Saint-Pierre-la-Noaille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Pierre-la-Noaille
Saint-Pierre-la-Noaille
Le bourg et le château de Saint-Pierre.
Blason de Saint-Pierre-la-Noaille
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Roanne
Canton Charlieu
Intercommunalité Charlieu-Belmont Communauté
Maire
Mandat
Daniel Prêtre
2014-2020
Code postal 42190
Code commune 42273
Démographie
Gentilé St Pierrot
Population
municipale
379 hab. (2015 en augmentation de 2,99 % par rapport à 2010)
Densité 53 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 10′ 49″ nord, 4° 05′ 51″ est
Altitude Min. 253 m
Max. 427 m
Superficie 7,21 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-la-Noaille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-la-Noaille
Liens
Site web www.saintpierrelanoaille.fr

Saint-Pierre-la-Noaille est une commune française située dans le département de la Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Iguerande
(Saône-et-Loire)
Fleury-la-Montagne
(Saône-et-Loire)
Rose des vents
Briennon N Saint-Bonnet-de-Cray
(Saône-et-Loire)
O    Saint-Pierre-la-Noaille    E
S
Saint-Nizier-sous-Charlieu

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1822 1835 Michel Maret de Saint-Pierre    
1848 1852 Guillaume Maret de Saint-Pierre    
1900 1912 Honoré Audiffred    
1983 2001 Marc Morier    
2001 2006 Louis Fargeat    
septembre 2006 en cours Daniel Prêtre[1]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2015, la commune comptait 379 habitants[Note 1], en augmentation de 2,99 % par rapport à 2010 (Loire : +1,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
480476478453457458478529502
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
539526547556547539555511537
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
539510477372345332308284310
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
303266236283298323353357371
2015 - - - - - - - -
379--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Les 377 habitants de la commune, au 31 décembre 2014, se répartissent en 139 de moins de 30 ans, 159 de 30 à 59 ans et 78 de 60 ans et plus[6].

Parmi les 239 personnes qui  ont entre 15 et 64 ans. 79,6 % sont des actifs ayant un emploi, 7,7 % sont chômeurs, 5,7 % sont élèves ou étudiants, 10,2 % sont retraités ou préretraités et 5,1 % d'autres inactifs.

Logement[modifier | modifier le code]

Le nombre de logements existants dans la commune en 2014 est de 178; 143 sont des résidences principales, 21 des résidences secondaires ou des logements occasionnels et 12 sont des logements vacants. Le nombre de maisons est de 173 et celui des appartements de 3[6].

Économie et emploi[modifier | modifier le code]

Sur le territoire communal il existe, au 31 décembre 2015, 32 établissements actifs qui emploient 17 salariés[6].

  • 4 appartiennent au secteur de l’agriculture (6 salariés au total).
  • 2 au secteur de l'industrie (0 salarié)
  • 3 sont  du secteur de la construction (0 salarié)
  • 20 sont du secteur du commerce, des transports et des services divers (9 salariés au total)
  • 3 sont  du secteur de l’administration publique, de l’enseignement, de la santé et de l’action sociale (2 salariés au total).

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre.
  • Château de Saint-Pierre (XIVe-XVIIe siècle).
  • Château de la Garde (XVIIe siècle).
  • Château de Marchangy.
  • Ancien pavillon de chasse d'Anne de Beaujeu.
  • Chapelle de la Noaille.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Pierre-la-Noaille Blason D'azur à deux clés adossées en pal et entretenues d'argent; chaperonné ployé parti à dextre échiqueté d'or et de gueules de quatre traits et à senestre d'or à la merlette de gueules; le tout sommé d'un chef de sinople chargé de trois rencontres de veau d'argent.
Détails
Création "Les Héraldistes Républicains". Adopté le 9 octobre 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Saint-Pierre-la-Noaille sur le site de l'association des maires de France, consulté le 30 juin 2015.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  6. a, b et c « Dossier complet Commune de Saint-Pierre-la-Noaille (42273) », sur insee.fr, (consulté le 14 novembre 2017)
  7. Jean-Honoré Audiffred Député
  8. Jean-Honoré Audiffred sénateur.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :