Saint-Paul-d'Uzore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Paul.

Saint-Paul-d'Uzore
Saint-Paul-d'Uzore
Eglise Saint-Paul.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Montbrison
Canton Montbrison
Intercommunalité Communauté d'agglomération Loire Forez
Maire
Mandat
Rambert Paliard
2014-2020
Code postal 42600
Code commune 42269
Démographie
Population
municipale
161 hab. (2015 en augmentation de 16,67 % par rapport à 2010)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 40′ 44″ nord, 4° 04′ 52″ est
Altitude Min. 350 m
Max. 520 m
Superficie 9,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Paul-d'Uzore

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Paul-d'Uzore

Saint-Paul-d'Uzore est une commune française située dans le département de la Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Saint-Paul-d'Uzore est située dans la plaine du Forez. Elle est donc essentiellement plane même si une partie de son territoire est à cheval sur le mont d'Uzore. Celui-ci est une particularité géologique liée à l'activité volcanique locale. Ce mont, de roches basaltiques, est situé au centre de la plaine du Forez.

L'altitude de la commune est comprise entre 350 m en plaine à 520 m sur le mont d'Uzore.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des fondations d'une "villa romaine" ont été découvertes à proximité du Bourg. Elles témoignent d'une activité agricole gallo-romaine.

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Saint-Paul-d'Uzore (Loire).svg

Les armoiries de Saint-Paul-d'Uzore se blasonnent ainsi :

Écartelé : aux 1er et 4e de sinople semé de larmes d’argent, au château d’argent flanqué de deux tours couvertes, aux 2e et 3e d’azur au canard d’argent tenant dans son bec un poisson du même, volant au-dessus d’une champagne ondée d’argent ; au filet en croix pattée de sable brochant sur la partition ; sur le tout d’or au mont de trois coupeaux de sinople.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1902 1904 M. Pierre Rivet    
1904 1965 M. Amédée Roux de La Plagne    
1965 1983 M. Bourgier    
2001 2008 M. Jean Dufour    
2008 2011 M. Robert de Maillard    
2012 2014 M. Roland Jacquemond    
2014 en cours M. Rambert Paliard[1]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2015, la commune comptait 161 habitants[Note 1], en augmentation de 16,67 % par rapport à 2010 (Loire : +1,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
127127104115119133150155160
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
147137168178170214219214226
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
226232207189157171160145139
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
1321361191179598121146161
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Paul. Citée en 1225 sur le pouillé de l´église de Lyon mais la porte et les fenêtres hautes à linteau monolithe de la façade sud pourraient remonter à la fin du XIe siècle. Remaniée au XVIe siècle, l'église est signalée en mauvais état au XVIIe siècle et pratiquement en ruine à la fin du XIXe siècle avant d'être restaurée dans les années 1950[6].
  • Monument aux morts en granit des années 1920 qui se trouvait initialement au cœur du bourg[7].
  • Château et parc des Peynots (XVIIIe siècle). Propriété des familles Thoynet de Bigny puis Roux de la Plagne[8].
  • Le canal du Forez, canal d'irrigation et de drainage, passe à Saint-Paul-d'Uzore.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :