Arrondissement de Moulins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arrondissement de Moulins
Arrondissement de Moulins
Situation de l'arrondissement de Moulins dans le département Allier.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département et
collectivité territoriale
Allier
Chef-lieu Moulins
Code arrondissement 03 2
Démographie
Population 106 036 hab. (2017)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 33′ 58″ nord, 3° 19′ 42″ est
Superficie 2 957,9 km2
Subdivisions
Communes 109

L'arrondissement de Moulins est une division administrative française, située dans le département de l'Allier et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Composition[modifier | modifier le code]

L'arrondissement dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Composition avant le redécoupage cantonal[modifier | modifier le code]

Canton de Bourbon-l'Archambault (8 communes)
Bourbon-l'Archambault, Buxières-les-Mines, Franchesse, Saint-Aubin-le-Monial, Saint-Hilaire, Saint-Plaisir, Vieure et Ygrande.
Canton de Chantelle (15 communes)
Barberier, Chantelle, Chareil-Cintrat, Charroux, Chezelle, Deneuille-lès-Chantelle, Étroussat, Fleuriel, Monestier, Saint-Germain-de-Salles, Target, Taxat-Senat, Fourilles, Ussel-d'Allier et Voussac.
Canton de Chevagnes (10 communes)
Beaulon, La Chapelle-aux-Chasses, Chevagnes, Chézy, Gannay-sur-Loire, Garnat-sur-Engièvre, Lusigny, Paray-le-Frésil, Saint-Martin-des-Lais et Thiel-sur-Acolin.
Canton de Dompierre-sur-Besbre (9 communes)
Coulanges, Diou, Dompierre-sur-Besbre, Molinet, Monétay-sur-Loire, Pierrefitte-sur-Loire, Saint-Pourçain-sur-Besbre, Saligny-sur-Roudon et Vaumas.
Canton de Lurcy-Lévis (9 communes)
Château-sur-Allier, Couleuvre, Couzon, Limoise, Lurcy-Lévis, Neure, Pouzy-Mésangy, Saint-Léopardin-d'Augy et Le Veurdre.
Canton du Montet (11 communes)
Châtel-de-Neuvre, Châtillon, Cressanges, Deux-Chaises, Meillard, Le Montet, Rocles, Saint-Sornin, Le Theil, Treban et Tronget.
Canton de Moulins-Ouest (6 communes + fraction Moulins)
Aubigny, Avermes, Bagneux, Coulandon, Montilly et Neuvy.
Canton de Moulins-Sud (2 communes + fraction Moulins)
Bressolles et Toulon-sur-Allier.
Canton de Neuilly-le-Réal (9 communes)
Bessay-sur-Allier, Chapeau, La Ferté-Hauterive, Gouise, Mercy, Montbeugny, Neuilly-le-Réal, Saint-Gérand-de-Vaux et Saint-Voir.
Canton de Saint-Pourçain-sur-Sioule (14 communes)
Bayet, Bransat, Cesset, Contigny, Laféline, Loriges, Louchy-Montfand, Marcenat, Monétay-sur-Allier, Montord, Paray-sous-Briailles, Saint-Pourçain-sur-Sioule, Saulcet et Verneuil-en-Bourbonnais.
Canton de Souvigny (11 communes)
Agonges, Autry-Issards, Besson, Bresnay, Chemilly, Gipcy, Marigny, Meillers, Noyant-d'Allier, Saint-Menoux et Souvigny.
Canton d'Yzeure (6 communes)
Aurouër, Gennetines, Saint-Ennemond, Trévol, Villeneuve-sur-Allier et Yzeure.

En 2017, les limites changent puisque Target, Monestier et Chezelle intègrent l'arrondissement de Vichy[1]. Chassenard fait le chemin inverse.

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Moulins est ainsi de 111 en 2015, 111 en 2016 et 109 en 2017. Au , l'arrondissement groupe les 109 communes suivantes[2] :

Liste de sous-préfets[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2017, l'arrondissement comptait 106 036 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2017
116 866114 908113 250110 475106 705105 957105 520106 124106 036
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[3] puis population municipale à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]