Canton de Montmarault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Montmarault
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Allier
Arrondissement(s) Montluçon
Chef-lieu Montmarault
Conseiller général Bruno Rojouan
2008-2015
Code canton 03 22
Disparition mars 2015
Démographie
Population 7 991 hab. (2012)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Superficie 308,06 km2
Subdivisions
Communes 16

Le canton de Montmarault est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Allier et la région Auvergne. Il a été supprimé à l'occasion du redécoupage cantonal de 2014.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Montmarault dans l'arrondissement de Montluçon. Son altitude variait de 227 m (Villefranche-d'Allier) à 586 m (Beaune-d'Allier) pour une altitude moyenne de 385 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au milieu du XIXe siècle, le canton,regroupand dix-huit communes (son chef-lieu, Montmarault, ainsi que Beaune-d'Allier, Blomard, Chappes, Chavenon, Colombier, Doyet, Hyds, Louroux-de-Beaune, Malicorne, Montvicq, Murat, Saint-Bonnet-de-Four, Saint-Marcel-en-Murat, Saint-Priest-en-Murat, Sazeret et Villefranche-d'Allier) s'étendait sur 341,31 km2 et sa population était de 15 209 habitants[1].

Le redécoupage des cantons du département de l'Allier supprime ce canton dès 2015 : ses communes sont rattachées au nouveau canton de Commentry[2],[3].

Administration[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1852
(démission)
Charles Gilbert Tourret Opposition
constitutionnelle

puis Républicain
modéré
Ingénieur des Ponts et Chaussées
Propriétaire et agriculteur à Montmarault
Président du Conseil Général (1849-1852)
Député (1837-1842 et 1848-1849)
Ministre de l'Agriculture (1848)
1852 1859 Gilbert Palamède
de Montaignac de Chauvance
(1812-1904)
  Juge de paix
Propriétaire à Montmarault
Maire de Chamblet puis adjoint au maire de Montluçon
1859 1866
(démission)
Gustave Boucaumont Majorité
dynastique
Ingénieur en chef des Ponts et chaussées
Maire de Nevers (Nièvre)
Député de la Nièvre (1863-1870)
Elu en 1866 dans le Canton de Nevers
1866 1871 Eugène Thévenin   Docteur en médecine - Maire de Vernusse
1871 1877
(décès)
Vicomte
Amable de Courtais[4]
Républicain Général, chef d'escadron des hussards de la Garde royale
Ancien représentant du peuple
Maire de Doyet, président du Conseil général
1877 1895 Jean-Baptiste Viple Républicain Docteur en médecine, maire de Montmarault
1895 1901 Marcel Vacher Républicain Agriculteur et avocat - Maire de Montmarault
Député (1895-1898)
1901 1907
(décès)
Félix Bouchaud Socialiste Cordonnier et cultivateur - Maire de Bézenet (1894-1907)
1907 1919 Alphonse Gomot
(1863-1933)
SFIO Délégué mineur - Maire de Bézenet, puis de Châtillon
1919 1925 Alphonse Perrin SFIO
puis DVG
Épicier à Montmarault
1925 1935
(décès)
Gilbert Charlet
(1874-1935)
SFIO Ouvrier mineur puis épicier
Maire de Doyet, conseiller d'arrondissement
1935[5] 1937
(décès)
Gilbert Picandet
(1879-1937)
SFIO Artisan maréchal-ferrant
Maire de Bézenet
1937 1940 Georges Bideau
(1895-1964)
SFIO Mécanicien-garagiste
Maire de Bézenet (1937-1944, destitué)
1945 1970 Armand Deschery
(1901-1980)
SFIO Chef mineur à Commentry retraité
Maire de Doyet
1970 1977
(décès)
Fernand Bizebard
(1905-1977)
CDP Notaire honoraire
Maire de Montmarault (1965-1977)
1977 1991
(décès)
René Tabutin PCF Agriculteur
Maire de Saint-Marcel-en-Murat
1991 2015 Bruno Rojouan URB-DVD Directeur d'école
Maire de Villefranche-d'Allier (1992-2020)

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Le canton de Montmarault avait deux conseillers d'arrondissement.

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833   M. Decourtois   Maire de Doyet
1833   M. Michelon   Propriétaire à Montmarault
1892 1904 Antoine Lafanéchère
(1854-1919)
Socialiste Délégué mineur, Montvicq
1919 1925 Gilbert Charlet SFIO Ouvrier mineur puis épicier, maire de Doyet
1925 1940 Alexandre Régerat
(1880-1961)
SFIO Conseiller municipal de Villefranche-d'Allier
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Montmarault regroupait dix-huit communes et comptait 7 991 habitants en 2012 (population municipale).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Montmarault
(chef-lieu)
03186 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 1 508 (2014)
Beaune-d'Allier 03020 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 294 (2014)
Bézenet 03027 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 1 015 (2014)
Blomard 03032 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 217 (2014)
Chappes 03058 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 211 (2014)
Chavenon 03070 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 129 (2014)
Doyet 03104 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 1 216 (2014)
Louroux-de-Beaune 03151 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 181 (2014)
Montvicq 03189 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 721 (2014)
Murat 03191 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 293 (2014)
Saint-Bonnet-de-Four 03219 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 206 (2014)
Saint-Marcel-en-Murat 03243 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 135 (2014)
Saint-Priest-en-Murat 03256 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 215 (2014)
Sazeret 03270 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 160 (2014)
Vernusse 03308 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 161 (2014)
Villefranche-d'Allier 03315 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 1 349 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
10 0019 4778 6228 0508 0888 0748 0397 9787 991
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[6] puis population municipale à partir de 2006[7])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. F. G. T. Basset de Jolimont, L'Allier pittoresque, 1852 (voir dans la bibliographie)
  2. Décret no 2014-265 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Allier, sur Légifrance (consulté le 28 avril 2014).
  3. Dans l'Allier en 2015, site du conseil général de l'Allier (consulté le 25 mars 2014).
  4. « Généalogie de Henri Gaspard de COURTAIS », sur Geneanet (consulté le 9 septembre 2020).
  5. « Le Temps » Accès libre, sur Gallica, (consulté le 9 septembre 2020).
  6. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  7. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Gabriel Théodore Basset de Jolimont, L'Allier pittoresque : Histoire, géographie, statistique et biographie du département de l'Allier, Moulins, Martial Place libraire-éditeur, (lire en ligne)
  • H. Germouty, L'arrondissement de Gannat et le canton de Montmarault : Cantons de Chantelle, Ébreuil et Montmarault, vol. 2, Res Universis, coll. « Monographies des villes et villages de France », , 582 p. (ISBN 978-2-7428-0076-6)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]