Mira Sorvino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mira Sorvino
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Mira Katherine Sorvino
Naissance (51 ans)
Drapeau des États-Unis Tenafly, New Jersey
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Productrice
Films notables Maudite Aphrodite
Romy et Michelle, 10 ans après
Summer of Sam
WiseGirls
Séries notables Trafic d'innocence

Mira Sorvino est une actrice et productrice américaine née le à Tenafly, dans le New Jersey.

Elle est la fille de l'acteur Paul Sorvino.

Elle s'est fait connaître après avoir remporté l'Oscar et le Golden Globe dans la catégorie meilleure actrice dans un second rôle pour sa performance dans Maudite Aphrodite, de Woody Allen (1995).

Elle est également connue pour ses rôles dans les films Romy et Michelle, 10 ans après (1997), Mimic (1997), Un tueur pour cible (1998), Summer of Sam (1999), WiseGirls (2002) et plus récemment Like Dandelion Dust (en) (2009).

Elle a reçu une nomination aux Golden Globes et Emmy Awards pour son rôle dans Norma Jean & Marilyn (en) (1996), et une nomination aux Golden Globes pour son rôle dans Trafic d'innocence (2005).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Mira Sorvino est née à Tenafly (New Jersey) en banlieue de New York. Elle est la fille de Lorraine Davis, une thérapeute spécialiste de la maladie d'Alzheimer, et de l'acteur Paul Sorvino. Elle a un frère, Michael, et une sœur, Amanda.

Son père ne voulait pas que ses enfants deviennent acteurs. Cependant, Mira a joué avec son amie d'enfance, Hope Davis, dans des productions théâtrales de la Dwight-Englewood School ainsi qu'à l'université Harvard où elle a obtenu une mention honorifique en études est-asiatiques. Sa thèse portait sur le sentiment anti-africain en Chine.

Après ses études, Mira passe trois années à New York où elle tente de se faire un nom comme actrice. Elle joue dans quelques épisodes de la série Swans Crossing, racontant le quotidien d'adolescents provinciaux riches et beaux.

Son premier film est le thriller indépendant Amongst Friends, où elle tient un petit rôle. Lorsqu'il entre en pré-production en 1993, elle est embauchée comme troisième assistante réalisatrice, puis comme directrice de casting avant de se voir offrir un rôle de premier plan[1]. Ce rôle a commencé à lui ouvrir les portes du monde du cinéma.

Révélation et consécration (années 1990)[modifier | modifier le code]

L'actrice au Festival de Cannes en 2000, où elle est membre du jury récompensant les meilleurs courts-métrages.

L'année de sortie de Amongst Friends, elle tient aussi le premier rôle féminin du film d'action New York cop - Mission infiltration, réalisé par le japonais Tôru Murakawa.

En 1994, elle joue dans trois projets : elle fait partie du quatuor de jeunes adultes héros de Barcelona, de Whit Stillman ; puis elle participe au téléfilm choral Parallel Lives. Mais surtout, elle se fait remarquer au sein de la large distribution du biopic Quiz Show, réalisé par Robert Redford.

Woody Allen lui confie alors le rôle central de la comédie noire Maudite Aphrodite, où elle joue une prostituée. Sa performance un Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. L'année de sortie du film, deux autres projets dont elle est tête d'affiche passent inaperçus : le mélodrame Tarantella ainsi que le thriller Sweet Nothing, avec Michael Imperioli.

La voici propulsée actrice de premier plan : en 1996, sortent cependant des films tournés avant la remise de l'Oscar : elle donne d'abord la réplique à Matt Dillon, tête d'affiche du film initiatique Beautiful Girls, de Ted Demme, qui est salué par la critique ; elle joue aussi dans deux téléfilms : Jake's Women, avec Alan Alda dans le rôle-titre, et surtout le biopic Norma Jean et Marilyn, où elle incarne Marilyn Monroe.

C'est en 1997 qu'elle capitalise sur sa récompense : elle partage l'affiche de la comédie Romy et Michelle, 10 ans après avec Lisa Kudrow, puis est surtout propulsée héroïne d'action dans le thriller fantastique Mimic, mis en scène par Guillermo Del Toro.

L'année 1998 est diversifié : elle tient le premier rôle féminin du thriller d'action Un tueur pour cible, réalisé par Antoine Fuqua, et porté par Yun-Fat Chow ; puis reste fidèle aux acteurs asiatiques en donnant la réplique à Takeshi Kaneshiro dans le drame fantastique Too Tired to Die ; puis donne la réplique à Harvey Keitel dans le biopic Lulu on the Bridge, écrit et réalisé par Paul Auster. Enfin, elle côtoie Marlon Brando, Donald Sutherland, Charlie Sheen et Thomas Haden Church pour la comédie Free Money, d'Yves Simoneau.

En 1999, elle se tourne vers des projets plus classiques : elle partage l'affiche de la comédie romantique Premier Regard avec Val Kilmer ; puis est dirigée par Spike Lee pour le thriller historique Summer of Sam.

Ces films sont cependant des échecs critiques et commerciaux.

Traversée du désert (années 2000-2010)[modifier | modifier le code]

L'actrice à l'opéra de Vienne, en février 2013.

Les années 2000 sont ainsi marquées par des productions de seconde zone, loin des grands cinéastes et des acteurs de premier plan.

En 2003, elle refait surface médiatiquement à la télévision, dans un épisode de la populaire sitcom Will & Grace. Puis, après avoir accouché de son premier enfant, elle joue l'héroïne de la mini-série anglaise de 2005, Trafic d'innocence, secondée par Donald Sutherland et Robert Carlyle. Sa performance lui vaut un Golden Globe de la meilleure actrice. Elle est alors enceinte de son deuxième enfant.

Cependant, en 2006, elle seconde un acteur aussi en pleine traversée du désert, Stephen Dorff pour le téléfilm d'action Opération Hadès. Elle enchaîne bien avec un drame de Terry George, porté par un trio de stars - Joaquin Phoenix, Mark Ruffalo et Jennifer Connelly - mais le film fait un four. Elle enchaîne avec le premier rôle d'un drame indépendant, Like Dandelion Dust, mais malgré de bonnes critiques, le film passe inaperçu commercialement. La même année, elle apparaît dans un épisode de la série médicale à succès Dr House.

Après la naissance de son troisième enfant, en 2009, l'actrice reprend donc le tournage de séries B et de films sortant directement en vidéo.

C'est aux séries télévisées qu'elle doit de nouveau une certaine visibilité : en 2014, elle apparaît dans trois épisodes de la comédie policière Psych : Enquêteur malgré lui. Elle fait aussi partie du casting de la mini-série fantastique anglaise Intruders.

En 2015, elle apparaît dans quelques épisodes de la série de science-fiction Falling Skies et de l'éphémère série-thriller Stalker.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Aux côtés de l'acteur français Olivier Martinez, au festival de Cannes 2000.

Mira Sorvino a eu une relation avec Quentin Tarantino et Olivier Martinez avant d'épouser Christopher Backus lors d'une cérémonie civile à Santa Barbara (Californie) le avec qui elle a 4 enfants, Mattea Angel, née le 3 novembre 2004[2], Johnny Christopher King, né le 29 mai 2006[3], Holden Paul Terry, né le 22 juin 2009[4] et Lucia, née le 3 mai 2012[5] .

Membre de Amnesty International depuis 2004[6], elle est l'une des nombreuses vedettes de Hollywood à avoir demandé à l'Organisation des Nations unies d'intervenir au Darfour. Elle a passé une année d'études à Pékin pendant qu'elle fréquentait Harvard. Elle parle couramment le mandarin et s'exprime également en français. En 1996, elle a été choisie par le magazine People comme l'une des cinquante plus belles personnes du monde.

En souvenir de son rôle du docteur Susan Tyler dans le film Mimic, un entomologiste a donné le nom de mirasorvone à un composé chimique sécrété par certains coléoptères servant de mécanisme de défense[7],[8].

En juin 2018, elle révèle avoir été blacklistée après avoir refusé les avances du producteur Harvey Weinstein durant les années 1990. Le cinéaste Peter Jackson confirme dans la foulée de son témoignage avoir été contraint par la société de production Miramax de l'écarter du casting de la trilogie du Seigneur des anneaux, au prétexte qu'elle avait un comportement difficile sur le plateau[9].

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant qu’actrice[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

En tant que productrice[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Danièle Douet[10] et Déborah Perret[10] sont les voix françaises régulières en alternance de Mira Sorvino.

Au Québec, Hélène Mondoux est la voix française la plus régulière de l'actrice[11].

En France
et aussi

Au Québec
Note : la liste indique les titres québécois.
et aussi

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lesinrocks.com/2016/09/24/cinema/devenus-mira-sorvino-11866158/
  2. (en) « Mira Sorvino Gives Birth to a Girl - Pregnancy, Mira Sorvino : People.com », sur People (consulté le 19 avril 2014)
  3. (en) Alison Gee, « Mira Sorvino Has a Boy », sur People, (consulté le 19 avril 2014)
  4. (en) « Mira Sorvino Welcomes Son Holden Paul Terry », 13 juillet 2009 (consulté le 15 juillet 2011)
  5. http://celebritybabies.people.com/2012/05/04/mira-sorvino-welcomes-daughter-lucia/
  6. (en) « Mira Sorvino aiding Amnesty International », USA Today, (consulté le 7 mai 2012)
  7. (en) Jerrold Meinwald, « Mirasorvone: A masked 20-ketopregnane from the defensive secretion of a diving beetle (Thermonectus marmoratus) », Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, Washington, D.C., National Academy of Sciences, vol. 95, no 6,‎ , p. 2733–2737 (OCLC 1607201, PMID 9501158, PMCID 19637, DOI 10.1073/pnas.95.6.2733, lire en ligne)
  8. http://www.webofstories.com/play/51826
  9. https://www.independent.co.uk/arts-entertainment/films/news/harvey-weinstein-mira-sorvino-savannah-guthrie-paul-sorvino-today-show-interview-a8386236.html
  10. a b c d e f g h i j et k « Comédiennes ayant doublé Mira Sorvino en France », sur RS Doublage (consulté le 19 avril 2014).
  11. a b et c « Comédiennes ayant doublé Mira Sorvino au Québec », sur Doublage.qc.ca (consulté le 19 avril 2014).

Sources[modifier | modifier le code]