Urfé (IGP)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Vin de pays d'Urfé)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir D'Urfé.
Urfé
Image illustrative de l'article Urfé (IGP)
Damier de champs et de vignes à Villemontais

Désignation(s) Urfé
Appellation(s) principale(s) urfé[1]
Type d'appellation(s) IGP de zone
Pays Drapeau de la France France
Région parente vallée de la Loire
Sous-région(s) Forez, Roannais
Localisation Loire
Climat tempéré océanique dégradé sous influence montagnarde
Cépages dominants gamay N, pinot noir N, syrah N et chardonnay B[2]
Vins produits rouges, rosés et blancs

L’urfé, appelé vin de pays d'Urfé jusqu'en 2009, est un vin français d'indication géographique protégée[3] de zone, produit dans le département de la Loire.

Les aires de production des appellations côte roannaise et côtes-du-forez occupent une partie de cette zone mais sont réservées uniquement aux vins rouges et rosés secs produits avec le cépage gamay noir N.

Délimitation géographique[modifier | modifier le code]

Aire géographique du vignoble d'Urfé

Pour bénéficier de l’indication géographique protégée « Urfé », la récolte des raisins, la vinification et l’élaboration des vins doivent être réalisées sur l'une des 159 communes de la Loire suivante :

Ailleux, Ambierle, Amions, Andrézieux-Bouthéon, Arthun, Aveizieux, Balbigny, Bard, Bellegarde-en-Forez, Boën-sur-Lignon, Boisset-lès-Montrond, Boisset-Saint-Priest, Bonson, Boyer, Briennon, Bully, Bussières, Bussy-Albieux, Cezay, Chalain-d'Uzore, Chalain-le-Comtal, Chalmazel, Chambles, Chamboeuf, Champdieu, Chandon, Changy, Charlieu, Châtelneuf, Chazelles-sur-Lavieu, Chenereilles, Combre, Commelle-Vernay, Cordelle, Coteau, Coutouvre, Craintilleux, Crozet, Cuzieu, Dancé, Débats-Rivière-d'Orpra, Écotay-l'Olme, Essertines-en-Châtelneuf, Grézieux-le-Fromental, Grézolles, Gumières, Jarnosse, Jeansagnière, L'Hôpital-le-Grand, L'Hôpital-sous-Rochefort, La Bénisson-Dieu, La Chapelle-en-Lafaye,La Pacaudière, Lavieu, Leigneux, Lentigny, Lérigneux, Lézigneux, Luré, Luriecq, Mably, Magneux-Haute-Rive, Maizilly, Marcilly-le-Châtel, Marcoux, Margerie-Chantagret, Marols, Mars, Montagny, Montarcher, Montbrison, Montrond-les-Bains, Montverdun, Mornand-en-Forez, Nandax, Néronde, Neulise, Noailly, Nollieux, Notre-Dame-de-Boisset, Ouches, Palogneux, Parigny, Périgneux, Pinay, Pommiers, Pouilly-les-Nonains, Pouilly-sous-Charlieu, Pradines, Pralong, Précieux, Renaison, Riorges, Rivas, Roche, Sail-sous-Couzan, Sainte-Agathe-en-Donzy, Sainte-Agathe-la-Bouteresse, Saint-Alban-les-Eaux, Saint-André-d'Apchon, Saint-André-le-Puy, Saint-Bonnet-des-Quarts, Saint-Bonnet-le-Courreau, Saint-Bonnet-les-Oules, Sainte-Colombe-sur-Gand, Saint-Cyprien, Saint-Cyr-de-Favières, Saint-Cyr-de-Valorges, Saint-Denis-de-Cabanne, Saint-Étienne-le-Molard, Saint-Forgeux-Lespinasse, Sainte-Foy-Saint-Sulpice, Saint-Galmier, Saint-Georges-de-Baroille, Saint-Georges-en-Couzan, Saint-Georges-Haute-Ville, Saint-Germain-Laval, Saint-Germain-Lespinasse, Saint-Haon-le-Châtel, Saint-Haon-le-Vieux, Saint-Hilaire-sous-Charlieu, Saint-Jean-Soleymieux, Saint-Jodard, Saint-Julien-d'Oddes, Saint-Just-en-Bas, Saint-Laurent-Rochefort, Saint-Léger-sur-Roanne, Saint-Marcel-de-Félines, Saint-Marcellin-en-Forez, Saint-Martin-la-Sauveté, Saint-Maurice-sur-Loire, Saint-Nizier-sous-Charlieu, Saint-Paul-de-Vézelin, Saint-Paul-d'Uzore, Saint-Pierre-la-Noaille, Saint-Polgues, Saint-Priest-la-Roche, Saint-Just-Saint-Rambert, Saint-Romain-la-Motte, Saint-Romain-le-Puy, Saint-Sixte, Saint-Thomas-la-Garde, Saint-Vincent-de-Boisset, Sauvain, Savigneux, Soleymieux, Souternon, Sury-le-Comtal, Trelins, Unias, Veauche, Veauchette, Vendranges, Verrières-en-Forez, Villemontais, Villerest, Villers, Violay, Vougy.

Cépages[modifier | modifier le code]

Vins Rouges et rosés :

Vins Blancs :

Production actuelle[modifier | modifier le code]

La production actuelle, environ 1000 hl, revient essentiellement aux viticulteurs des côtes du Forez et de la côte roannaise, désireux de diversifier leurs gammes. Ceux-ci produisent essentiellement du chardonnay et du gamay, avec un intérêt récent pour les autres cépages autorisés notamment viognier et roussanne sur la Côte roannaise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine ; « Urfé », sur www.inao.gouv.fr, Ministère de l'agriculture. Institut national de l'origine et de la qualité,‎ (consulté le 22 mars 2011).
  2. Le code international d'écriture des cépages mentionne de signaler la couleur du raisin : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  3. la mention IGP est le synonyme européen de la mention vin de pays