Guigues VIII de Viennois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guigues.

Guigues V de la Tour-du-Pin (né en 1309 - mort au siège du château de La Perrière (Saint-Julien-de-Raz) le 26 août 1333) fut dauphin de Viennois sous le nom de Guigues VIII de Viennois de 1318 à 1333.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guigues V était le fils du Dauphin Jean II de Viennois et de Béatrice de Hongrie.

C'est un enfant de neuf ans quand son père meurt en 1318. La régence est alors assurée par Henri Dauphin, évêque de Metz, et ce jusqu'en 1323. Chevalier et combattant, il remporte en 1325 à Varey une victoire éclatante contre les Savoyards alors qu'il n'est âgé que de seize ans et qu'il est encore sous la tutelle de son oncle. Les chroniques du temps nous disent que « l'ost de Savoye fut bellement desconfit ».

L'influence française se renforce sous son règne, par son mariage avec Isabelle, fille du roi Philippe V le Long. Philippe VI de Valois lui confie le commandement du Septième Corps de bataille comprenant 12 bannières à la bataille de Cassel en 1328, où les tisserands flamands de Gand sont écrasés par la chevalerie française. Pour le récompenser de sa bravoure, le roi lui cède la Maison aux Piliers en place de Grève à Paris.

De 1325, date de la bataille de Varey, à sa mort, en 1333, Guigues sera en conflit quasi permanent dans la guerre qui l'oppose aux comtes de Savoie Édouard puis Aymon.

Son ardeur au combat lui sera fatale lors du siège du château de La Perrière (Saint-Julien-de-Raz), où il est mortellement blessé le 26 août 1333[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://www.atelierdesdauphins.com/histo/guigues8.htm avec l'autorisation de l'atelier des dauphins


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Kersuzan, Défendre la Bresse et le Bugey - Les châteaux savoyards dans la guerre contre le Dauphiné (1282 - 1355), collection d'histoire et d'archéologie médiévales, Presse Universitaire de Lyon, Lyon, 2005, (ISBN 272970762X), p. 78.