Côtes-du-tarn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Côtes-du-tarn
Image illustrative de l’article Côtes-du-tarn
Côtes-du-tarn blanc moelleux

Désignation(s) Côtes-du-tarn
Appellation(s) principale(s) côtes-du-tarn[1]
Type d'appellation(s) IGP de zone
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble du Sud-Ouest
Sous-région(s) piémont du Massif central
Localisation Tarn
Climat tempéré océanique dégradé avec influence méditerranéenne
Superficie plantée environ 5 000 hectares
Cépages dominants [2]
Vins produits rouges, rosés, blancs et vin moelleux
Production 200 000 hectolitres[3]

Le côtes-du-tarn, appelé vin de pays des côtes du Tarn jusqu'en 2009, est un vin français d'indication géographique protégée (le nouveau nom des vin de pays) de zone du sud-ouest, produit dans le département du Tarn.

Origine[modifier | modifier le code]

L'histoire de ce vignoble possède de nombreux points communs avec celui du vignoble de Gaillac : implantation dès l'époque gallo-romaine, transport du vin par gabarres sur le Tarn vers Bordeauxetc.

La différence se fait sur une aire élargie par rapport à l'AOC. Elle reprend une partie de l'ancien vignoble du Tarn indépendant de celui de l'abbaye Saint-Michel de Gaillac grandement amoindri par le gel de 1956.

Géographie[modifier | modifier le code]

Aire de l'IGP[modifier | modifier le code]

L'IGP est présente sur le département du Tarn. 116 communes sont concernées : Albi, Alos, Amarens, Ambres, Andillac, Arthès, Aussac, Beauvais-sur-Tescou, Bellegarde, Bernac, Bournazel, Brens, Briatexte, Broze, Busque, Cabanès, Les Cabannes, Cadalen, Cagnac-les-Mines, Cahuzac-sur-Vère, Cambon, Campagnac, Carlus, Castanet, Castelnau-de-Lévis, Castelnau-de-Montmiral, Cestayrols, Combefa, Cordes-sur-Ciel, Coufouleux, Cunac, Donnazac, Fayssac, Fénols, Fiac, Florentin, Frausseilles, Fréjairolles, Gaillac, Le Garric, Garrigues, Giroussens, Graulhet, Grazac, Itzac, Labastide-de-Lévis, Labastide-Gabausse, Labastide-Saint-Georges, Labessière-Candeil, Lagrave, Larroque, Lasgraisses, Lavaur, Lescure-d'Albigeois, Lisle-sur-Tarn, Livers-Cazelles, Loubers, Loupiac, Lugan, Mailhoc, Marsal, Marssac-sur-Tarn, Mézens, Milhavet, Missècle, Montans, Montdurausse, Montels, Montgaillard, Montvalen, Mouzieys-Teulet, Mouzieys-Panens, Noailles, Orban, Parisot, Peyrole, Poulan-Pouzols, Puybegon, Puycelsi, Puygouzon, Rabastens, Rivières, Roquemaure, Rouffiac, Saint-Agnan, Saint-Beauzile, Sainte-Cécile-du-Cayrou, Saint-Gauzens, Saint-Grégoire, Saint-Jean-de-Rives, Saint-Juéry, Saint-Lieux-lès-Lavaur, Saint-Marcel-Campes, Saint-Paul-Cap-de-Joux, Saint-Sulpice-la-Pointe, Saint-Urcisse, Saliès, Salvagnac, Saussenac, La Sauzière-Saint-Jean, Senouillac, Le Sequestre, Soual, Taïx, Tauriac, Técou, Terssac, Teyssode, Tonnac, Le Verdier, Vieux, Villeneuve-sur-Vère, Vindrac-Alayrac, Virac, Viterbe et Sainte-Croix.

Vignoble[modifier | modifier le code]

Encépagement[modifier | modifier le code]

Les cépages rouges sont :

Les cépages blancs sont :

Types de vin[modifier | modifier le code]

IGP côtes-du-tarn Cabanes rosé
IGP côtes-du-tarn Cunac rouge et blanc surmûri

Il existe 21 labellisations différentes :

  • Côtes du Tarn blanc
  • Côtes du Tarn Blanc Surmûri
  • Côtes du Tarn Cabanes blanc
  • Côtes du Tarn Cabanes primeur ou nouveau blanc
  • Côtes du Tarn Cabanes primeur ou nouveau rosé
  • Côtes du Tarn Cabanes primeur ou nouveau rouge
  • Côtes du Tarn Cabanes rosé
  • Côtes du Tarn Cabanes rouge
  • Côtes du Tarn Cabanes surmûri blanc
  • Côtes du Tarn Cunac blanc
  • Côtes du Tarn Cunac primeur ou nouveau blanc
  • Côtes du Tarn Cunac primeur ou nouveau rosé
  • Côtes du Tarn Cunac primeur ou nouveau rouge
  • Côtes du Tarn Cunac rosé
  • Côtes du Tarn Cunac rouge
  • Côtes du Tarn Cunac surmûri blanc
  • Côtes du Tarn primeur ou nouveau blanc
  • Côtes du Tarn primeur ou nouveau rosé
  • Côtes du Tarn primeur ou nouveau rouge
  • Côtes du Tarn rosé
  • Côtes du Tarn rouge

Caractères des vins[modifier | modifier le code]

  • Vins rouges de soif, fruités de structure légère. Ces vins ont muté depuis une trentaine d'années; les vins cépages anciens ont peu à peu été remplacés par des cépages connus pour leur qualité destinés à l'élaboration de vin de cépage.
  • Vins de caractère qui ne sont pas agréés en AOC. (vignes hors zone AOC, cépages non inscrits en AOC : chardonnay B, prunelard N) Ce sont des vins de niche de grande qualité parfois de culture un peu expérimentale. (le prunelard, cépage important au XIXe siècle avait disparu. Il est à nouveau cultivé par quelques vignerons désireux de l'essayer. Il donne généralement des vins puissants et complexes)

Vin et gastronomie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine ; « Côtes du Tarn », sur www.inao.gouv.fr, Ministère de l'agriculture. Institut national de l'origine et de la qualité, (consulté le 22 mars 2011).
  2. Le code international d'écriture des cépages mentionne de signaler la couleur du raisin : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  3. « Le vin de pays des côtes du Tarn » (consulté le 21 août 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]