Margot Robbie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robbie.
Margot Robbie
Description de cette image, également commentée ci-après

Au Comic-Con de San Diego, en juillet 2015

Nom de naissance Margot Elise Robbie
Naissance (26 ans)[1],[2]
Dalby, Queensland, Australie
Nationalité Drapeau de l'Australie Australienne
Profession Actrice
Films notables Le Loup de Wall Street
Diversion
Tarzan
Suicide Squad
Séries notables Pan Am

Margot Robbie, née le [1],[2] à Dalby (Australie), est une actrice, productrice et réalisatrice australienne.

L'actrice fait ses premiers pas dans le métier en commençant à jouer dans des films australiens indépendants à la fin des années 2000. Elle est ensuite remarquée dans le soap opera australien Les Voisins dans lequel elle apparaît le temps de 311 épisodes entre 2008 et 2011. Sa prestation lui ouvre de nombreuses portes et lui vaut deux nominations aux Logie Awards.

Après être arrivée aux États-Unis, elle tourne dans la série Pan Am dans lequel elle joue l'un des personnages principaux. La série est annulée au bout de seulement une saison en 2012. Elle joue ensuite en 2013 son premier vrai rôle au cinéma dans la comédie romantique Il était temps de Richard Curtis. Mais le tournant de sa carrière se produit lorsqu'elle remporte un rôle dans Le Loup de Wall Street de Martin Scorsese pour lequel elle est félicitée pour son interprétation et pour lequel elle remporte le Empire Award du meilleur espoir.

S'ensuit d'autres films aux genres différents, qui auront plus ou moins de succès : Diversion, une comédie dramatique, le drame Suite française et le film de science-fiction Les Survivants. Ces nombreux rôles très variés cassent avec son image de « blonde bimbo » cantonnée aux mêmes sortes de rôles[3].

En 2016, elle tient le rôle de Jane dans Tarzan et celui de Harley Quinn dans Suicide Squad[4].

Margot est aujourd'hui l'une des actrices les plus demandées et en vogue de Hollywood[4]'[5]'[6]. Elle est notamment jugée comme étant l'une des actrices les plus populaires et incontournables de sa génération[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance, adolescence et formation[modifier | modifier le code]

Margot Robbie est née à Dalby, dans le Queensland en Australie, avant de déménager et de grandir à Gold Coast[7], où elle vit avec sa mère célibataire nommée Sarie Kessler, physiothérapeute[8] de profession, ses deux frères et sa sœur[9]. Son grand frère se prénomme Lachlan Lockie Robbie, son petit frère se prénomme Cameron Robbie, et sa grande sœur se prénomme Anya. Son père, quant à lui, était le propriétaire d'une ferme. Margot Robbie grandit dans une ferme d'agriculteurs[10] et passe le plus clair de son temps dans la ferme de ses grands parents[8]. Pour pouvoir joindre les deux bouts, elle cumule trois petits boulots différents à l'âge de 16 ans. Dans une interview au magazine Vogue, elle dira que, depuis très jeune, elle voulait devenir célèbre. En effet, elle a fréquenté une école où tous ses amis avaient de l'argent, elle allait souvent chez eux et savait « à quoi cela ressemblait d'être riche », alors qu'elle ne l'était pas vraiment, et elle s'est dit : « Ok, je sais ce que je veux »[9]. Elle n'entretient que très peu de liens avec son père à partir de la période où ses parents se séparent.

C'est à l'âge de quinze ans que Margot Robbie se destine à la comédie, après avoir vu une fille de son âge jouer une scène à la télévision et, jugeant que ce n'était pas bon, elle a pensé qu'elle pourrait faire mieux[9]. Fan de culture pop américaine, Robbie étudiait déjà les personnages populaires venus d'Amérique depuis toute petite : « En grandissant, je me souviens d'avoir regardé les séries et les films américains en me disant : "Comment font les scénaristes pour inventer des personnages aussi farfelus ?" Puis, je suis partie aux États-Unis et j'ai rencontré beaucoup de gens comme dans les films et j'ai réalisé : "C'est juste la vie normale en Amérique". »[11]

En 2007, elle est diplômée du Somerset College de Gold Coast[8]. Puis, elle entame des études de droit ; mais, ne voulant pas d'une carrière juridique, elle préfère arrêter, et elle enchaîne les petits boulots pour pouvoir se permettre plus tard de partir découvrir Hollywood[12]. Par exemple, elle travaille dans une boutique de surf pendant deux ans, prépare des sandwichs au Subway, fait du babysitting, travaille dans une épicerie, dans une pharmacie, travaille comme serveuse et fait même du ménage[12].

C'est à dix-sept ans qu'elle décide de s'installer à Melbourne afin de poursuivre une carrière d'actrice.

Carrière[modifier | modifier le code]

Début de carrière (2007-2011)[modifier | modifier le code]

Aux TV Week Logie Awards, en mai 2011.

Margot Robbie commence sa carrière en 2007 en tournant dans deux longs métrages, I.C.U (en) et Vigilante[7]. Elle remporte d'ailleurs le rôle principal du film I.C.U en impressionnant par son talent d'interprétation le réalisateur[13]. Elle n'avait toujours pas d'agent à l'époque[13]. Elle apparaît également dans quelques publicités[9] ainsi que quelques apparitions en guest dans les séries australiennes Son Altesse Alex et City Homicide : L'Enfer du crime en tant que Caitlin Brentford en 2008[14].

À partir de juin 2008, elle apparaît et se fait beaucoup plus connaître dans la peau de Donna Freedman dans le soap opera australien Les Voisins[15]. Ce personnage était censé apparaître en tant que guest, soit seulement le temps d'un ou deux épisodes au cours de la saison, mais a rapidement atteint le rang de personnage régulier, soit l'un des personnages principaux de la série[16]. Dans une interview pour Digital Spy, elle affirme qu'elle a appris avoir gagné le rôle alors qu'elle était partie en vacances avec son petit ami au Canada. Elle avait passé les auditions juste avant son départ. Après avoir remporté le rôle, elle fut quand même contrainte de quitter ses vacances au bout de seulement deux jours[17]. Ce rôle lui valut deux nominations aux Logie Awards, équivalent australien des Emmy Awards aux États-Unis[7].

Au début de l'année 2009, l'actrice apparaît pour plusieurs publicités de la chaîne Network Ten, l'une des trois chaînes principales de télévision en Australie. Ces publicités affichent aussi un bon nombre de visages australiens reconnus. Le 14 juillet 2009, elle participe au Talkin' 'Bout Your Generation, un jeu télévisé produit par la Granada Productions et présenté par Shaun Micallef.

Margot devient également une jeune ambassadrice pour la National Youth Week en 2009.

La même année, l'actrice est nominée dans la catégorie Most Popular New Female Talent (nouveau talent féminin le plus populaire) lors de la cérémonie australienne des Logie Awards[18]. Elle a également été nominée dans la catégorie Female Hottie (personnalité féminine la plus sexy) aux Nickelodeon Australian Kids Choice Awards face à des célébrités comme Dean Geyer qui est sa co-star dans Les Voisins[19].

En septembre 2010, elle annonce quitter Les Voisins après trois saisons pour se concentrer sur une carrière d'actrice Hollywood. Ses scènes finales sont diffusées le 26 janvier 2011 et en avril de cette même année, Margot est nominée pour le Most Popular Actress (actrice la plus populaire) aux Logie Awards. « Si quelqu’un mentionne la série, je ressens tout de suite un sentiment de nostalgie. Cela me manque de ne plus y jouer et de ne plus être en Australie. » affirme-t-elle au site News.au.com[10].

À la conquête d'Hollywood[modifier | modifier le code]

Débuts difficiles à la télévision[modifier | modifier le code]

Après son arrivée à Los Angeles, elle auditionne très vite pour une nouvelle série, Charlie's Angels. Cependant, les producteurs de la Sony Pictures Television la préfèrent dans une série de la chaîne ABC, Pan Am, avec Christina Ricci[20]. Elle obtient le rôle de Laura Cameron, une nouvelle hôtesse de l'air, qui venait d'abandonner son fiancé au pied de l'autel quelques mois plus tôt, dans cette série qui a pour toile de fond la compagnie aérienne Pan American World Airways durant son âge d'or dans les années 1960. Malheureusement, la série est annulée après seulement 1 saison, dû à des audiences en baisses et de mauvais retours de la part de la critique spécialisée, qui loue malgré tout le très bon jeu des acteurs[20]. Margot Robbie s'exprime sur les raisons qui pour elle ont pu voir la série être arrêtée : « Dès la fin de l'avant-première, ils nous ont dit que nous n'avions pas atteint les chiffres espérés, et qu'ils allaient engager une nouvelle équipe de scénaristes pour rendre le script plus comme les Desperate Housewives. Mais ce n'était pas du tout ce que la série était censée être… »[20] L'avant-première fut diffusée en septembre 2011, accueillie par 11 millions de téléspectateurs[20].

Révélation grâce au Loup de Wall Street[modifier | modifier le code]

En mai 2012, Margot Robbie rejoint le casting de la comédie romantique de Richard Curtis, Il était temps, aux côtés de Domhnall Gleeson, Rachel McAdams et Bill Nighy. Le film sort au Royaume-Uni le et le 1er novembre de cette même année aux États-Unis. Le film reçoit des critiques positives[21] et obtient au total 87 millions de dollars de recettes à travers le monde[22] pour un budget de 12 millions $.

En juin 2012, il est annoncé que Margot Robbie est en pourparlers pour apparaître dans le film de Martin Scorsese, Le Loup de Wall Street avec Leonardo DiCaprio et Jonah Hill. Elle est officiellement annoncée dans le film en août 2012. Le Loup de Wall Street sort le et obtient de très bonnes critiques de la part de la presse et des spectateurs[23] ainsi que 392 millions de dollars de recettes dans le monde entier[24], devenant le plus grand succès de toute la carrière de Martin Scorsese[25]. Le film sera nominé pour pas moins de cinq Oscars, dont celui du meilleur film, ainsi que pour deux Golden Globes[25]. Pour sa performance en tant que Naomi Lapaglia, la seconde femme de Jordan Belfort (interprété par Leonardo DiCaprio), Margot est acclamée par les critiques, notamment pour l'accent de Brooklyn très prononcé qu'elle arrive à imiter pour les besoins du personnage[11]. La critique Sasha Stone écrit : « Elle est la meilleure découverte pour une bombe blonde de Scorsese depuis Cathy Moriarty dans Raging Bull. Robbie est drôle, dure et joue parfaitement bien dans chaque scène où elle se trouve. »[26] Margot reçoit une nomination aux MTV Movie Awards en tant que meilleure révélation[27]'[28] alors qu'elle est récompensée de l'Empire Award du meilleur espoir[29].

Pour l'anecdote, lors de ses auditions pour le rôle de Naomi, elle donna la réplique à Leonardo DiCaprio. Ce dernier lui crie dessus, pour les besoins de l'audition, et la jeune femme, dans un sursaut d’impulsivité, le gifle. Elle déclare : « J’étais persuadée que je n’allais plus retravailler dans cette ville ou qu’on allait me poursuivre en justice. »[10]

Confirmation[modifier | modifier le code]

La nouvelle coqueluche d'Hollywood (2015)[modifier | modifier le code]

À la suite du succès de Le Loup de Wall Street et sa performance reconnue par de nombreuses personnes au sein des médias, de nombreuses opportunités s'offrent à elle[29]. Ainsi, elle apparaît en 2015 dans le film de comédie / action Diversion avec comme co-star Will Smith. Elle y joue une voleuse qui débute, cherchant de l'aide auprès de Nicky (interprété par Will Smith) qui lui est un expert de l'escroquerie. Elle va donc le supplier qu'il la prenne sous son aile et lui enseigne les bases du vol, afin qu'elle puisse évoluer dans cet univers dangereux. Le film sort le 27 février 2015 et reçoit des critiques assez mitigées[30] bien que la performance de Margot Robbie soit saluée. Peter Travers du magazine Rolling Stone écrit : « Robbie est "waouh" et plus encore. L'actrice australienne que l'on avait découverte en tant que femme de Leonardo DiCaprio dans Le Loup de Wall Street démontre maintenant un talent comique soutenu par une beauté d'acier. Même quand Diversion tâtonne, Margot Robbie joue avec une main gagnante. »[31] Le film obtient au total 150 millions de $ dans le monde[32].

La même année, une nomination aux Rising Star Awards se présente pour l'actrice[33], sans que toutefois elle ne le remporte[34].

L'actrice est aussi apparue dans un documentaire spécial pour le 30e anniversaire de Les Voisins appelé dans son titre original Neighbours 30th: The Stars Reunite[35], diffusé en Australie et au Royaume-Uni en mars 2015.

L'actrice en pleine ascension joue peu après le rôle principal de Ann Burden dans le film Les Survivants aux côtés de Chris Pine et Chiwetel Ejiofor, qui fut tourné en Nouvelle-Zélande. La première du film se déroule le 24 janvier au Festival du film de Sundance[36] et sort au cinéma le 28 août en obtenant des critiques allant de mitigées à bonnes[37]. Une fois de plus, la performance de l'actrice est très appréciée par tous, comme par Drew McWeeny de HitFix qui déclare : « Le travail de Margot Robbie prouve qu'elle est l'une des actrices les plus talentueuses de sa génération. »[38]

Elle est également apparue dans le film Suite française avec Michelle Williams, Kristin Scott Thomas et Matthias Schoenaerts. Il s'agit de l'adaptation du roman éponyme de Irène Némirovsky[39] où elle joue la maîtresse d'un soldat allemand dans un village français sous l'Occupation. L'adaptation cinématographique reçoit également des critiques allant de mitigées à positives[40]'[41].

Elle fait également une petite apparition dans le film The Big Short : Le Casse du siècle du réalisateur Adam McKay[42], sorti le 11 décembre 2015.

En 2016, elle partage la vedette avec Tina Fey dans le film Whiskey Tango Foxtrot, l'adaptation cinématographique des mémoires de guerre de Kim Barker intitulés The Taliban Shuffle. Elle y joue Tanya Vanderpoel, une journaliste britannique[43]. Martin Freeman, Billy Bob Thornton et Alfred Molina partagent également la vedette[44]. Le film raconte les expériences, légères et dramatiques, d’une journaliste américaine à Kaboul en 2004, à un moment où l’attention médiatique s’était déjà tournée vers la guerre en Irak[45]. Le film sort le 4 mars 2016.

La star du moment (2016)[modifier | modifier le code]

Margot Robbie joue également en 2016 le rôle de Jane Porter, célèbre personnage Disney, dans le film Tarzan, inspiré du dessin animé éponyme. Ce dernier est interprété par Alexander Skarsgård. Samuel L. Jackson et Christoph Waltz font eux aussi partie de la distribution principale du film. Le film sort le 1er juillet[46] et obtient des critiques assez mitigées tandis que Margot Robbie est félicitée pour sa prestation

Son troisième rôle de l'année 2016 est celui de Harley Quinn dans le film de super-vilains de l'univers cinématographique DC, Suicide Squad, réalisé par David Ayer. Le casting comprend, entre autres, Will Smith, Jared Leto, Jay Hernández, Joel Kinnaman, Cara Delevingne, Jai Courtney, Adewale Akinnuoye-Agbaje, Karen Fukuhara, Ike Barinholtz, Adam Beach et Viola Davis[46]. Le tournage démarre le 13 avril 2015[47], puis que le film sort le 5 août 2016, obtenant des critiques mitigées[48] mais un grand succès commercial, avec plus de 133,6 millions de dollars sur le sol américain lors de son weekend de sortie[49]. Il détient alors le record du meilleur démarrage de l'histoire du cinéma pour une sortie au mois d'août aux États-Unis[50]. Harley Quinn est, comme dans les comics, décrite comme une « néo-punk, [une] tough cookie (dure à cuire) décomplexée »[12]. Pourtant, ce rôle ne plaisait pas tellement à l'actrice : « Quand j’ai lu le scénario pour la première fois, j'ai pensé : "je n’ai vraiment rien en commun avec elle. Je la déteste". C’était vraiment difficile de me sortir ça de la tête. »[10]. C'est finalement l'aspect féministe du personnage qui convainc l'actrice : « Sa motivation, c’est : "vous faites ça les gars, alors pourquoi pas moi ? C’est un monde d’hommes, mais je veux le mien aussi". Et je comprends sa démarche. »[10] Pour les besoins du personnage, Margot Robbie aura eu à peine deux semaines pour s'entraîner, avec un programme intensif de 2 à 3 heures par jour[51]. Elle fut entraînée par Andie Hecker, également coach de Natalie Portman[52].

Harley Quinn devient rapidement un phénomène lors de la sortie du film, une énorme promotion étant faite autour de ce personnage en particulier[53]. Le personnage et le jeu d'actrice de Margot Robbie sont unanimement acclamés par les critiques de la presse spécialisée[54] et les spectateurs[53] si bien que Harley Quinn et Margot Robbie sont jugées comme étant les stars du film, volant la vedette à des stars comme Will Smith et Jared Leto[53]'[55]. Le créateur original du personnage d'Harley Quinn, Paul Dini, acclame également l'actrice qui « tape dans le mille »[53].

Elle fait également la couverture du numéro du mois de juin 2016 de Vogue US, le temps d'un shooting photo esprit "Jungle Trip", capturé par le duo Mert & Marcus[46].

Projets[modifier | modifier le code]

Il fut confirmé que Margot Robbie apparaîtra dans le film Dangerous Odds[7], basé sur les mémoires de Marisa Lankaster[56] ainsi que dans Violent Talent[7], écrit par Matthew Michael Carnahan[57].

En février 2016, elle obtient le rôle d'Annie dans le prochain Terminal. Ce long-métrage produit par Highland Film Group racontera les mésaventures de deux tueurs à gages recrutés par un mystérieux et riche employeur. Plus leur travail progresse, plus ils finissent par comprendre que leur engagement est peut-être plus profond qu'il n'y paraissait de prime abord. Et notamment le personnage incarné par Margot Robbie, bien plus impliqué dans l'affaire que prévu[58]'[59].

Elle interprétera également une grande figure américaine du patinage artistique, à savoir Tonya Harding dans I, Tonya[60], écrit par Steven Rogers et réalisé par Craig Gillespie[61].

Il est déjà prévu que Margot Robbie reprenne le rôle de Harley Quinn dans un film basé sur le personnage[62], film qu'elle produira également[63]. Elle prêtera également sa voix à un personnage du long-métrage animé Larrikins des studios DreamWorks[62]. Elle serait en pourparlers pour jouer dans Goodbye Christopher Robin au côté de Domhnall Gleeson; en tant que Daphne de Sélincourt, la femme de A. A. Milne[64]. Ce film explorerait la relation entre le créateur de Winnie l'Ourson, et son fils Robin[65]. En juillet 2016, il est confirmé que Margot Robbie jouera dans l'adaptation du thriller de Matt Ruff, Bad Monkeys, en tant que Jane Charlotte[66]. Dans le roman le personnage principal, qui est Jane Charlotte, a été arrêté pour meurtre et serait un membre d'une organisation secrète combattant le mal. Internée dans une unité psychiatrique suite à ces révélations, elle est interrogée encore et encore... Elle produira également ce film pour LuckyChap Entertainment[67]'[66].

Méthodes de travail et expériences[modifier | modifier le code]

Peu avant le tournage de l'une des scènes torrides qu'elle a dû tourner auprès de Leonardo, Margot bu des shots de tequila pour se griser[46].

À propos des scènes de nudité qui l'ont gênée :

« Tu t'assoies là et tu te dis : "Mon dieu, mais c'est tellement effrayant" mais tu ne penses pas aux millions de personnes qui vont peut-être te voir nue, tu penses à l'équipe. (...) Mais plus tu y accordes de l'importance, plus c'est intimidant, donc il faut simplement s'y faire. »[68]

« Je n'avais jamais tourné de scène de sexe auparavant. J'avais déjà tourné des scènes avant ou après une scène d'amour, mais je n'avais jamais fait de scènes de sexe intégral comme dans Le Loup. C'était une première. »[11]

Sur le tournage de Suicide Squad, Margot Robbie s'est mise aux tatouages. Elle a en effet tatoué une bonne partie de ses camarades de tournage le mot "skwad" pour Squad, en référence au titre du film et à l'équipe d'acteurs tous devenus assez proches. Elle a réalisé pas moins de 26 tatouages dont 1 sur elle-même[69].

Invitée dans le The Tonight Show, elle apprend à Jimmy Fallon qu'elle a appris à retenir sa respiration pendant 5 minutes pour le tournage d'une des scènes de Suicide Squad.

Activités parallèles[modifier | modifier le code]

En mai 2016, Calvin Klein annonce que Margot Robbie sera la nouvelle égérie pour la nouvelle fragrance féminine Deep Euphoria[46]. Il s'agit d'un produit faisant partie de la gamme Euphoria lancée en 2005[70]'[71]. Le vice-président de la marque, Vincent Brun, déclare : « Mlle. Robbie incarne à la perfection la féminité moderne. »[71]'[72]. Melisa Goldie, chef marketing de la maison déclare aussi : « Sa beauté et son talent représentent à la perfection l’héritage apporté par les femmes Calvin Klein à travers les campagnes. »[72]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Depuis 2014, elle est en couple avec l'assistant-réalisateur britannique Tom Ackerley, rencontré le tournage de Suite Française[73],[74]. Avant de devenir amoureuse, elle avait déclaré à Vogue : « J’étais la célibataire ultime, l’idée même d’être en couple me donnait envie de vomir. Et ça m’est tombé dessus, d’un coup. On a été amis pendant très longtemps. J’ai toujours été amoureuse de lui, mais je me disais : "il ne t’aimera jamais. Ne rend pas tout cela bizarre, Margot". Puis c’est arrivé et je me suis dit "bien sûr, qu’on est ensemble. Cela tombe sous le sens". »[10]

Deux ans plus tard, des rumeurs de fiançailles ont commencé à apparaître après la première du film Tarzan, où elle aurait été aperçue avec une très belle bague à la main gauche, ce qui a éveillé les soupçons de plusieurs journalistes. [3]. Puis, elle a parlé de mariage et d'enfants auprès de Gala : car, pour elle, tous ces projets se concrétiseront lorsqu'elle aura trouvé un certain équilibre entre sa vie privée et sa vie professionnelle où elle doit beaucoup voyager pour le tournage de ses films.[12].

Ils se sont finalement mariés le 19 décembre 2016 dans une cérémonie très intime à Byron Bay, en Australie[réf. nécessaire].

Margot Robbie a aussi vécu à New York durant plusieurs années[75]. Aujourd'hui l'actrice vit en colocation avec six de ses amis à Londres[69] mais passe très peu de temps avec eux, étant retenue pendant quelques mois par les tournages. Elle se dit pour l'instant pas prête à emménager seule, la solitude lui faisant peur[12].

Elle s'exerce au yoga[46]. Elle a également fait énormément de sports, surtout du Pilate, pour les besoins du film Suicide Squad[51].

Image publique[modifier | modifier le code]

L'actrice est suivie par près de 8,9 millions d'abonnés sur son compte certifié Instagram au 9 août 2016[76]. Elle y partage notamment des photos privées, comme lors de ses sorties en mer pour faire du surf, pratique sportive qu'elle affectionne particulièrement[46], ainsi que des photos de tournages de ses différents films et avant-premières[76].

On la décrit souvent comme quelqu'un qui est "mal à l'aise avec la célébrité", comme le décrit l'article paru dans un numéro de Vanity Fair. Mais quand on lui demande si sa réputation la précède, l'actrice précise que ce portrait d'elle est incomplet[11].

Souvent remarquée pour sa beauté et sa plastique, la jeune femme dit elle-même ne pas se soucier de son physique et ne faire aucun régime. Elle reste naturelle et aime la simplicité[12].

Elle admet volontiers vouloir marcher sur les pas de Will Smith, son partenaire dans Diversion et Suicide Squad. Il s'agit pour elle d'un véritable exemple à suivre, admirant notamment la nature respectueuse et intègre de l'acteur ainsi que sa carrière[6].

Mode[modifier | modifier le code]

Au sujet de ses apparitions publiques et de ses tenues, le site Vogue déclare : « L'actrice australienne cultive un style casual au quotidien et aime, souvent, se la jouer « tomboy ». »[46] Madame Figaro écrit : « Margot Robbie connaît son potentiel et son physique, et évite tous les écueils avec style. À la ville comme sur tapis rouge, l’actrice australienne est adepte d’une sobriété élégante, jouant de nuances de noir et de blanc. Dans une robe bustier Giambattista Valli haute couture presque classique pour la première de Diversion à Los Angeles, ou avec une sage combi-pantalon Blumarine (en) sous un manteau Alexander McQueen pour celle de Londres, elle bazarde l’image de bimbo qui pourrait lui coller à la peau. Toutefois la rigueur n’est pas toujours de mise dans le dressing de l’actrice et lorsqu’elle s’essaye à des tenues plus audacieuses, tout Hollywood s’en souvient. Sa robe reptilienne au lamé doré et décolleté vertigineux signée Tom Ford a envoûté le parterre de stars des Oscars 2016. Sa sensualité affolante s’affiche aussi en couverture des magazines de mode, du plus pointu comme Oyster (en) en robe bijoutée Prada, à l’emblématique Vogue US en maillot de bain léopard Michael Kors Collection. Sa notoriété mode n’est plus à faire, Margot Robbie a définitivement rejoint le clan des reines du style. Une nouvelle fois, sa plastique irréprochable est un atout, et son talent, sa vraie force. »[3]

Pour Puretrend, l'actrice fait partie des femmes les plus inspirantes à Hollywood dans l'univers de la mode[77].

Engagement[modifier | modifier le code]

L'actrice, soucieuse de la protection de l'environnement, est membre de Greenpeace[78]'[46].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Année Film Titre original Réalisateur Rôle Note
2008 Vigilante Aash Aaron Cassandra
2009 I.C.U. Tristan Waters
2013 Il était temps About Time Richard Curtis Charlotte
Le Loup de Wall Street The Wolf of Wall Street Martin Scorsese Naomi Lapaglia
2015 Les Survivants Z for Zachariah Craig Zobel Ann Burden
Diversion Focus Glenn Ficarra et John Requa Jess Barrett
Suite française Saul Dibb Celine
The Big Short : Le Casse du siècle The Big Short Adam McKay Elle-même Caméo
2016 Whiskey Tango Foxtrot Glenn Ficarra et John Requa Tanya Vanderpoel
Tarzan The Legend of Tarzan David Yates Jane Porter
Suicide Squad David Ayer Harleen Quinzel / Harley Quinn
2017 Terminal Vaughn Stein Annie
2018 Larrikins Tim Minchin et Chris Miller Voix En tournage

Télévision[modifier | modifier le code]

Année Série télévisée Titre original Rôle Notes
2008 Review with Myles Barlow Kelly Saison 1, épisode 1
Son Altesse Alex The Elephant Princess Butterfly Saison 1, épisodes 10 et 11 (non créditée)
City Homicide : L'Enfer du crime City Homicide Caitlin Brentford Saison 2, épisode 2
2008 - 2011 Les Voisins Neightbours Donna Freedman 311 épisodes[62]
2011 - 2012 Pan Am Laura Cameron Saison 1, 14 épisodes (principale)
2015 Top Gear Elle-même Saison 22, épisode 4
Neighbours 30th: The Stars Reunite Elle-même Documentaire

Internet[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Année Cérémonie Catégorie Travaille nommé Résultat Réf.
2009 Logie Awards Nouveau talent féminin le plus populaire Les Voisins Nominée [79]
2011 Actrice la plus populaire [80]
2013 Boston Society of Film Critics Meilleur casting Le Loup de Wall Street [81]
Detroit Film Critics Society Meilleure distribution [82]
2014 Critics' Choice Movie Awards Meilleure distribution [83]
Empire Awards Meilleur espoir féminin Récompensée [84]
MTV Movie Awards Meilleure révélation Nominée [85]
Young Hollywood Awards Elle-même [86]
2015 British Academy Film Awards Rising Star Awards [87]
2016 Teen Choice Awards Film "AnTEENcipated: Actrice Suicide Squad [88]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France
et aussi
Au Québec
Note : La liste indique les titres québécois[92].
et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Margot Robbie », AllMovie.com,‎ (consulté le 11 décembre 2011)
  2. a et b « Happy Birthday Margot Robbie », sur le site officiel de la série Neighbours (Freemantle Media),‎  : « Margot Robbie celebrated her 18th birthday on 2nd July... »
  3. a, b et c (fr) « Margot Robbie : pourquoi on adore la nouvelle égérie Calvin Klein » (consulté le 9 août 2016)
  4. a et b « Margot Robbie, la nouvelle coqueluche d’Hollywood » (consulté le 9 août 2016)
  5. a et b (fr) « Margot Robbie ne veut plus jouer les "Copine de.." dans ses films ! »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  6. a et b « Margot Robbie inspirée par Will Smith », sur www.cinetelerevue.be (consulté le 9 août 2016)
  7. a, b, c, d et e (fr) « Margot Robbie : 5 choses à savoir sur l'actrice ! »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  8. a, b et c « Margot Robbie », sur IMDb (consulté le 9 août 2016)
  9. a, b, c et d Audrey Kucinskas, « Qui est Margot Robbie, l'ambitieuse et extravagante Jane du nouveau Tarzan? », sur lexpress.fr, L'Express Styles, L'Express,‎ (consulté le 6 juillet 2016)
  10. a, b, c, d, e et f Glamour, « Suicide Squad : cinq choses à savoir sur Margot Robbie » (consulté le 9 août 2016)
  11. a, b, c et d (fr) « Margot Robbie revient sur ses scènes de sexe dans Le Loup de Wall Street » (consulté le 9 août 2016)
  12. a, b, c, d, e et f Prisma Média, « Margot Robbie : “J’ai peur de rester seule !” - Gala » (consulté le 9 août 2016)
  13. a et b « Happy Birthday Margot Robbie - Neighbours »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  14. Booska-p, « Grâce au Loup de Wall Street, Margot Robbie est convoitée ! », sur booska-p (consulté le 9 août 2016)
  15. (fr) J.M., « Margot Robbie : la belle gosse du film Tarzan fait tourner toutes les têtes (29 PHOTOS) »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  16. « Donna Freedman | Cast | Neighbours | Holy Soap »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  17. « 'Neighbours' star reveals audition shock »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  18. « Smith, Ritchie score Gold Logie nominations »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  19. Network Ten, « Neighbours », sur TenPlay - Neighbours (consulté le 9 août 2016)
  20. a, b, c et d (fr) Lily Smith, « Margot Robbie explique l'échec de la série Pan Am », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne)
  21. « About Time » (consulté le 9 août 2016)
  22. « About Time (2013) - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 9 août 2016)
  23. « The Wolf of Wall Street » (consulté le 9 août 2016)
  24. « The Wolf of Wall Street (2013) - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 9 août 2016)
  25. a et b « Le Loup de Wall Street devient le plus gros succès de Martin Scorsese » (consulté le 9 août 2016)
  26. Sasha Stone, « The Big Bad Wolf of Wall Street – Review – Awards Daily » (consulté le 9 août 2016)
  27. (fr) « MTV movie awards 2014: toutes les nominations » (consulté le 9 août 2016)
  28. (fr) « MTV Movie Awards 2014 : Will Poulter, Révélation de l’année »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  29. a et b Prisma Média, « Margot Robbie - La biographie de Margot Robbie avec Voici.fr », sur Voici.fr (consulté le 9 août 2016)
  30. « Focus » (consulté le 9 août 2016)
  31. « 'Focus' Movie Review » (consulté le 9 août 2016)
  32. « Focus (2015) (2015) - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 9 août 2016)
  33. « BAFTA 2015 : The Grand Budapest Hotel star des nominations, découvrez la liste ! » (consulté le 9 août 2016)
  34. « Film in 2015 | BAFTA Awards », sur awards.bafta.org (consulté le 9 août 2016)
  35. « Kylie Minogue, Jason Donovan and Margot Robbie unite for Neighbours 30th anniversary documentary » (consulté le 9 août 2016)
  36. « Z for Zachariah : première bande-annonce post-apocalyptique avec Margot Robbie » (consulté le 9 août 2016)
  37. « Z For Zachariah » (consulté le 9 août 2016)
  38. « Review: Margot Robbie shines in subtle end-of-the-world film 'Z For Zachariah' » (consulté le 9 août 2016)
  39. « Margot Robbie, l'étoile montante de Hollywood » (consulté le 9 août 2016)
  40. « Suite Française » (consulté le 9 août 2016)
  41. « “Suite française” : la fresque d'Irène Némirovsky portée à l'écran » (consulté le 9 août 2016)
  42. (fr) Yal Sadat, « The Big Short : le casse du siècle - Chro »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  43. (fr) « Margot Robbie et Tina Fey dans le trailer de "Whiskey Tango Froxtrot" »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  44. AlloCine, « Whiskey Tango Foxtrot » (consulté le 9 août 2016)
  45. (fr) « Margot Robbie et Tina Fey font la guerre en Afghanistan dans la bande annonce de WTF » (consulté le 9 août 2016)
  46. a, b, c, d, e, f, g, h et i Vogue, « 10 choses à savoir sur Margot Robbie » (consulté le 9 août 2016)
  47. (fr) Charles Carrot, « L'histoire de la production chaotique de Suicide Squad fait surface »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  48. « Suicide Squad » (consulté le 9 août 2016)
  49. « Suicide Squad (2016) - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 9 août 2016)
  50. AlloCine, « Box-office US : démarrage record pour la Suicide Squad ! » (consulté le 9 août 2016)
  51. a et b (fr) « Margot Robbie entraînée en seulement deux semaines pour "Suicide Squad" » (consulté le 9 août 2016)
  52. (fr) « La routine fitness de Margot Robbie pour Suicide Squad - Elle »,‎ (consulté le 11 août 2016)
  53. a, b, c et d (fr) « Ce que pense le créateur de Harley Quinn de la performance de Margot Robbie dans Suicide Squad ! »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  54. (fr) « Suicide Squad : Margot Robbie sauve le film du naufrage (CRITIQUE) Cinéma - Télé 2 Semaines »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  55. (fr) « Pour les fans, Margot Robbie (Harley Quinn) est la star de Suicide Squad ! »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  56. (fr) « Margot Robbie devient la reine des paris illégaux | Jozef Siroka | Nouvelles » (consulté le 9 août 2016)
  57. (en) James White, « Garrett Hedlund Finds Violent Talent », sur Empire (consulté le 9 août 2016)
  58. (fr) « Margot Robbie sera la star du thriller Terminal »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  59. (en) Dave McNary, « Margot Robbie to Star in Noir Thriller ‘Terminal’ »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  60. (fr) « Margot Robbie se lance dans le patinage artistique et devient Tonya Harding - Actualité Film »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  61. (en) Justin Kroll, « Craig Gillespie to Direct Tonya Harding Biopic Starring Margot Robbie (EXCLUSIVE) »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  62. a, b et c « Margot Robbie : la Jane de Tarzan devient la beauté incontournable », sur www.people-looks.com (consulté le 9 août 2016)
  63. « Harley Quinn - film 2018 : Margot Robbie produira son spin-off ! - Evous », sur www.evous.fr (consulté le 9 août 2016)
  64. (fr) « Margot Robbie (Suicide Squad) et Domhnall Gleeson (Star Wars) confirmés au casting de "Goodbye Christopher Robin" ! »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  65. « Margot Robbie pressentie pour jouer chez Winnie l’Ourson » (consulté le 9 août 2016)
  66. a et b (en) Patrick Hipes, « Universal Options Matt Ruff Novel ‘Bad Monkeys’ With Margot Robbie To Star »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  67. « Après Tarzan Margot Robbie jouera dans "Bad Monkeys" » (consulté le 9 août 2016)
  68. Closermag.fr, « 5 choses à savoir sur Margot Robbie, l'actrice de »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  69. a et b (fr) « 5 choses à savoir sur Margot Robbie » (consulté le 9 août 2016)
  70. « Margot Robbie : La bombe de "Tarzan", nouvelle égérie de Calvin Klein » (consulté le 9 août 2016)
  71. a et b « Margot Robbie has a new job as the face of a major beauty brand »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  72. a et b (fr) « Margot Robbie incarnera le nouveau parfum Calvin Klein - Elle »,‎ (consulté le 9 août 2016)
  73. (en) Bruna Nessif, « Margot Robbie Plants a Fat Kiss on New Boyfriend Tom Ackerley—See the Sweet Pics! », E!,‎ (consulté le 4 août 2015)
  74. (en) Shannon Molloy, « Margot Robbie confirms relationship with Tom Ackerly still going strong », The Courier-Mail, Brisbane, Australia,‎ (lire en ligne)
  75. (en) « 5 things to know about Margot Robbie », Swide Magazine,‎ (consulté le 3 juillet 2015)
  76. a et b « @margotrobbie • Photos et vidéos Instagram », sur www.instagram.com (consulté le 9 août 2016)
  77. « Margot Robbie : l'ascension mode d'une sexy girl » (consulté le 9 août 2016)
  78. « Dans le nouveau «Tarzan», c’est Margot Robbie qui met le feu » (consulté le 9 août 2016)
  79. « Smith, Ritchie score Gold Logie nominations »,‎ (consulté le 8 août 2016)
  80. « Logie nominees » (consulté le 8 août 2016)
  81. Peter Knegt et Peter Knegt, « ’12 Years a Slave’ Leads Boston Critics Awards », sur IndieWire,‎ (consulté le 8 août 2016)
  82. « 'American Hustle,' 'Short Term 12' lead Detroit critics nominations » (consulté le 8 août 2016)
  83. (en) Pete Hammond, « ‘American Hustle’, ‘12 Years A Slave’ Lead BFCA’s Critics Choice Movie Awards Nominations »,‎ (consulté le 8 août 2016)
  84. Empire Magazine, « Jameson Empire Awards 2014: Best Female Newcomer - Margot Robbie »,‎ (consulté le 8 août 2016)
  85. « Who's up for 2014 MTV Movie Awards? »,‎ (consulté le 8 août 2016)
  86. (en) Christina Yeoh, « Young Hollywood Awards 2014 »,‎ (consulté le 8 août 2016)
  87. (en) « And the Bafta Rising Star nominees are... »,‎ (consulté le 8 août 2016)
  88. (en) « Teen Choice Awards 2016: The Complete Winners List »,‎ (consulté le 8 août 2016)
  89. a, b et c « Comédiennes ayant doublé Margot Robbie en France », sur RS Doublage (consulté le 20 mai 2016).
  90. a, b et c « Comédiennes ayant doublé Margot Robbie en France », sur Allodoublage (consulté le 20 mai 2016).
  91. « Fiche du doublage français du film », sur Alterego75.fr.
  92. « Comédiennes ayant doublé Margot Robbie au Québec », sur doublage.qc.ca (consulté le 20 mai 2016).

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]