Pouilly-les-Nonains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pouilly et Nonains.

Pouilly-les-Nonains
Pouilly-les-Nonains
Le prieuré
Blason de Pouilly-les-Nonains
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Roanne
Canton Renaison
Intercommunalité Roannais Agglomération
Maire
Mandat
Bernard Thivend
2014-2020
Code postal 42155
Code commune 42176
Démographie
Gentilé Pouillerots
Population
municipale
2 048 hab. (2015 en augmentation de 12,28 % par rapport à 2010)
Densité 200 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 02′ 21″ nord, 3° 58′ 57″ est
Altitude Min. 308 m
Max. 354 m
Superficie 10,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte administrative de la Loire
City locator 14.svg
Pouilly-les-Nonains

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte topographique de la Loire
City locator 14.svg
Pouilly-les-Nonains

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pouilly-les-Nonains

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pouilly-les-Nonains
Liens
Site web www.pouilly-les-nonains.fr

Pouilly-les-Nonains est une commune française située dans le département de la Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située sur la pente du coteau roannais. Elle est traversée par le Renaison, rivière qui se jette dans la Loire à Roanne. Elle est près d’une ancienne voie romaine. Roanne est à 11 km et Saint-Haon à 7.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Renaison Saint-Romain-la-Motte Rose des vents
N Riorges
Saint-Léger-sur-Roanne
Riorges
O    Pouilly-les-Nonains    E
S
Saint-André-d'Apchon Ouches

Histoire[modifier | modifier le code]

Le toponyme "Pouilly" fait référence à l'une des tribus rustiques de Rome antique Pollia à laquelle les enfants de légionnaires, nés dans les provinces de l’Empire, appartenaient par le droit du sol[1].

Une ordonnance de février 1824 de Louis XVII a fusionnée Pouilly les Nonains et Saint-Martin de Boisy..

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De sinople à la croix d’argent, cantonnée au 1er d’une tour d’or couverte et ajourée de sable et au 4e de quatre burelles ondées d’or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1875 1884 Gabriel Conte de Pons    
1884 1888 Benoît Burthier    
1903 1912 Benoît Burthier    
1912 1914 François Bancillon    
1914 1918 Benoît Burthier    
1919 1920 Pierre Dissard    
1920 1935 Antoine Deroche    
1935 1971 Jean-Claude Dissard    
1971 1978 Pierre Collet    
1979 1983 Paul Laurencery    
1983 mars 2001 Daniel Dousson    
mars 2001 en cours Bernard Thivend[2]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2015, la commune comptait 2 048 habitants[Note 1], en augmentation de 12,28 % par rapport à 2010 (Loire : +1,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
270208270291705644632658674
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
697732732763756745765901906
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
931930909488536560532606612
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
6947741 0211 3111 6271 5981 7251 7431 761
2013 2015 - - - - - - -
1 9282 048-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voies et lieux-dits[modifier | modifier le code]

70 odonymes recensés à Pouilly-les-Nonains
au 29 avril 2014
Allée Avenue Bld Carrefour Chemin Cité Clos Impasse Passage Place Pont Route Rue Square Autres Total
11 0 0 0 24 0 0 0 0 3 [N 1] 0 10 22 [N 2] 0 7 [N 3] 70
Notes « N »
  1. Place de l'Église, Place de la Gare et Place Deroche.
  2. Dont Rue du 8-Mai-1945, Rue du 14-Juillet et Rue du 11-Novembre.
  3. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, lotissements, résidences, quartiers, etc.
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & OpenStreetMap

Édifices et sites[modifier | modifier le code]

Château de Jacques Cœur, Dauphiné, par Gustave Le Gray.
  • Château de Boisy ː c'est sur le territoire de cette commune que se trouve le château de Boisy[7], conservé aujourd'hui dans un état très voisin de sa situation à son achèvement, au début du XVIe siècle. Aménagé à partir de la toute fin du XIVe siècle, le château actuel fut acquis par Jacques Cœur en 1447, puis fut attribué dès 1451, lors de la confiscation des biens du grand argentier, à Guillaume Gouffier, gentilhomme poitevin qui fut dès lors connu, ainsi que ses descendants, en tant que seigneur de Boisy.
  • Église.
  • Pouilly-les-Nonains l'église.jpg
  • Pouilly-les-Nonains église b.jpg

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Xavier GOUVERT, Problème et méthodes en toponymie française, Thèse ss. la direction de Jean-Pierre Chambon, 2008, p. 837.
  2. « POUILLY-LES-NONAINS », sur le site de l'association des maires de France (consulté le 31 mai 2015).
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. Étienne Fournial, Monsieur de Boisy, grand maître de France sous François Ier, Lyon, 1996, p.  123-132

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]