Jamie Lee Curtis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Curtis.
Jamie Lee Curtis
Description de cette image, également commentée ci-après

À la San Diego Comic-Con International en 2015 pour la promotion de Scream Queens.

Surnom The Scream Queen
Naissance (58 ans)
Los Angeles, Californie (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Halloween (série de films)
Fog
Un poisson nommé Wanda
True Lies
Freaky Friday : Dans la peau de ma mère
Séries notables Scream Queens

Jamie Lee Curtis, Lady Haden-Guest, est une actrice américaine, née le .

Elle fait ses débuts dans la peau du personnage de Laurie Strode dans le film d'horreur de John Carpenter Halloween (1978). La forte popularité du film l'établit comme une véritable actrice du genre, jouant dans Halloween II (1981), Fog (1980), Le Bal de l'horreur (1980), Le Monstre du train (1980) ou encore Déviation mortelle (1981), gagnant ainsi le surnom de « The Scream Queen » (« La Reine du hurlement » en français) pour la plupart de son public.

Jamie Lee a depuis joué dans de nombreux films très variés, où elle s'est notamment illustrée dans la comédie avec les films Un fauteuil pour deux (1983), Un poisson nommé Wanda (1988) ou encore True Lies (1994), aujourd'hui des films cultes. D'autres films comme Blue Steel (1989) ou encore Freaky Friday : Dans la peau de ma mère (2003) sont des films notables dans sa filmographie. Elle interprète la séduisante Doyenne Cathy Munsch dans la série horrifique d'anthologie Scream Queens (2015-2016), créée par Ryan Murphy, qui marque son grand retour sur les écrans.

Tout au long de sa carrière, l'actrice à reçue de nombreuses récompenses et nominations. Elle a, entre autre, remporté deux Golden Globe Awards, un BAFTA Awards, un Saturn Awards, un American Comedy Awards; elle a été citée pour un Primetime Emmy Awards, un Prix Génie, un Screen Actors Guild Awards et depuis 1998, elle possède sa propre étoile sur le célèbre Walk of Fame à Hollywood.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Jamie Lee Curtis est née à Los Angeles en Californie. Elle est la fille des vedettes de cinéma Tony Curtis et Janet Leigh. Ses grands-parents paternels étaient juifs et sont venus de Hongrie aux États-Unis, ses grands parents maternels étaient irlandais et danois. Ses parents divorcent en 1962 et sa mère se remarie alors avec Robert Brandt. Elle a une sœur aînée, Kelly Curtis, elle-même actrice, et des demi-frères et sœurs (tous issus du remariage de son père) : Alexandra, Allegra et Nicholas Curtis, qui décède en 1994 des suites d'une overdose.

Avec sa sœur et sa mère en 1979.

En 1977, Jamie Lee a 19 ans et parait comme figurante au côté de Peter Falk dans un Columbo (Les surdoués). En 1975, Jamie Lee part vivre avec sa mère sur la côte Est des États-Unis, mais retourne en Californie en 1976. Elle entre à l'université du Pacifique à Stockton, où elle envisage de se spécialiser en arts dramatiques, mais laisse tomber les études au bout d'un semestre pour se consacrer à plein temps à sa carrière d'actrice.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Jamie Lee épouse l'acteur Christopher Guest le , et devient Lady Haden-Guest le jour où son mari hérite de la baronnie du même nom, à la mort de son père. Le couple adopte deux enfants, Annie (née en 1986) et Thomas (né en 1996). Elle est également la marraine de l'acteur Jake Gyllenhaal.

Aujourd'hui, l'actrice se consacre à de nombreuses œuvres caritatives.

Elle aime beaucoup la série de jeux vidéo Street Fighter et a déclaré y « jouer beaucoup plus que vous ne l'imaginez »[1]. Elle a d'ailleurs participé à l'édition 2015 du plus grand tournoi d'Ultra Street Fighter IV au monde, l'EVO, accompagnée de son fils et de deux autres proches, tous cosplayés en personnages de Street Fighter et de Tekken[2]. Elle-même était déguisée en Vega, profitant du masque du personnage pour passer inaperçue[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

1977-1999[modifier | modifier le code]

Jamie Lee Curtis en 2006.

Elle signe un contrat chez Universal Studio et apparaît dans la série télévisée Opération charme (en)(Operation petticoat), en 1977. Cette série est adaptée du film Opération Jupons (Operation petticoat), où son père, Tony Curtis, y joue l'un des rôles principaux. Avec de légers changements, Jamie Lee reprend le rôle joué par Dina Merrill, le lieutenant Barbara Duran.

Le réalisateur John Carpenter la remarque, dans un épisode de la série Operation Petticoat, pour son physique androgyne et décide de lui offrir le rôle de la jeune étudiante Laurie Strode, traquée par Michael Myers dans Halloween, la nuit des masques. Le film est un immense succès et la propulse au rang de « star ».

Jamie Lee décide de se tourner vers des films d'horreur. Pour son film suivant, Fog (1980), elle retrouve Carpenter. Le film cartonne au box office mais reçoit un accueil critique mitigé. Puis, tourne la même année Le Bal de l'horreur et Le Monstre du train. Elle est alors surnommée nouvelle « scream queen » du cinéma de genre. Elle reçoit une citation pour un Prix Génie de la meilleure actrice ainsi qu'une nomination pour un Saturn Awards.

Effrayée à l'idée de ne plus jamais pouvoir se débarrasser de cette étiquette, elle refuse après le tournage d'Halloween 2 en 1981 toutes les propositions de films d'horreur qu'elle reçoit. L'année suivante, elle prête sa voix un court instant à l'opérateur téléphonique dans le troisième volet de la saga Halloween, Halloween 3 : Le Sang du sorcier. En 1988, elle refusera catégoriquement de reprendre son rôle de Laurie Strode dans Halloween 4 : Le Retour de Michael Myers.

Jamie Lee s'essaye alors aux drames, comme Perfect, en 1985, aux côtés de John Travolta. Le film ne rencontre pas le succès escompté au box office mais l'interprétation de l'actrice est saluée par le Jupiter Awards de la meilleure actrice internationale. Elle poursuit avec Nicky et Gino en 1988. C'est dans la comédie qu'elle cartonne avec Un fauteuil pour deux (1983), qui lui permet de recevoir le BAFTA Awards de la meilleure actrice dans un second rôle; et Un poisson nommé Wanda (1988), dans lequel elle interprète Wanda Gershwitz, une séduisante cambrioleuse qui lui vaut une citation aux Golden Globe de la meilleure actrice dans un film musical ou une comédie.

À la première de Disney's World of Color en 2010.

Entre 1989 et 1992, elle joue le rôle principal de la série télévisée comique Anything But Love. Cette comédie raconte l'histoire de Marty et Hannah, deux collègues attirés l'un à l'autre mais qui ne veulent pas gâcher cette amitié par une relation amoureuse et tente de vivre quotidiennement avec cette ambiguïté. L'actrice reçoit les éloges de la critique et gagne son premier Golden Globes, en 1990.

En 1992, elle fait partie du jury présidé par Gérard Depardieu lors du 45e Festival de Cannes. En 1994, elle joue également dans le film de James Cameron, True Lies, remake de La Totale ! de Claude Zidi sorti trois ans plus tôt, le rôle d'une femme ordinaire qui cherche à pimenter sa vie. Ce rôle lui permet de décrocher son deuxième trophée lors des Golden Globes ainsi qu'une vague de nominations dont l'Actor de la meilleure actrice dans un second rôle ainsi que le Blockbuster Entertainment Awards de la meilleure actrice dans un film d'action.

En 1998, elle fait son retour dans la série Halloween en reprenant pour la troisième fois son rôle de Laurie Strode avec Halloween 20 ans après, il revient, film créé d'après son idée. Devenue adulte et mère de famille, l'héroïne affronte de nouveau son dangereux et increvable frère. Le film, considéré comme la suite directe d'Halloween 2 est un succès. Cette même année, elle reçoit sa propre étoile sur le célèbre Walk of Fame, une récompense honorifique en remerciement à sa contribution au milieu du divertissement. Puis, elle participe au téléfilm dramatique acclamé par la critique, Un coeur pour la vie, qui lui permet d'être nommée pour le Primetime Emmy Awards de la meilleure actrice dans un téléfilm.

2000-présent[modifier | modifier le code]

En 2011.

En 2000, elle est élue femme de l'année par la prestigieuse organisation théâtrale Hasty Pudding Theatricals. Avant d'accepter une quatrième et dernière fois son rôle dans Halloween : Résurrection en 2002, Jamie Lee Curtis est l'héroïne du film d'action Virus (1999), de la comédie Qui a tué Mona ? (2000), du film d'espionnage Le Tailleur de Panama.

Après Halloween : Résurrection, Jamie Lee Curtis est l'héroïne, aux côtés de Lindsay Lohan, de la comédie fantastique Freaky Friday : Dans la peau de ma mère (2003), qui lui permet de confirmer par les nominations aux Golden Globes et aux Saturn Awards de la meilleure actrice dans un film musical ou une comédie. Elle est ensuite à l'affiche de la comédie familiale Un Noël de folie !, l'année suivante.

En octobre 2006, Curtis déclare s'être quelque peu retirer du chemin des plateaux pour se consacrer à sa vie de famille. Elle fait néanmoins un retour remarqué, en 2008, dans le film pour enfants mélangeant animation et prise de vues réelles, Le Chihuahua de Beverly Hills. En 2010, elle poursuit dans la comédie pour Encore toi ! qui l’oppose à une actrice révélée à la même époque, Sigourney Weaver.

En 2012, elle apparaît dans un arc narratif de cinq épisodes, de la série télévisée NCIS : Enquêtes spéciales. Elle incarne le Dr. Samantha Ryan, un intérêt potentiellement romantique de l'agent spécial Gibbs (Mark Harmon, qu'elle retrouve quasiment dix ans après Freaky Friday : Dans la peau de ma mère). En 2014, elle joue dans Veronica Mars, la suite de la série télévisée du même nom qui présente la particularité d'avoir été financé par les fans de la série, qui réclamaient une conclusion après son arrêt soudain.

En 2015, elle fait un retour télévisuel remarqué lorsqu'elle décroche un rôle dans la série horrifique d'anthologie Scream Queens, en deux saisons, crée par Ryan Murphy aux côtés notamment d'Emma Roberts et Abigail Breslin. Cette série qui lui permet de combiner comédie et horreur, la fait de nouveau accéder à des cérémonies de remises de prix populaires comme les People's Choice Awards ou prestigieuse comme les Golden Globes.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Réalisation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Anything But Love : épisode The Call of the Mild (saison 4, épisode 11)
  • 2016 : Scream Queens : épisode Rapunzel, Rapunzel (saison 2, épisode 8)[5]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Au Comic-Con 2015.

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[6].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Véronique Augereau est la voix française la plus fréquente de Jamie Lee Curtis[7].

Au Québec, Jamie Lee Curtis est le plus souvent doublée par Madeleine Arsenault[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :