Cremeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cremeaux
Cremeaux
Vue de Crémeaux depuis la table d'orientation
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Roanne
Intercommunalité Communauté de communes du Pays d'Urfé
Maire
Mandat
Didier Poncet
2020-2026
Code postal 42260
Code commune 42076
Démographie
Gentilé Cremeausiens, cremeausiennes
Population
municipale
901 hab. (2018 en diminution de 0,55 % par rapport à 2013)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 54′ 31″ nord, 3° 55′ 45″ est
Altitude Min. 456 m
Max. 912 m
Superficie 33,32 km2
Élections
Départementales Canton de Renaison
Législatives Sixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Cremeaux
Géolocalisation sur la carte : Loire
Voir sur la carte topographique de la Loire
City locator 14.svg
Cremeaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cremeaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cremeaux

Cremeaux (nommée également Crémeaux non officiellement) est une commune française située dans le département de la Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village de la Loire situé à 28 km à l'ouest de Roanne et 42 km à l'est de Vichy. Son point culminant en est Le Chatelard (907 m).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Cremeaux Blason
Inconnu.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
Mars 1971 Juin 1995 Gilbert Travard    
Juin 1995 Mars 2008 Christophe Extrat    
mars 2008 2014 Ginette Merle    
2014 En cours Robert Epinat[1]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2018, la commune comptait 901 habitants[Note 1], en diminution de 0,55 % par rapport à 2013 (Loire : +1,22 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 4001 2131 4851 3721 3501 5351 5561 5991 628
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 5771 5661 5691 6291 7011 6611 6561 6011 625
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 6111 6101 5551 4081 3121 2751 2401 2531 162
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 1311 088987970937904932939945
2013 2018 - - - - - - -
906901-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'une église dès le XIe siècle. Prieuré dépendant de l'abbaye de la Chaise-Dieu au XIIIe siècle. À proximité du château, en dehors de l'enceinte s'y installe un prieuré qui en 1225 dépendait de l'abbaye de la Chaise-Dieu. L'église prieurale Notre-Dame est devenue paroissiale au XVIIe siècle en remplacement de l'église Saint-Martin ruinée.

Le château est mentionné en 1228, à ce jour il en subsiste au sommet du bourg le donjon et un corps de logis conservant une tourelle du XVe siècle. Dans l'enceinte du château se trouvait l'église paroissiale Saint-Martin qui fut ruinée au XVIe siècle durant les guerres de religion. L'église de Crémeaux a été reconstruite et baptisée en 1900. Un retable représentant la cène est à voir ainsi que le clocher porche qui date de la précédente église.

Héraldique[modifier | modifier le code]

De gueules à trois croisettes recroisetées au pied fiché d'or, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur. Armes d'origine de la famille Vérin.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cremeaux - association des maires de France - consulté le 13 mars 2015
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :