Christina Hendricks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hendricks.
Christina Hendricks
Description de cette image, également commentée ci-après

Christina Hendricks en 2012

Nom de naissance Christina Rene Hendricks
Naissance (41 ans)
Knoxville, Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Séries notables Life
Mad Men

Christina Rene Hendricks, née le à Knoxville dans le Tennessee aux États-Unis, est une actrice américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts et révélation télévisuelle (1999-2010)[modifier | modifier le code]

Christina Hendricks à la première de Serenity, en 2005.

Née à Knoxville, ayant passé une partie de son enfance à Twin Falls (Idaho), Christina Hendricks déménage à l'adolescence en banlieue de Washington, à Fairfax (Virginie). Elle se passionne pour le théâtre, et s'oriente vers une carrière d'actrice.

Elle décroche ses premiers rôles à la télévision, apparaissant dans des séries comme Angel, Urgences, FBI : Portés disparus ou Las Vegas.

Un rôle récurrent dans l'éphémère série de science-fiction Firefly, en 2003, est suivi d'un premier rôle régulier en 2004, dans la série dramatique judiciaire Kevin Hill, néanmoins aussi arrêté au bout d'une saison, faute d'audiences.

En 2007, elle fait ses débuts dans l'acclamée série dramatique Mad Men, dans le rôle qui lui apportera une reconnaissance internationale : celui de Joan Holloway, une secrétaire d'une agence de publicité new-yorkaise des années 1960. Elle incarne ce personnage principal durant les sept saisons que comptent la série.

En 2008, elle fait une infidélité à la série, pour un personnage récurrent de la série policière Life, menée par Damian Lewis.

Passage au cinéma (2010-)[modifier | modifier le code]

Mais entre deux saisons, elle tente surtout de se construire une carrière cinématographique : elle débute au sein des distributions de comédies populaires : la potache Bébé mode d'emploi, en 2010 ; puis la plus romantique Mais comment font les femmes ? en 2011.

Mais c'est dans un cinéma indépendant qu'elle parvient à se faire remarquer : l'acclamé polar urbain noir Drive, de Nicolas Winding Refn. Puis aux côtés d'Adrian Brody dans le drame social Detachment, et dans un rôle secondaire dans la comédie dramatique adolescente Struck, tous deux sortis en 2012, mais passant inaperçus.

En 2013, le drame initiatique Ginger & Rosa, de Sally Potter, lui permet de connaître un second succès critique.

L'année 2014, qui coincide avec la fin du tournage de Mad Men, lui permet d'enchaîner plusieurs projets, cette fois dans un registre noir et violent : mais le thriller fantastique Lost River, première réalisation de Ryan Gosling, est un échec critique ; tout comme le thriller psychologique Dark Places, de Gilles Paquet-Brenner. Quant à la première réalisation de son ex-collègue John Slattery, la comédie dramatique God's Pocket, elle connait une sortie discrète.

En 2015, elle revient à la télévision pour l'un des personnages principaux de la sitcom parodique Another Period. Et l'année suivante, elle retrouve Nicolas Winding Refn pour le film d'horreur dano-américain The Neon Demon.

Vie Privée[modifier | modifier le code]

Christina Hendricks s'est mariée le 11 octobre 2009 à l'acteur Geoffrey Arend[1], aux côtés duquel elle apparaît dans un épisode de Body of Proof en 2011.

Blonde naturelle, teinte en rousse depuis ses dix ans[2], elle a été élue en avril 2010 « femme la plus sexy du monde » par le magazine américain Esquire[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]