Charles Hippolyte Barault-Roullon, Origine, progrès et état actuel de la puissance russe, Paris, Correard,‎ 1854 (présentation en ligne)
  54. Marie-Pierre Rey, Alexandre Ier, Éditions Flammarion (ISBN 9782081235755, présentation en ligne)
  55. Kazimierz Waliszewski, La Russie il y a cent ans : le règne d'Alexandre Ier, vol. 3, Plon-Nourrit et cie,‎ 1925 (présentation en ligne)
  56. Francis Ley, Alexandre Ier et sa Sainte-Alliance : 1811-1825, Fischbacher,‎ 1975 (présentation en ligne)
  57. Donald J. Raleigh et Akhmed Akhmedovich Iskenderov, The Emperors and Empresses of Russia, M.E. Sharpe,‎ 1996 (ISBN 9781563247606, présentation en ligne)
  58. Georges Castellan, Histoire des peuples d'Europe centrale, Fayard,‎ 1994 (ISBN 9782213639109, présentation en ligne)
  59. Françoise Kermina, Les dames de Courlande : Égéries russes au XIXe siècle, EDI8 - PLON,‎ 2012 (ISBN 9782262040628, présentation en ligne)
  60. Jean-Louis Van Regemorter, René Philippot, Histoire de la Russie, vol. 1, Hatier,‎ 1971 (présentation en ligne)
  61. Né avant 1820