Canton de Gouzon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Gouzon
Canton de Gouzon
Situation du canton de Gouzon dans le département de Creuse.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Arrondissement(s) Aubusson (12)
Guéret (14)
Bureau centralisateur Gouzon
Conseillers
départementaux
Marie-Christine Bunlon
Patrice Morançais
2015-2021
Code canton 23 10
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 9 574 hab. (2016)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Superficie 538,63 km2
Subdivisions
Communes 25[Note 1]

Le canton de Gouzon est une division administrative française du département de la Creuse créée par le décret du 17 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de la Creuse entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 17 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans la Creuse, le nombre de cantons passe ainsi de 27 à 15.

Le canton de Gouzon est formé de communes des anciens cantons de Jarnages (10 communes), de Chénérailles (10 communes), d'Ahun (3 communes), de Guéret-Nord (1 commune) et de Chambon-sur-Voueize (2 communes). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 14 communes incluses dans l'arrondissement de Guéret et 12 dans l'arrondissement d'Aubusson. Le bureau centralisateur est situé à Gouzon.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Gouzon comprend vingt-cinq communes entières[1],[Note 1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Gouzon
(bureau centralisateur)
23093 Creuse Confluence 1 575 (2014)
Blaudeix 23023 Creuse Confluence 102 (2014)
La Celle-sous-Gouzon 23040 Creuse Confluence 143 (2014)
Le Chauchet 23058 CC Marche et Combraille en Aquitaine 113 (2014)
Chénérailles 23061 CC Marche et Combraille en Aquitaine 768 (2014)
Cressat 23068 Creuse Confluence 556 (2014)
Domeyrot 23072 Creuse Confluence 220 (2014)
Issoudun-Létrieix 23097 CC Marche et Combraille en Aquitaine 303 (2014)
Jarnages 23100 Creuse Confluence 505 (2014)
Ladapeyre 23102 Creuse Confluence 359 (2014)
Lavaveix-les-Mines 23105 CC Marche et Combraille en Aquitaine 687 (2014)
Parsac-Rimondeix 23149 Creuse Confluence 685 (2014)
Peyrat-la-Nonière 23151 CC Marche et Combraille en Aquitaine 427 (2014)
Pierrefitte 23152 Creuse Confluence 69 (2014)
Pionnat 23154 Creuse Confluence 768 (2014)
Puy-Malsignat 23159 CC Marche et Combraille en Aquitaine 173 (2014)
Saint-Chabrais 23185 CC Marche et Combraille en Aquitaine 321 (2014)
Saint-Dizier-la-Tour 23187 CC Marche et Combraille en Aquitaine 214 (2014)
Saint-Julien-le-Châtel 23204 Creuse Confluence 151 (2014)
Saint-Loup 23209 Creuse Confluence 181 (2014)
Saint-Médard-la-Rochette 23220 CC Marche et Combraille en Aquitaine 584 (2014)
Saint-Pardoux-les-Cards 23229 CC Marche et Combraille en Aquitaine 291 (2014)
Saint-Silvain-sous-Toulx 23243 Creuse Confluence 159 (2014)
Trois-Fonds 23255 Creuse Confluence 121 (2014)
Vigeville 23262 Creuse Confluence 172 (2014)

En 2014, la population municipale du canton était de 9 647 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Marie-Christine Bunlon   DVD Infirmière, maire de Blaudeix, vice-présidente du Conseil départemental chargée des personnes âgées
2015 en cours Patrice Morançais   LR Maire de Saint-Chabrais, 3e vice-président du Conseil départemental, chargé de l'insertion, du logement, du handicap, de la famille et de l'enfance
Ancien conseiller général du Canton de Chénérailles

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Marie-Christine Bunlon et Patrice Morançais (Union de la Droite[5]) est élu au 1er tour avec 52,19 % des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Bernard Gonzalo et Thérèse Pic (FN) (19,62 %). Le taux de participation est de 58,68 % (4 528 votants sur 7 717 inscrits)[5] contre 58,65 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ce nombre était de 26 avant la fusion de Parsac et Rimondeix en Parsac-Rimondeix le 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]