Peyrat-la-Nonière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peyrat-la-Nonière
Mairie de Peyrat-la-Nonière.
Mairie de Peyrat-la-Nonière.
Blason de Peyrat-la-Nonière
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Arrondissement Aubusson
Canton Gouzon
Intercommunalité C.C. Chénérailles, Auzances/Bellegarde et Haut Pays Marchois
Maire
Mandat
Alain Luquet
2017-2020
Code postal 23130
Code commune 23151
Démographie
Gentilé Peyratois, Peyratoises[1]
Population
municipale
427 hab. (2014 en diminution de 9,15 % par rapport à 2009)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 05′ 18″ nord, 2° 15′ 26″ est
Altitude 450 m
Min. 409 m
Max. 556 m
Superficie 41,4 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Creuse

Voir sur la carte administrative de la Creuse
City locator 14.svg
Peyrat-la-Nonière

Géolocalisation sur la carte : Creuse

Voir sur la carte topographique de la Creuse
City locator 14.svg
Peyrat-la-Nonière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Peyrat-la-Nonière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Peyrat-la-Nonière
Liens
Site web peyrat-la-noniere.com

Peyrat-la-Nonière est une commune française située dans le département de la Creuse en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Peyrat-la-Nonière a une superficie de 41,4 km2. Elle se situe géographiquement à une altitude de 454 mètres environ[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'origine du nom de la commune reste, quant à elle, très mal connue.

Durant la Révolution, la commune porte le nom de Peyrat-la-Montagne[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de Peyrat-la-Nonière semble remonter à des temps très anciens. En effet, des vestiges d'origine gallo-romaine et mérovingienne ont été mis au jour sur la commune.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Peyrat-la-Nonière 23.svg

Les armes de Peyrat-la-Nonière se blasonnent ainsi : De sable aux trois chevrons ondés d'or[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1919 1944 Henri Alhéritière PRRRS Conseiller général de Chénérailles (1914-1940)
Sénateur (1938-1940)
1944 1961 Alphonse Fradet    
1961 1977 Georges Fradet    
1977 5 avril 2010[5],[6] Guy de Lamberterie[7] UDF puis UMP Agriculteur
Conseiller général de Chénérailles (1994-2010)
Conseiller régional du Limousin[8]
Président de la CC de Chénérailles
2010 mars 2017 Jean-Denis Bourcy SE Retraité de l'enseignement
2 juin 2017[9] en cours Alain Luquet    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[11].

En 2014, la commune comptait 427 habitants[Note 1], en diminution de 9,15 % par rapport à 2009 (Creuse : -2,43 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 509 1 380 1 453 1 531 1 635 1 636 1 687 1 763 1 800
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 733 1 680 1 618 1 617 1 621 1 602 1 632 1 638 1 635
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 553 1 509 1 443 1 205 1 180 1 148 1 097 1 016 926
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
883 786 663 609 506 499 474 470 427
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

La principale personnalité de la commune est le mathématicien Jean Favard, né en 1902 à Peyrat-la-Nonière. Il fut prisonnier de guerre, membre de l'Académies des Sciences de Belgique et il enseigna à la faculté des Sciences de Paris et à l'École Polytechnique. Il mourut à Grenoble en 1965, laissant derrière lui plusieurs ouvrages mathématiques dont Cours d'analyse et Espace et Dimension. Il a donné son nom au lycée technique de Guéret[17].

Sport et loisir[modifier | modifier le code]

Le stade Alphonse Fradet

Sur la commune de Peyrat-la-Nonière, il existe un club de football, le Club Athlétique Peyratois, et un club de cyclisme, l'Etoile Cycliste Peyrat-23 ainsi qu'un club de tennis, le Tennis Club Peyrat-la-Nonière depuis 2010. Le club de football évolue sur le stade Alphonse Fradet.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :