Kay Kendall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kay Kendall
Description de cette image, également commentée ci-après

Dans Les Aventures de Quentin Durward (1955)

Nom de naissance Justine Kay Kendall-McCarthy
Naissance
Withernsea, Yorkshire
Angleterre
Nationalité Drapeau de la Grande-Bretagne Britannique
Décès (à 33 ans)
Londres
Angleterre
Profession Actrice

Kay Kendall (née Justine Kay Kendall-McCarthy) est une actrice anglaise, née le 21 mai 1926 à Withernsea, Yorkshire (Angleterre) et décédée d'une leucémie à Londres (Angleterre) le 6 septembre 1959.

Elle fut mariée à Rex Harrison (1957-1959)

Carrière[modifier | modifier le code]

Cette superbe actrice figure non créditée ou si peu, à partir de 1944, au générique de films tels que Champagne Charlie d'Alberto Cavalcanti, César et Cléopâtre de Gabriel Pascal, London Folies de Wesley Ruggles, Les forbans de la nuit de Jules Dassin, Le Démon de la danse de Charles Crichton. Elle y croise d'autres débutantes (Diana Dors et Joan Collins dans, entre autres, Lady Godiva Rides Again de Frank Launder), et côtoie les stars David Niven et Margaret Rutherford.

Elle n'accède à un premier rôle que dans Les Femmes connaissent la musique (1953) et Fast and Loose (1954) avec pour partenaires Cesar Romero et Stanley Holloway, et surtout Toubib or not toubib de Ralph Thomas (1954), dont le rôle titre est tenu par Dirk Bogarde. Dès lors elle partage la vedette des comédies Abdullah le Grand de et avec Gregory Ratoff, Un mari presque fidèle de Sidney Gilliat, mari incarné par Rex Harrison (alors marié avec Lilli Palmer), Simon et Laura de Muriel Box (1955) où Peter Finch est Simon.

Kendall accède à la gloire hollywoodienne via l'épopée Les Aventures de Quentin Durward aux côtés de Robert Taylor. Puis elle interprète trois classiques de la comédie américaine (Les Girls de Cukor, Qu'est-ce que maman comprend à l'amour ? de Minnelli où elle retrouve Harrison, Chérie recommençons de Donen) qui l'imposent comme une reine du genre, avant de mourir tragiquement.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]