Arrondissement de Montluçon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de Montluçon
Situation de l'arrondissement de Montluçon dans le département Allier.
Situation de l'arrondissement de Montluçon dans le département Allier.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département et
collectivité territoriale
Allier
Chef-lieu Montluçon
Code arrondissement 03 1
Démographie
Population 109 558 hab. (2015)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° nord, 3° est
Superficie 2 328 km2
Subdivisions
Communes 89

L'arrondissement de Montluçon est une division administrative française, située dans le département de l'Allier et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Composition[modifier | modifier le code]

L'arrondissement dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

La composition se réfère à l'ancien découpage cantonal :

En 2017, les limites changent, quatorze communes de l'arrondissement sont intégrées à celles de Vichy[1] : Bellenaves, Chirat-l’Église, Chouvigny, Coutansouze, Ébreuil, Échassières, Lalizolle, Louroux-de-Bouble, Nades, Naves, Sussat, Valignat, Veauce, et Vicq.

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Montluçon est ainsi de 106 en 2015, 104 en 2016 et 89 en 2017. Au , l'arrondissement groupe les 89 communes suivantes[2] :

Liste de sous-préfets[modifier | modifier le code]

Sous-préfets :

  • Émile Bouché-Leclercq, sous-préfet de Montluçon, 22 mai 1937[3]
  • René Bargeton, sous-préfet de Montluçon, chargé de fonction le 26 février 1969, prise de fonction le 16 mars 1969, définitif le 8 novembre 1969[4]
  • septembre 2007 - 9 novembre 2010 : Alain Bucquet (commissaire divisionnaire de la police nationale, détaché en qualité de sous-préfet hors classe), nommé sous-préfet d'Argenteuil (95).
  • Depuis le 9 novembre 2010 : Thierry Baron (commissaire divisionnaire de la police nationale, détaché en qualité de sous-préfet hors classe), précédemment sous-préfet de Provins (77).

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2015, l'arrondissement comptait 109 558 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
140 028 135 688 129 658 123 162 117 852 116 702 115 687 109 558
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[5] puis population municipale à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Modification des limites territoriales des arrondissements de Vichy, Moulins et Montluçon », sur allier.gouv.fr,
  2. « Composition de l'arrondissement de Montluçon », sur https://www.insee.fr (consulté le 19 janvier 2018)
  3. Notice « Bouché-Leclercq (Émile) » (1883-1963), p. 84, dans Archives nationales (répertoire nominatif par Christiane Lamoussière, revu et complété par Patrick Laharie ; répertoire territorial et introduction par Patrick Laharie), Le Personnel de l’administration préfectorale, 1881-1926, Paris : Centre historique des Archives nationales, 2001, 774 pages, 27 cm (ISBN 2-86000-290-1).
  4. René Bargeton, Dictionnaire biographique des préfets (septembre 1870-mai 1982), Paris, édité par les Archives nationales, 1994, 555 pages, 26 cm, (ISBN 2-86000-232-4), notice « Bargeton (René Paul Yvon) » p. 69-70.
  5. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  6. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.