Soleymieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Soleymieux
Soleymieux
La place de la mairie avec l'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Montbrison
Canton Montbrison
Intercommunalité Communauté d'agglomération Loire Forez
Maire
Mandat
Jean-Louis Jayol
2014-2020
Code postal 42560
Code commune 42301
Démographie
Population
municipale
649 hab. (2016 en diminution de 3,99 % par rapport à 2011)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 30′ 34″ nord, 4° 02′ 34″ est
Altitude Min. 514 m
Max. 780 m
Superficie 8,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte administrative de la Loire
City locator 14.svg
Soleymieux

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte topographique de la Loire
City locator 14.svg
Soleymieux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Soleymieux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Soleymieux
Liens
Site web soleymieux.com

Soleymieux est une commune française située dans le département de la Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Soleymieux est située au cœur des monts du Forez dans le département de la Loire, à une quarantaine de kilomètres de Saint-Etienne. Elle appartient au canton de Saint-Jean-Soleymieux et à la communauté de communes du Pays de Saint-Bonnet-le-Château.

Les communes limitrophes sont Saint-Jean-Soleymieux, Margerie-Chantagret, Boisset-Saint-Priest, Chenereilles et Saint-Georges-Hauteville.

La population d’environ 565 habitants en 2007, en constante progression depuis 1975 (324), se répartit entre le bourg, établi à une altitude d’environ 720 mètres (le point le plus élevé de la commune se trouve à 772 mètres) et une dizaine de petits hameaux. La superficie est de 880 hectares et forme un rectangle d'environ 5 km d'est en ouest et 2,5 km du nord au sud.

La commune possède des paysages et un environnement de très bonne qualité.

Sa proximité relative avec Saint-Étienne et Montbrison, sa position sur la RD 5, ont fait qu’au cours des 20 dernières années plus de 150 logements ont été construits.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'après l'abbé Planchet dans son ouvrage Sainte-Anne-de-Soleymieu et Saint-Jean-de-Soleymieu, édité en 1900, le nom de Soleymieu (écrit sans x jusqu'à peu) vient de Solemniacum, habitation de Solemnis.

Soleymieu aurait ainsi un passé gallo-romain, démontré par la mise au jour de deux vases datant sans doute de cette époque. On notera également que la voie Bolène passait juste à côté du bourg.

Une partie de l'église (le chœur, le clocher notamment) fut construit en 1348 dans le style gothique.

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Soleymieux (Loire).svg

Les armoiries de Soleymieux se blasonnent ainsi :

D’azur au pont d’une arche d’or, maçonné de sable, sur une rivière d’argent crêtée d'azur, chargée d’une truite de sable miraillée de gueules et de deux roues de (moulin) Sainte Catherine brochant sur le pont et la rivière, accompagné en chef d’un soleil d’or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1792 1807 Claude Bayle    
1807 1811 Pierre Rochat    
1811 1813 Jean Louis Vernaison    
1813 1816 Antoine Georges Gabriel    
1816 1821 Claude Vital Rochat    
1821 1832 Pierre Antoine Avril    
1832 1841 Joseph Victor Morel    
1841 1842 Benoît Phalippon    
1842 1848 Pierre Mondon    
1848 1855 Pierre Antoine Avril    
1855 1861 Clément Mondon    
1861 1865 Hyppolite Robert    
1865 1874 Antoine Clavelloux    
1874 1876 Benoît Marquet    
1876 1888 Antoine Clavelloux    
1888 1892 Marcellin Bayle    
1892 1901 Mathieu Rivaux    
1901 1902 Mathieu Clavelloux    
1902 1908 Augustin Daurelle    
1908 1934 Claude Marie Rochette    
1934 1939 Joannès Mondon    
1939 1956 Elie Royet    
1956 1959 Joseph Laroche    
1959 1965 Marcel Gonon    
1965 1969 Henri Vial    
1969 1988 Albert Daurelle    
1988 2001 Thérèse Montet    
2001 2008 Jean Clavier    
2008 En cours Jean-Louis Jayol[1]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2016, la commune comptait 649 habitants[Note 1], en diminution de 3,99 % par rapport à 2011 (Loire : +1,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
700671624740854730710737825
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
755808770692821900822840926
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
810768801670568540516431382
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
384358324374387470565644644
2016 - - - - - - - -
649--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Joseph Sautel (1880-1955), prêtre et archéologue, découvrit les sites qui rendirent Vaison-la-Romaine célèbre, né à Soleymieux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Soleymieux », sur le site de l'association des maires de France (consulté le 30 juillet 2015).
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :