Malissard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Malissard
Malissard
Place du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Valence
Intercommunalité Valence Romans Agglo
Maire
Mandat
Jean-Marc Valla
2020-2026
Code postal 26120
Code commune 26170
Démographie
Gentilé Malissardois, Malissardoises
Population
municipale
3 201 hab. (2017 en diminution de 1,54 % par rapport à 2012)
Densité 315 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 54′ 08″ nord, 4° 57′ 26″ est
Altitude Min. 145 m
Max. 176 m
Superficie 10,17 km2
Élections
Départementales Canton de Valence-2
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Malissard
Géolocalisation sur la carte : Drôme
Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Malissard
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Malissard
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Malissard

Malissard est une commune française située dans le département de la Drôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ses habitants sont dénommés les Malissardois et Malissardoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Malissard est à l'est de Valence, chef-lieu de la Drôme.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Malissard, dans la plaine de Valence, ne possède aucun relief.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Plusieurs rivières coulent en périphérie de Malissard : la Véore, le Guimand, ainsi que le canal de la Bourne qui permet l'irrigation des plantations.

Climat[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Malissard est desservie par le périphérique valentinois qui traverse son territoire à l'ouest.

  • Sortie 33 : Valence-Centre, Malissard, Beaumont-lès-Valence, Université, Technoparcs

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Le centre-ville historique de Malissard est constitué de petits immeubles (moins de trois étages) mais la plupart des constructions du village sont des maisons individuelles, regroupées en lotissements.

Logement[modifier | modifier le code]

En 2011, Malissard comptait 1 332 logements, contre 1 227 en 2006. Parmi ces logements, 96,5 % étaient des résidences principales, 1,1 % des résidences secondaires et 2,3 % des logements vacants. Ces logements étaient pour 93,5 % d'entre eux des maisons individuelles et pour 6,4 % des appartements[1].

La proportion des résidences principales, propriétés de leurs occupants était de 85,8 %, en baisse notable par rapport à 2006 (88,7 %). La part de logements HLM loués vides était de 1,9 % (contre 0,9 %)[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Maleissart en provençal.

Attestations[modifier | modifier le code]

Dictionnaire topographique du département de la Drôme[2] :

  • 1514 : Mal Eyssart (archive de la Drôme, E 2156).
  • 1575 : Malessart (terrier de Saint-Just).
  • 1891 : Malissard, commune du canton de Chabeuil.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Du Moyen Âge à la Révolution[modifier | modifier le code]

Avant 1790, Malissard était une paroisse du diocèse de Valence et de la communauté de Chabeuil, érigée en 1769, et dont l'église, dédiée à saint Maurice, dépendait du prieur de Chabeuil, qui y prenait la dime et présentait à la cure[2].

De la Révolution à nos jours[modifier | modifier le code]

La place Principale de Malissard vers 1913.

Cette paroisse a fait partie de la commune de Chabeuil jusqu'au , date à laquelle elle a été érigée eu commune distincte[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants au dernier recensement étant compris entre 2 500 et 3 499, le nombre de membres du conseil municipal est de 23.

Le conseil municipal formé à la suite de l'élection municipale de 2014 est composé de 5 adjoints et de 17 conseillers municipaux[3].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Mairie de Malissard
Mairie de Malissard.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
octobre 1867 août 1870 Jacques Bernard    
août 1870 mai 1871 Pierre Pozier    
mai 1871 30 juin 1872[Note 1] Jean Baptiste Roche du Beal    
juillet 1872 octobre 1876 Jean Baptiste Roche    
octobre 1876 décembre 1877 Jules Sifflet    
décembre 1877 janvier 1878 François Richard    
janvier 1878 mars 1880 Antoine Trouiller    
mars 1880 mai 1884 Jules Sifflet    
mai 1884 octobre 1887 Etienne Chessiere    
octobre 1887 mai 1900 Joseph Marcelin Blache    
mai 1900 1917 Louis Bernard    
1917 novembre 1918 Elie Lebrat    
novembre 1918 décembre 1918 Jules Sifflet    
décembre 1918 mai 1920 Elie Lebrat    
mai 1920 mai 1935 Pierre Chave    
mai 1935 septembre 1944 Paul Doree    
septembre 1944 mars 1959 Aimé Giren    
mars 1959 mars 1977 Emile Courthial    
mars 1977 novembre 1978 Claude Loriot    
novembre 1978 mars 1983 André Bourette    
mars 1983 mars 1989 Jean Paul Raymond    
mars 1989 mars 2008 Colette Bes    
mars 2008 mars 2014 Brigitte Coupat DVG  
mars 2014 En cours
(au 17 mars 2019)
Bernard Pelat[3] UDI Cadre

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Finances locales[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Février : le carnaval a lieu pour mardi gras. Les enfants sont invités à venir déguisés à l'école maternelle et à l'école primaire ainsi que les adultes[réf. nécessaire].
  • Mars : Bienvenue au printemps, la fin de l'hiver et le début du printemps sont célébrés aux alentours du . Dans un champ près de la place Emile-Courthial, on brûle un bonhomme d'hiver en paille pour symboliser la fin de l'hiver et le retour du printemps et des beaux jours[réf. nécessaire].
  • (non daté) : le loto de l'école est une manifestation organisée par les enseignants de l'école primaire Louis-Pergaud. Les écoliers sont invités à vendre des cartons de loto auprès de leur famille afin de récolter de récolter des fonds pour l'école et convier plus de personnes à ce loto. Généralement, le Loto de l'école se déroule dans la salle des fêtes[réf. nécessaire].
  • Mai-juin : fête communale : le lundi de Pentecôte[4].
  • Fin juin : La fête de l'école : les instituteurs et les parents d'élèves sont invités à tenir des stands où les enfants peuvent s'amuser au jeu « la queue de l'âne », « le mikado géant », « le tir sur œuf ». Il y a aussi la traditionnelle tombola[réf. nécessaire].
  • Juillet : le feu d'artifice célébrant la Fête nationale a lieu le au soir. Il peut être tiré sur la place Emile-Courthial, ou dans un champ près de la route de la Trésorerie. Il est suivi d'un bal populaire sur la place près de l'église[réf. nécessaire].
  • Septembre : fête patronale : premier dimanche suivant le 22 septembre (en 1992)[4].
    • la Saint Maurice a lieu le week-end le plus proche du . Elle commence le vendredi et se termine le lundi (parfois prolongée jusqu'au mercredi). Sur la place Emile-Courthial, on trouve des auto-tamponneuses (une attraction pour enfants et une pour ados/adultes), des jeux de tirs à la carabine, de pêche aux canards, un manège pour enfants et parfois un palais du rire[réf. nécessaire].

Loisirs[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Services et équipements[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

La commune possède deux terrains de football (club résident : Étoile Sportive Malissardoise), un terrain de rugby, ainsi que plusieurs courts de tennis[réf. nécessaire].

Médias[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

En 1992 : maïs, arbres fruitiers, aviculture[4].

  • Marché : le jeudi[4].

Commerces[modifier | modifier le code]

Industrie[modifier | modifier le code]

La zone du Guimand située au nord-est de la commune est proche du Pôle d'activité de Briffault de la commune de Valence. Elle comporte plusieurs activités industrielles (mécanique, électronique, câblage, agro-alimentaire) et activités de services (transport, garages automobiles)[réf. nécessaire].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Entreprises[modifier | modifier le code]

Au , Malissard comptait 176 entreprises : 28 dans l'industrie, 32 dans la construction, 94 dans le commerce, les transports et les services divers et 22 dans le secteur administratif. 22 entreprises ont été créées en 2013[5].

Au 31 décembre 2012, elle comptait 290 établissements actifs (716 postes salariés), dont la répartition est la suivante :

Caractéristiques des établissements selon le secteur d'activité au [6]
Secteur d'activité Agriculture Industrie Construction Commerce, transports,
services divers
Administration publique,
enseignement, santé,
action sociale
Établissements actifs 6,2 % 11,4 % 13,1 % 56,9 % 12,4 %
Postes salariés 0,3 % 34,4 % 13,1 % 45,9 % 6,3 %
Source : Insee, Connaissance locale de l'appareil productif.

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2011, la population âgée de 15 à 64 ans s'élevait à 2 087 personnes, parmi lesquelles on comptait 72,4 % d'actifs dont 66,7 % ayant un emploi et 5,7 % de chômeurs[7].

On comptait 786 emplois dans la zone d'emploi. Le nombre d'actifs ayant un emploi résidant dans la zone étant de 1 401, l'indicateur de concentration d'emploi est de 56,1 %, ce qui signifie que la commune offre moins d'un emploi par habitant actif[7].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le monument aux morts 1914-1918 en 2004, avant son transfert derrière la mairie.
  • Chapelle Saint-Maurice (ruinée, en 1992)[4].
  • Église néo-romane (XIXe siècle)[4].

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Escutcheon to draw-fr.svg

Malissard possède des armoiries dont l'origine et le blasonnement exact ne sont pas disponibles.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Piccoli, Si Malissard m'était conté… : 100 ans d'histoire communale, Association malissardoise d'information, .

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Décédé à 53 ans.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Chiffres clés Logement (2011) », sur le site de l'Insee (consulté le 7 mars 2015).
  2. a b et c J. Brun-Durand, Dictionnaire topographique du département de la Drôme, Paris, Imprimerie nationale, (lire en ligne), page 203
  3. a et b « 26120 MALISSARD », sur le site de la mairie de Malissard (consulté le 17 mars 2019).
  4. a b c d e et f Michel de la Torre, Drôme, le guide complet de ses 371 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, (ISBN 2-7399-5026-8), p. Malissard
  5. « Chiffres clés Démographie des entreprises (2013) », sur le site de l'Insee (consulté le 7 mars 2015).
  6. « Chiffres clés Caractéristiques des entreprises et des établissements (2012) », sur le site de l'Insee (consulté le 7 mars 2015).
  7. a et b « Chiffres clés Emploi - Population active (2011) », sur le site de l'Insee (consulté le 7 mars 2015).

Erreur de référence : La balise <ref> nommée « INSEE-POP » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « INSEE-POP26 » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.