Glandage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Glandage
Glandage
Le porche de la mairie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Die
Canton Le Diois
Intercommunalité Communauté de communes du Diois
Maire
Mandat
Joël Mazalaigue
2014-2020
Code postal 26410
Code commune 26142
Démographie
Gentilé Glandageois, Glandageoises
Population
municipale
113 hab. (2016 en augmentation de 17,71 % par rapport à 2011)
Densité 2,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 41′ 20″ nord, 5° 35′ 56″ est
Altitude Min. 717 m
Max. 2 045 m
Superficie 52,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Glandage

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Glandage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Glandage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Glandage

Glandage est une commune française située dans le département de la Drôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Treschenu-Creyers Treschenu-Creyers Saint-Maurice-en-Trièves
Isère
Lalley
Isère
Rose des vents
Treschenu-Creyers N Lus-la-Croix-Haute
O    Glandage    E
S
Boulc Saint-Julien-en-Beauchêne
Hautes-Alpes

Glandage est située à 27 km au sud-est de Die et à 17 km à l'ouest de Lus-la-Croix-Haute. Les communes les plus proches sont Boulc et Treschenu-Creyers.

Évènements[modifier | modifier le code]

Depuis juillet 2011, le collectif « Rock in Gats » organise chaque été à Glandage, un festival en soutien à des luttes sociales et politiques[réf. nécessaire].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1993 1997 Joseph Figoli    
1997 2001 Gilbert Blanc    
2001 2014 René Orand    
2014 En cours
(au 30 octobre 2014)
Joël Mazalaigue[1] SE Retraité de l'enseignement

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2016, la commune comptait 113 habitants[Note 1], en augmentation de 17,71 % par rapport à 2011 (Drôme : +4,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
757802696460778673654683649
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
640637628623643662651568522
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
470453439341301251215177152
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1239983121111848297115
2016 - - - - - - - -
113--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Porche de la mairie (XIe siècle) : curieux arc représentant deux saints (saint Pierre et saint Paul, encadrant le Christ ?), avec des particularités architectoniques : les sommiers sont en total porte-à faux, et ne tiennent que par le poids des matériaux du mur qui les surmonte. La clef de voûte, au centre est taillée à l'envers, ses bords s'ouvrant vers le bas. En réalité la pierre est taillée correctement à l'arrière, avec un savant jeu d'emboîtages : démonstration de virtuosité du tailleur de pierre ?

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Glandage sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 30 octobre 2014).
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. « Notice MH de l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul », notice no PA00116954, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 1er mai 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :