Forêts de conifères tempérées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Forêts de conifères tempérées

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Forêt typique de pins en Pologne.

Caractéristiques
Superficie[1] : 4 100 000 km2 (2.8 %)
Latitudes : 25° Nord à 70° Nord
Climat : Océanique, continental humide et montagnard

Localisation

alt=Description de l'image Biome_map_05.svg.

Les forêts de conifères tempérées (ou forêts tempérées conifériennes) correspondent à un biome terrestre situé dans les régions tempérées du monde aux étés chauds, hivers doux et pluviosité suffisante à la vie d'une forêt.

Dans la plupart des forêts tempérées conifériennes, les conifères à feuillage persistant prédominent mais certaines sont un mélange de conifères, d'arbres caducifoliés sempervirents et/ou de feuillus caducifoliés. Ce type de forêt se trouve communément dans les zones côtières de régions à hivers doux et pluies abondantes, ou à l'intérieur des terres sous des climats plus secs ainsi qu'en montagne. De nombreuses espèces d'arbres habitent ces forêts : cèdre, cyprès, pseudotsuga, sapin, genévrier, Agathis australis, pin, podocarpus, épicéa, taxaceae. Le sous-bois abrite également une large variété d'herbacées et d'arbustes.

Structurellement, ces forêts sont assez simples, généralement constituées de deux couches : l'étage supérieur et inférieur. Certaines forêts ont également une couche intermédiaires d'arbrisseaux. Les forêts de pins ont un étage inférieur herbacé généralement dominé par des plantes vivaces et sont souvent sujettes à des feux naturels écologiquement importants.

Les forêts conifériennes représentent actuellement le plus grand biome terrestre sur la planète, bien qu'il soit près d'être surpassé par le désert dans un proche avenir; conséquences de la déforestation et de la désertification.

Forêt coniférienne humide[modifier | modifier le code]

Lorsque ce type de forêts se situe en milieu humide, il contient le plus haut niveau de biomasse de tous les écosystèmes terrestres[réf. nécessaire] et est remarquable par les proportions imposantes de ses arbres : Séquoia géant (Sequoiadendron gigantea), Séquoia à feuilles d'if (Sequoia sempervirens), Pseudotsuga (Pseudotsuga menziesii)…

Ces forêts conifériennes humides sont très rares, subsistant seulement dans de petites zones de l'ouest nord américain (Forêt de Conifères du littoral pacifique), au sud-ouest de l'Amérique du Sud et dans le nord de la Nouvelle-Zélande. Les forêts Klamath-Siskiyou du nord-ouest californien et sud-ouest de l'Oregon sont connues pour leur grande variété de plantes et animaux, dont de nombreuses espèces endémiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Approximation arrondie au 100 000 et pour une surface terrestre totale de 146 300 000 km2, d'après les données du WildFinder : World Wildlife Fund, « WildFinder: Online database of species distributions »,‎ janvier 2006.