Coteaux-de-tannay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Coteaux-de-tannay
Image illustrative de l’article Coteaux-de-tannay
Au cœur du vignoble de Tannay

Désignation(s) Coteaux-de-tannay
Appellation(s) principale(s) Coteaux-de-tannay
Type d'appellation(s) IGP de zone
Pays Drapeau de la France France
Région parente Vignoble du Val de Loire
Localisation Nièvre
Vins produits rouges, rosés et blancs

Les Coteaux-de-tannay, anciennement vin de Pays des Coteaux-de-Tannay, est un vin français d'indication géographique protégée de zone, produit dans le département de la Nièvre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article principal : Vignoble du Val de Loire.

La culture du vin dans cette zone est une activité ancienne. En effet, en 1300, du vin aurait été commandé dans le but d'approvisionner le roi. On parle alors des Vins de Clamecy.

Une autre anecdote permet de se rendre compte de l'importance ancienne de cette activité. Vers 1500, la ville de Tannay fait édifier des remparts. Ces derniers ont été financés grâce à une taxe sur les vins.

Au XIXe siècle, selon le préfet de l'Arrondissement de Clamecy, 3000 hectares sont plantés dans son arrondissement. L'activité est essentielle pour l'économie du territoire puisque les revenus issus de cette dernière représentent plus de la moitié de ce que gagne de la population.

Mais, la zone va connaître une crise importante avec l'arrivée du phyloxera. Le vignoble sera reconstitué par la suite. Mais, il ne sera utilisé qu'à des fins de consommation locale.

Les surfaces ne vont faire que décroître jusqu'en 1989. Date qui constitue cependant la renaissance du vignoble.

Géographie[modifier | modifier le code]

Aire de l'IGP[modifier | modifier le code]

Les communes de la Nièvre[modifier | modifier le code]

Vignoble des coteaux de Tannay

Cinquante-six communes sont concernées dans la Nièvre : Amazy, Armes, Asnan, Asnois, Authiou, Beaulieu, Beuvron, Billy-sur-Oisy, Breugnon, Brèves, Brinon-sur-Beuvron, Bussy-la-Pesle, Challement, Champallement, Chazeuil, Chevannes-Changy, Chevroches, Clamecy, Corvol-d'Embernard, Dirol, Dompierre-sur-Héry, Dornecy, Flez-Cuzy, Germenay, Grenois, Guipy, Héry, Lys, La Maison-Dieu, Metz-le-Comte, Michaugues, Moissy-Moulinot, Monceaux-le-Comte, Moraches, Neuffontaines, Neuilly, Nuars, Oisy, Ouagne, Pousseaux, Rix, Ruages, Saint-Aubin-des-Chaumes, Saint-Didier, Saint-Germain-des-Bois, Saint-Révérien, Saizy, Surgy, Taconnay, Talon, Tannay, Teigny, Trucy-l'Orgueilleux, Vignol, Villiers-sur-Yonne et Vitry-Laché.

Orographie et géologie[modifier | modifier le code]

La zone est dominée par des sols argilo-calcaire. ces derniers reposent sur des formations datant du bathonien supérieur et inférieur. Trois types de sols peuvent être distingués:

  • des petites terres. Il s'agit de sol très drainant car ils sont riches en cailloux et en éléments grossiers.
  • des sols de couleur ocre. C'est la richesse en argile qui leur donne cette couleur.
  • des terres de couleur claires, à la structure claire et homogène.

Climat[modifier | modifier le code]

La zone est dominée par un climat continental. Ce dernier reste cependant marqué par des influences océaniques et ligériennes.

La spécificité de la zone fait que le vignoble est protégé des vents d'Ouest par les lignes des plateaux boisés. Ainsi, les précipitations sont plutôt faibles comparée au reste du département, et l'ensoleillement est plus important.

En termes de saisonnalité :

  • le printemps est frais et humide,
  • le mois de septembre est sec et ensoleillé,
  • les journées des mois d'été sont chaudes, mais les nuits sont généralement fraîches.

Vignoble[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Conditions de production[modifier | modifier le code]

Encépagement[modifier | modifier le code]

Côteaux de la Tannay rouge dans un concours de vins
Coteaux-de-tannay rosé

Cépages pour les vins rouges[modifier | modifier le code]

Les variétés utilisées sont : le gamay N, le gamay de Bouze N, le gamay de Chaudenay N et le pinot noir N.

Cépages pour les vins rouges et rosés[modifier | modifier le code]

Les variétés utilisées sont : le gamay N, le gamay de Bouze N, le gamay de Chaudenay N, le pinot gris G et le pinot noir N.

Cépages pour les vins blancs[modifier | modifier le code]

Les variétés utilisées sont : l'auxerrois B, le chardonnay B, le melon B, le pinot blanc B et le pinot gris G.

Types de vin[modifier | modifier le code]

Dégustation au caveau d'un coteaux-de-tannay blanc

Il existe 9 labellisations différentes :

  • Coteaux de Tannay blanc[1]
  • Coteaux de Tannay rosé[2]
  • Coteaux de Tannay rouge[3]
  • Coteaux de Tannay mousseux de qualité blanc[4]
  • Coteaux de Tannay mousseux de qualité rosé[5]
  • Coteaux de Tannay mousseux de qualité rouge[6]
  • Coteaux de Tannay primeur ou nouveau blanc[7]
  • Coteaux de Tannay primeur ou nouveau rosé[8]
  • Coteaux de Tannay primeur ou nouveau rouge[9]

Vin et gastronomie[modifier | modifier le code]

Production et structure des exploitations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]