Arrondissement d'Aubusson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arrondissement d'Aubusson
Arrondissement d'Aubusson
Situation de l'arrondissement d'Aubusson dans le département Creuse.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département et
collectivité territoriale
Creuse
Chef-lieu Aubusson
Code arrondissement 231
Démographie
Population 36 901 hab. (2015)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° nord, 2° est
Superficie 2 539 km2
Subdivisions
Communes 118

L’arrondissement d'Aubusson est une division administrative française, située dans le département de la Creuse et la région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Découpage cantonal antérieur à 2015[modifier | modifier le code]

Découpage cantonal après 2015[modifier | modifier le code]

Contrairement à l'ancien découpage où chaque canton était inclus à l'intérieur d'un seul arrondissement, le nouveau découpage territorial s'affranchit des limites des arrondissements. Certains cantons peuvent être composés de communes appartenant à des arrondissements différents. Dans le département de la Creuse, c'est le cas de trois cantons (Ahun, Bourganeuf, Gouzon).

Le tableau suivant présente la répartition par arrondissement :

Canton Aubusson Guéret
1 Ahun 10 17
2 Aubusson 21
3 Auzances 35
4 Bonnat 18
5 Bourganeuf 4 13
6 Boussac 17
7 Dun-le-Palestel 17
8 Évaux-les-Bains 17
9 Felletin 19
10 Gouzon 12 14
11 Le Grand-Bourg 17
12 Guéret-1 4 + fraction Guéret
13 Guéret-2 6 + fraction Guéret
14 Saint-Vaury 11
15 La Souterraine 7
260 118 142

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement d'Aubusson reste quant à lui inchangé depuis 2015 et égal à 118. Au , l'arrondissement groupe les 118 communes suivantes[1] :

  1. Alleyrat
  2. Arfeuille-Châtain
  3. Ars
  4. Aubusson
  5. Auge
  6. Auzances
  7. Banize
  8. Basville
  9. Beissat
  10. Bellegarde-en-Marche
  11. Blessac
  12. Bosroger
  13. Brousse
  14. Budelière
  15. Bussière-Nouvelle
  16. Chamberaud
  17. Chambon-sur-Voueize
  18. Chambonchard
  19. Champagnat
  20. Chard
  21. Charron
  22. Châtelard
  23. Le Chauchet
  24. La Chaussade
  25. Chavanat
  26. Chénérailles
  27. Clairavaux
  28. Le Compas
  29. La Courtine
  30. Crocq
  31. Croze
  32. Dontreix
  33. Le Donzeil
  34. Évaux-les-Bains
  35. Faux-la-Montagne
  36. Felletin
  37. Féniers
  38. Flayat
  39. Fontanières
  40. Fransèches
  41. Gentioux-Pigerolles
  42. Gioux
  43. Issoudun-Létrieix
  44. Lavaveix-les-Mines
  45. Lépaud
  46. Lioux-les-Monges
  47. Lupersat
  48. Lussat
  49. Magnat-l'Étrange
  50. Mainsat
  51. Malleret
  52. Les Mars
  53. Le Mas-d'Artige
  54. Mautes
  55. La Mazière-aux-Bons-Hommes
  56. Mérinchal
  57. Le Monteil-au-Vicomte
  58. Moutier-Rozeille
  59. Néoux
  60. La Nouaille
  61. Nouhant
  62. Peyrat-la-Nonière
  63. Pontcharraud
  64. Poussanges
  65. Puy-Malsignat
  66. Reterre
  67. Rougnat
  68. Royère-de-Vassivière
  69. Sannat
  70. Sermur
  71. La Serre-Bussière-Vieille
  72. Sous-Parsat
  73. Saint-Agnant-près-Crocq
  74. Saint-Alpinien
  75. Saint-Amand
  76. Saint-Avit-de-Tardes
  77. Saint-Avit-le-Pauvre
  78. Saint-Bard
  79. Saint-Chabrais
  80. Saint-Dizier-la-Tour
  81. Saint-Domet
  82. Sainte-Feyre-la-Montagne
  83. Saint-Frion
  84. Saint-Georges-Nigremont
  85. Saint-Julien-la-Genête
  86. Saint-Julien-le-Châtel
  87. Saint-Junien-la-Bregère
  88. Saint-Loup
  89. Saint-Maixant
  90. Saint-Marc-à-Frongier
  91. Saint-Marc-à-Loubaud
  92. Saint-Martial-le-Mont
  93. Saint-Martial-le-Vieux
  94. Saint-Martin-Château
  95. Saint-Maurice-près-Crocq
  96. Saint-Médard-la-Rochette
  97. Saint-Merd-la-Breuille
  98. Saint-Michel-de-Veisse
  99. Saint-Moreil
  100. Saint-Oradoux-de-Chirouze
  101. Saint-Oradoux-près-Crocq
  102. Saint-Pardoux-d'Arnet
  103. Saint-Pardoux-Morterolles
  104. Saint-Pardoux-le-Neuf
  105. Saint-Pardoux-les-Cards
  106. Saint-Pierre-Bellevue
  107. Saint-Priest
  108. Saint-Quentin-la-Chabanne
  109. Saint-Silvain-Bellegarde
  110. Saint-Sulpice-les-Champs
  111. Saint-Yrieix-la-Montagne
  112. Tardes
  113. Vallière
  114. Verneiges
  115. Viersat
  116. La Villedieu
  117. La Villeneuve
  118. La Villetelle

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2015, l'arrondissement comptait 36 901 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
54 411 49 826 46 402 43 078 39 993 38 953 37 827 36 901
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Administration[modifier | modifier le code]

Sous-préfets 

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Composition de l'arrondissement d'Aubusson », sur https://www.insee.fr (consulté le 19 janvier 2018)
  2. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  3. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  4. Notice « Coupier (Théophile) » (1820-1878), page 216 in Archives nationales (France) (répertoire nominatif par Christiane Lamoussière, revu et complété par Patrick Laharie ; répertoire territorial et introduction par Patrick Laharie), Le Personnel de l’administration préfectorale, 1800-1880, Paris : Centre historique des Archives nationales, 1998, 1159 pages, 27 cm, (ISBN 2-86000-271-5).
  5. René Bargeton, Dictionnaire biographique des préfets (septembre 1870-mai 1982), Paris, Archives nationales, 1994, 555 pages, 26 cm, (ISBN 2-86000-232-4), notice « Javal (Léopold Ernest) », page 304.