Francis Deniau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deniau.
Francis Deniau
Biographie
Naissance
à Neuilly-sur-Seine
Ordination sacerdotale
Décès (à 77 ans)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr François Favreau
Dernier titre ou fonction Évêque émérite de Nevers
Évêque de Nevers
26 juin 1998 – 27 août 2011
Précédent Michel Moutel Thierry Brac de La Perrière Suivant

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Francis Deniau, né le et mort le [1], est un évêque catholique français, évêque de Nevers de 1998 à 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'un père ingénieur et d'une mère secrétaire, tous les deux originaires du val de Loire, il passe sa jeunesse à Paris dans le 18e arrondissement. Il suit ses études au lycée Condorcet puis rentre au séminaire d'Issy-les-Moulineaux. Il effectuera son service militaire pendant la guerre d'Algérie.

Il est ordonné prêtre le pour le diocèse de Paris. Il part suivre 2 années d'études à Rome au moment des premières sessions sur le concile Vatican II. De retour en France, il est aumônier des étudiants au Quartier Latin puis à Nanterre de 1964 à 1970, ce qu'il qualifie avec humour de « période intéressante » puis pour les universités de Créteil et Saint-Maur jusqu'en 1972. Il va alors participer à la formation des prêtres et des laïcs pour le diocèse de Nanterre. Il prend en charge sa première paroisse en 1978 en devenant curé de Saint-Rémy à Vanves. En 1985, il devient vicaire général auprès de l'évêque de Nanterre, Mgr François Favreau et en 1997 devient curé de la paroisse de Puteaux. Pendant ces années, il continue de travailler avec la paroisse universitaire.

Nommé évêque de Nevers le 26 juin 1998, il est consacré le 4 octobre suivant.

Le 8 novembre 2008, il a été élu membre du Comité études et projet de la conférence des évêques de France pour un mandat de trois ans[2].

Il se retire le à quelques semaines de la limite d'âge de 75 ans et s'éteint le 12 janvier 2014[1], ses obsèques ont lieu le vendredi 17 janvier en la cathédrale de Nevers, il est déposé par la suite en comité restreint dans le caveau des évêques de la cathédrale.

Relations avec le Judaïsme[modifier | modifier le code]

Mgr Deniau est président du comité épiscopal des relations avec le judaïsme. Il a participé entre le 23 et le 28 février 2004 au voyage de neuf évêques français à New York, avec le cardinal Jean-Marie Lustiger, Mgr André Vingt-Trois, Mgr Gaston Poulain, Mgr Jean-Yves Riocreux, Mgr Hervé Giraud, Mgr Benoît Rivière, Mgr Guy de Kerimel et Mgr Laurent Ulrich.

Ce voyage faisait suite à un symposium théologique, tout aussi unique, rassemblant du 18 au 19 janvier 2004 une quinzaine de cardinaux du monde entier et une trentaine de rabbins orthodoxes.

Le rabbin orthodoxe Gilles Bernheim s’est déclaré « bouleversé » par cette « relation dense ».

Prises de position[modifier | modifier le code]

Mgr Deniau fut critique face à une affaire d'excommunication pour avortement au Brésil, confessant du même coup avoir accompagné des femmes avant et après une IVG[3].

Écrits[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

Préface
  • 2006 - Sainte Bernadette:la voie de la simplicité de Françoise Bouchard, éd. Salvator, février 2006., 276 p. (ISBN 2-7067-0421-7).
  • 2006 - Renaître en catéchèse: la pédagogie de la parole de Claude Lagarde, éd.Lethielleux, mars 2006, 171 p. (ISBN 2-283-61247-0).
  • 2007 - Juifs de France: la tentation assimilation, par André Nahun, éd de Passy, juillet 2007, 91 p. (ISBN 978-2-35146-010-8).
  • 2010 - Porte ouverte sur la vie: religieuse dans les cités de Blanche Legendre, éd. de l'Atelier, (ISBN 978-2-7082-4116-9).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]