Canton du Diois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton du Diois
Canton du Diois
Situation du canton du Diois dans le département de Drôme.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement(s) Die
Bureau centralisateur Die
Conseillers
départementaux
Bernard Buis
Martine Charmet
2015-2021
Code canton 26 04
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 13 820 hab. (2015)
Densité 9,9 hab./km2
Géographie
Superficie 1 401,62 km2
Subdivisions
Communes 64

Le canton du Diois est un canton français du département de la Drôme créé par le décret du 20 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de la Drôme entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 20 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans la Drôme, le nombre de cantons passe ainsi de 36 à 19.

Le canton du Diois est formé de communes des anciens cantons de Die (15 communes), de La Motte-Chalancon (13 communes), de Saillans (12 communes), de Luc-en-Diois (17 communes) et de Châtillon-en-Diois (7 communes). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Die. Le bureau centralisateur est situé à Die.

Composition[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton du Diois comprend soixante-quatre communes entières[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Die
(bureau centralisateur)
26113 CC du Diois 4 516 (2014)
Aix-en-Diois 26001 CC du Diois 358 (2013)
Arnayon 26012 CC du Diois 26 (2014)
Aubenasson 26015 CC du Crestois et du pays de Saillans 65 (2014)
Aucelon 26017 CC du Diois 13 (2014)
Aurel 26019 CC du Crestois et du pays de Saillans 236 (2014)
Barnave 26025 CC du Diois 176 (2014)
Barsac 26027 CC du Diois 149 (2014)
La Bâtie-des-Fonds 26030 CC du Diois 5 (2014)
Beaumont-en-Diois 26036 CC du Diois 89 (2014)
Beaurières 26040 CC du Diois 86 (2014)
Bellegarde-en-Diois 26047 CC du Diois 73 (2014)
Boulc 26055 CC du Diois 125 (2014)
Brette 26062 CC du Diois 38 (2014)
Chalancon 26067 CC du Diois 45 (2014)
Chamaloc 26069 CC du Diois 128 (2014)
Charens 26076 CC du Diois 27 (2014)
Chastel-Arnaud 26080 CC du Crestois et du pays de Saillans 41 (2014)
Châtillon-en-Diois 26086 CC du Diois 552 (2014)
La Chaudière 26090 CC du Crestois et du pays de Saillans 20 (2014)


Espenel 26122 CC du Crestois et du pays de Saillans 153 (2014)
Establet 26123 CC du Diois 29 (2014)
Eygluy-Escoulin 26128 CC du Val de Drôme 57 (2014)
Glandage 26142 CC du Diois 109 (2014)
Gumiane 26147 CC du Diois 21 (2014)
Jonchères 26152 CC du Diois 29 (2014)
Laval-d'Aix 26159 CC du Diois 127 (2014)
Lesches-en-Diois 26164 CC du Diois 48 (2014)
Luc-en-Diois 26167 CC du Diois 408 (2014)
Lus-la-Croix-Haute 26168 CC du Diois 540 (2014)
Marignac-en-Diois 26175 CC du Diois 199 (2014)
Menglon 26178 CC du Diois 482 (2014)
Miscon 26186 CC du Diois 61 (2014)
Molières-Glandaz 26187 CC du Diois 105 (2013)
Montlaur-en-Diois 26204 CC du Diois 148 (2014)
Montmaur-en-Diois 26205 CC du Diois 83 (2014)
La Motte-Chalancon 26215 CC du Diois 410 (2014)
Pennes-le-Sec 26228 CC du Diois 28 (2014)
Ponet-et-Saint-Auban 26246 CC du Diois 128 (2014)
Pontaix 26248 CC du Diois 163 (2014)
Poyols 26253 CC du Diois 67 (2014)
Pradelle 26254 CC du Diois 21 (2014)
Les Prés 26255 CC du Diois 20 (2014)
Recoubeau-Jansac 26262 CC du Diois 268 (2014)
Rimon-et-Savel 26266 CC du Crestois et du pays de Saillans 30 (2014)
Rochefourchat 26274 CC du Diois 1 (2014)
Romeyer 26282 CC du Diois 208 (2014)
Rottier 26283 CC du Diois 24 (2014)
Saillans 26289 CC du Crestois et du pays de Saillans 1 231 (2014)
Saint-Andéol 26291 CC du Diois 71 (2014)
Saint-Benoit-en-Diois 26296 CC du Crestois et du pays de Saillans 26 (2014)
Saint-Dizier-en-Diois 26300 CC du Diois 44 (2014)
Saint-Julien-en-Quint 26308 CC du Diois 159 (2014)
Saint-Nazaire-le-Désert 26321 CC du Diois 158 (2014)
Saint-Roman 26327 CC du Diois 166 (2014)
Saint-Sauveur-en-Diois 26328 CC du Crestois et du pays de Saillans 56 (2014)
Sainte-Croix 26299 CC du Diois 99 (2014)
Treschenu-Creyers 26354 CC du Diois 118 (2014)
Vachères-en-Quint 26359 CC du Diois 34 (2014)
Val-Maravel 26136 CC du Diois 54 (2014)
Valdrôme 26361 CC du Diois 144 (2014)
Vercheny 26368 CC du Crestois et du pays de Saillans 446 (2014)
Véronne 26371 CC du Crestois et du pays de Saillans 41 (2014)
Volvent 26378 CC du Diois 36 (2014)

En 2014, la population municipale du canton était de 13 617 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Bernard Buis   DVG Gestionnaire de collège
Ancien Conseiller général du canton de Luc-en-Diois
Maire de Lesches-en-Diois
2015 en cours Martine Charmet   DVG Agricultrice (plantes aromatiques et médicinales en bio)
Maire de Laval-d'Aix (1995-2008)
  • À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Bernard Buis et Martine Charmet (PS, 40,77 %) et Jacqueline Carrer et Philippe Leeuwenberg (DVG, 22,87 %). Le taux de participation est de 59,23 % (6 857 votants sur 11 577 inscrits)[5] contre 53,14 % au niveau départemental[6]et 50,17 % au niveau national[7].
  • Au second tour, Bernard Buis et Martine Charmet (PS) sont élus avec 66,8 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 56,41 % (3 764 voix pour 6 531 votants et 11 577 inscrits)[8].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]