Anton Yelchin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anton Yelchin
Description de cette image, également commentée ci-après

Yelchin au Festival du cinéma américain de Deauville 2011

Nom de naissance Анто́н Ви́кторович Ельчи́н (Anton Viktorovitch Ieltchine)
Naissance
Léningrad (Russie, URSS)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Drapeau de la Russie Russe
Décès (à 27 ans)
San Fernando (Californie, États-Unis)
Films notables Cœurs perdus en Atlantide
Alpha Dog
Star Trek (2e saga)
Terminator Renaissance

Anton Yelchin (en russe Анто́н Ви́кторович Ельчи́н, Anton Viktorovitch Ieltchine), né le à Léningrad, en URSS, et mort le 19 juin 2016 à San Fernando, aux États-Unis[1], est un acteur américain d'origine russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yelchin naît en URSS en 1989. Il est le fils de Viktor Yelchin et Irina Korina, deux patineurs artistiques professionnels. En raison de leur confession juive[2],[3], le gouvernement soviétique leur interdit de participer aux Jeux olympiques d'hiver de 1972 à Sapporo au Japon[4]. En septembre 1989, ils immigrent aux États-Unis, alors qu'Anton est âgé de six mois, et obtiennent le statut de réfugiés politiques[5].

En grandissant, Yelchin est attiré par la musique. Il fait partie d'un groupe punk appelé The Hammerheads et dans lequel il joue de la guitare[2].

En 2000, il décroche son premier rôle au cinéma dans le film indépendant A Time for Dancing. Il apparaît également dans la saison 6 de la série Urgences.

En 2001, il est le 1er rôle de Delivering Milo de Nick Castle. Il commence à se faire un nom et apparaît dans 2 épisodes de la mini-série Disparition produite par Steven Spielberg. Il joue ensuite un rôle régulier dans Huff et apparaît dans plusieurs autres séries comme The Practice, New York Police Blues, FBI : Portés disparus, Esprits criminels et New York, section criminelle.

Il se fait surtout connaître du grand public en 2007 avec Alpha Dog de Nick Cassavetes. Il y joue le rôle de Zach Mazursky, inspiré de Nicholas Markowitz, un adolescent tué en 2000 par un groupe de jeunes dirigé par Jesse James Hollywood. Anton Yelchin reçoit alors davantage de propositions. En 2009, il joue ainsi dans le blockbuster Star Trek de J. J. Abrams, 11e films de l'univers Star Trek. Il interprète le russe Pavel Chekov, autrefois incarné par Walter Koenig. La même année, il reprend un autre personnage connu, dans Terminator Renaissance, 4e volet de la saga Terminator : il y incarne Kyle Reese, déjà joué par Michael Biehn dans Terminator de James Cameron en 1984. Il apparaît également dans le film à sketches New York, I Love You, « suite new-yorkaise » de Paris, je t'aime.

En 2011, il est dirigé par Jodie Foster dans Le Complexe du castor aux côtés de Mel Gibson. Il prête ensuite sa voix au Schtroumpf Maladroit dans le film américano-belge Les Schtroumpfs et est surtout repéré dans le drame indépendant À la folie qui repart du Festival de Sundance avec le Prix du meilleur film.

En 2011, il joue dans le film de Craig Gillespie Fright Night, la comédie horrifique avec Colin Farrell et David Tennant. Il tient à nouveau le rôle de Chekov, en 2013 dans Star Trek Into Darkness et en 2016 dans Star Trek : Sans limites.

Le , l'acteur est attendu par ses amis pour une répétition. Après plusieurs heures et ne le voyant pas arriver, ses amis partent à h du matin à son domicile de Studio City à Los Angeles et trouvent Anton Yelchin mort, coincé entre sa Jeep Grand Cherokee et un mur de brique, il serait mort sur le coup. L'allée de sa maison est en pente et sa voiture était en marche, au point mort. Son décès est prononcé le jour suivant[6].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France
et aussi
Au Québec

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Journal de Montréal
  2. a et b (en) « The Wanderlust of Anton Yelchin », sur trendmag2.trendoffset.com
  3. « L'acteur de "Star Trek" Anton Yelchin est décédé à 27 ans », sur 20minutes.fr, 19 juin 2016.
  4. (en) [1], sur pottstownmercury.com, 10 mai 2009.
  5. (en) [2], sur articles.latimes.com, 22 décembre 1989.
  6. (en) « Anton Yelchin, 'Star Trek' Actor, Dies at 27 », sur The Hollywood Reporter (consulté le 19 juin 2016).
  7. a et b (en) « ‘Star Trek’ actor Anton Yelchin dies in car crash at age 27 », sur thehindu.com,‎ (consulté le 20 juin 2016).
  8. (en) « Anton Yelchin », sur imdb.com
  9. a, b, c, d, e et f « Comédiens ayant doublé Anton Yelchin en France » sur RS Doublage, consulté le 29 juillet 2013
  10. « Fiche du doublage français du film Only Lovers Left Alive » sur Alterego75.fr, consulté le 19 mars 2014

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]