Haute-vallée-de-l'orb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Haute-vallée-de-l'orb
Image illustrative de l'article Haute-vallée-de-l'orb
IGP Haute Vallée de l'Orb rouge

Désignation(s) Haute-vallée-de-l'orb
Appellation(s) principale(s) Haute-vallée-de-l'orb
Type d'appellation(s) IGP de zone
Pays Drapeau de la France France
Région parente Vignoble du Languedoc-Roussillon
Localisation Hérault
Vins produits rouges, rosés et blancs

Le vin Haute-vallée-de-l'orb, anciennement vin de Pays de la Haute-vallée-de-l'orb, est un vin français d'indication géographique protégée de zone, produit dans le département de l'Hérault.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article principal : Vignoble du Languedoc-Roussillon.

La culture de la vigne dans cette zone est ancienne. En effet, la vigne a été introduite dès l'antiquité.

Au Moyen-Age, les moines des communes de Joncels et Villemagne développent la culture de la vigne sur les coteaux. L'agriculture reste cependant diversifiée : agriculture vivrière, céréales, élevage, vigne et chataigne.

Au XIXe siècle, l'activité ouvrière va se développer dans la zone. En parallèle, les ouvriers des usines vont cultiver de la vigne dans de petites parcelles, ce qui va développer la viticulture locale.

Plus récemment, la culture s'est tournée vers une production qui vise une meilleure qualité afin de mieux répondre à la demande des consommateurs.

L'appellation vin de Pays de la Haute-vallée-de-l'orb apparait avec le décret du 5 avril 1982.

Géographie[modifier | modifier le code]

Aire de l'IGP[modifier | modifier le code]

Zone principale[N 1][modifier | modifier le code]

Les communes de l'Hérault[modifier | modifier le code]
Les Aires

32 communes sont concernées dans l'Hérault : Les Aires, Avène, Bédarieux, Le Bousquet-d'Orb, Camplong, Carlencas-et-Levas, Colombières-sur-Orb, Combes, Dio-et-Valquières, Graissessac, Hérépian, Joncels, Lamalou-les-Bains, Lunas, Mons, Olargues, Pézènes-les-Mines, Le Poujol-sur-Orb, Le Pradal, Prémian, Roquebrun, Rosis, Saint-Étienne-d'Albagnan, Saint-Étienne-Estréchoux, Saint-Gervais-sur-Mare, Saint-Julien, Saint-Martin-de-l'Arçon, Saint-Vincent-d'Olargues, Taussac-la-Billière, La Tour-sur-Orb, Vieussan et Villemagne-l'Argentière.

Zone de proximité immédiate[N 2][modifier | modifier le code]

25 communes sont concernées dans l'Hérault : Ceilhes-et-Rocozels, Roqueredonde, Les Plans, Lodève, Lavalette, Octon, Brenas, Mérifons, Salasc, Valmascle, Montesquieu, Faugères, Fos, Roquessels, Cabrerolles, Saint-Nazaire-de-Ladarez, Causses-et-Veyran, Cessenon, Berlou, Ferrières-Poussarou, Riols, Fraisse-sur-Agout, Cambon-et-Salvergues, Castanet-le-Haut, Saint-Geniès-de-Varensal.

Orographie et géologie[modifier | modifier le code]

Il existe une grande diversité de sol au sein de la zone. Sept unités pédo-paysagère ont ainsi été identifiées:

  • Plateaux sur formation volcanique,
  • Collines sur substrat métamorphique,
  • Versant sur grès et marne,
  • Ruffes du Lodévois,
  • Plateaux et collines calcaire,
  • Plaines colluviales récentes,
  • Grès acide.

Malgré cette diversité, la vigne a un comportement homogène.

Climat[modifier | modifier le code]

La zone est dominée par un mésoclimat méditerranéen attenué.

La pluviométrie moyenne annuelle sur la zone est comprise entre 800 et 1200 mm.

Vignoble[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Conditions de production[modifier | modifier le code]

Encépagement[modifier | modifier le code]

Cépages noirs[modifier | modifier le code]

Les variétés noires utilisées sont : le Cabernet franc N, le Cabernet Sauvignon N, le Carignan N, le Cinsault N, le Cot N, le Grenache N, le Marselan N, le Merlot N, le Morrastel N, le Mourvèdre N, le Muscat à petits grains rouges Rg, le Petit verdot N, le Pinot noir N, le Syrah N, le Tempranillo N, et le Terret noir N.

Cépages grisés[modifier | modifier le code]

Les variétés grisées utilisées sont : le Grenache gris G et le Terret gris G.

Cépages blancs[modifier | modifier le code]

Les variétés blanches utilisées sont : le Bourboulenc B, le Carignan blanc B, le Chardonnay B, le Chasan B, le Clairette B, le Grenache blanc B, le Macabeu B, le Marsanne B, le Muscat à petits grains blancs B, le Roussanne B, le Sauvignon B, le Terret blanc B, le Vermentino B et le Viognier B.

Types de vin[modifier | modifier le code]

File:IGP haute-vallée-de-l'orb blanc

Il existe 12 labellisations différentes :

  • Haute Vallée de l'Orb blanc[1]
  • Haute Vallée de l'Orb rosé[2]
  • Haute Vallée de l'Orb rouge[3]
  • Haute Vallée de l'Orb mousseux de qualité blanc[4]
  • Haute Vallée de l'Orb mousseux de qualité rosé[5]
  • Haute Vallée de l'Orb mousseux de qualité rouge[6]
  • Haute Vallée de l'Orb primeur ou nouveau blanc[7]
  • Haute Vallée de l'Orb primeur ou nouveau rosé[8]
  • Haute Vallée de l'Orb primeur ou nouveau rouge[9]
  • Haute Vallée de l'Orb surmûri blanc[10]
  • Haute Vallée de l'Orb surmûri rosé[11]
  • Haute Vallée de l'Orb surmûri rouge[12]

Vin et gastronomie[modifier | modifier le code]

Production et structure des exploitations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La zone principale désigne la zone où la récolte des raisins, la vinification et l’élaboration des vins bénéficiant de l’indication géographique protégée peuvent être pratiquées
  2. La zone de proximité immédiate désigne la zone où la vinification et l’élaboration des vins bénéficiant de l’indication géographique protégée peuvent être pratiquées

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]