Touraine-noble-joué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Touraine-noble-joué
Désignation(s) Touraine-noble-joué
Appellation(s) principale(s) touraine-noble-joué
Type d'appellation(s) AOC
Reconnue depuis 2001
Pays Drapeau de la France France
Région parente vallée de la Loire
Sous-région(s) Touraine
Localisation Indre-et-Loire
Climat tempéré océanique dégradé
Sol argilo-calcaire
Superficie plantée 28 hectares
Cépages dominants pinot meunier
Vins produits rosés
Production 1 700 hectolitres[1]
Pieds à l'hectare minimum de 6 500 pieds à l'hectare
Rendement moyen à l'hectare 55 à 67 hl/ha[2]

Le touraine-noble-joué est un vin d'appellation d'origine contrôlée produit sur les communes de Chambray-lès-Tours, d'Esvres, de Joué-lès-Tours, de Larçay et de Saint-Avertin en Indre-et-Loire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Période moderne[modifier | modifier le code]

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

AOC créée en 2001[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Situé sur les communes de Chambray-lès-Tours, Esvres, Joué-lès-Tours, Larçay et Saint-Avertin dans le département d'Indre-et-Loire.

Orographie[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Ce sont des sols argilo-calcaires[3].

Climatologie[modifier | modifier le code]

Vignoble[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

AOC comprenant une surface de production de 28 hectares en vins rosés[1].

Lieux-dits[modifier | modifier le code]

Encépagement[modifier | modifier le code]

Les vins sont issus des cépages suivants :

Méthodes culturales[modifier | modifier le code]

Terroir et vins[modifier | modifier le code]

Structure des exploitations[modifier | modifier le code]

Type de vins et gastronomie[modifier | modifier le code]

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Les principaux producteurs de l'appellation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c [1] Site des vins de loire : Page sur Touraine-noble-joué
  2. Décret du 16 octobre 2009
  3. Guide Vert Solar : Vins de France. (Page n°263 sur Touraine azay-le-rideau)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Mastrojanni : Les Vins de France (guide vert solar). Éditions Solar, Paris 1992 - 1994 - 1998, (ISBN 2-263-02796-3)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]