Jessica Lange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jessica Lange

Description de cette image, également commentée ci-après

Jessica Lange le 4 décembre 2008.

Nom de naissance Jessica Phyllis Lange
Naissance (66 ans)
Cloquet, Minnesota, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice

Jessica Lange est une actrice américaine née le à Cloquet (Minnesota), travaillant aussi bien au cinéma, à la télévision et au théâtre. Elle est la gagnante de plusieurs récompenses dont deux Oscars, trois Emmys, cinq Golden Globes, un SAG Awards et trois Dorian Awards.

Découverte au début des années 1970 par Dino De Laurentiis, il l'a fait joué dans le remake du film King Kong, qu'il produit et qui lui fait gagner son premier Golden Globe. Acquérant rapidement une certaine reconnaissance dans le monde du cinéma, elle est aujourd'hui considérée comme une des meilleures actrice de sa génération, jouant aux côtés d'acteurs comme Jack Nicholson, Robert De Niro ou encore Anthony Hopkins. Elle est également connue pour ses rôles dans la série américaine anthologique horrifique American Horror Story.

Enfance et Jeunesse[modifier | modifier le code]

Jessica Phyllis Lange est née le 20 avril 1949, à Cloquet dans le Minnesota. Son père, Albert John Lange (1913-1989), était enseignant et vendeur ambulant, et sa mère, Dorothy Florence, née Shalman, (1913-1998) était femme au foyer. Elle a deux sœurs aînée, Ann et Jane, ainsi qu'un frère, George. Son père avait des ascendants originaire d'Allemagne et des Pays-Bas alors que sa mère avait des ascendants originaire de Finlande. En raison du travail de son père, son enfance fut plutôt chaotique, sa famille ayant déménagée dans une dizaines de villes du Minnesota. La famille Lange finit par revenir à Cloquet, où Jessica est graduée de la Cloquet High School.

En 1967, elle reçoit une bourse pour étudier l'art et la photographie à l'Université du Minnesota, où elle fait la rencontre du photographe Paco Grande et commence une relation. En 1971, elle décide de partir à l'aventure et parcours avec Grande les États-Unis ainsi que Mexico avant de partir pour Paris. Jessica étudie le mime sous la supervision d'Étienne Decroux et rejoint comme danseuse l'Opéra-Comique.

À Paris, Jessica partage un appartement avec les mannequins Jerry Hall et Grace Jones lorsqu'elle est découverte par l'illustrateur de mode Antonio Lopez, devenant modèle pour l'agence de mannequins Wilhelmina Models. En 1973, elle retourne aux États-Unis et travaille comme serveuse à Greenwich Village, puis comme mannequin. Elle se fait finalement découvrir par Dino De Laurentiis, qui était à la recherche d'une jeune ingénue pour le remake du film King Kong en 1976.

Carrière[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Jessica Lange débute au cinéma dans le remake du film King Kong, réalisé par John Guillermin et produit par Dino De Laurentiis. Le film est un succès au box-office, devenant le cinquième film le plus rentable de 1976 et recevant même une nomination à l'oscar pour les meilleurs effets spéciaux. Mais la critique n'hésite pas à démolir le film, ainsi que l'interprétation de Lange. Cependant, Pauline Kael, une critique cinématographique à le renommée mondiale, n'hésite pas à comparer l'actrice débutante à Carole Lombard, disant même le public l'aime autant qu'ils ont aimé Lombard. La même année, Jessica Lange remporte le Golden Globe de la révélation féminine de l'année. Elle reste une favorite de Kael qui dira plus tard de Lange qu'elle "possède une structure du visage que l'appareil aspire, et elle a du talent aussi".

À la fin des années 1970, Bob Fosse, ami et petit ami de Lange, donne à l'actrice le rôle de "L'Ange de la Mort" dans son film semi-autobiographique Que le spectacle commence, un rôle spécialement écrit pour elle. Lange et Fosse resteront amis jusqu'à la mort de celui-ci.

Années 1980[modifier | modifier le code]

Lange a commencé la décennie avec un film qui reçoit de très mauvaises critiques et qui disparaît rapidement des salles de cinéma, How to Beat the High Co$t of Living (1980). Un an plus tard, le réalisateur Bob Rafelson la contacte concernant un projet sur lequel il travaille avec Jack Nicholson, l'ayant fait auditionner en 1978 pour son film En route vers le sud. Rafelson paye le voyage de Lange pour New-York. Son choix fut fait après qu'il est vue Lange au téléphone pendant trente minutes avant leur rendez-vous. Il a ensuite inscrit le nom de l'actrice dans un morceau de papier, l'a placé dans une enveloppe et l'a scellée. Après des auditions et rendez-vous avec différentes actrices (même si Rafelson avait déjà fait son choix), le choix final était compris entre Lange et Meryl Streep. À la fin, Bob Rafelson a donné le rôle à Lange, face à Nicholson dans son remake du film classique noir Le facteur sonne toujours deux fois. Rafelson a également donné la lettre scellée. Bien que ce film controversée est reçut des critiques mitigés, Jessica Lange est largement louée pour sa performance.

Graeme Clifford l'a remarque lors de la sortie du Facteur sonne toujours deux fois et décide de lui donner le premier rôle dans son premier film en tant que réalisateur, Frances, avec comme partenaire Kim Stanley et Sam Shepard. Lange obtient le rôle de l'actrice Frances Farmer, dont la désillusion avec Hollywood et les antécédents familiaux chaotiques l'on conduit vers un chemin tragique. Le tournage fut particulièrement éprouvant pour Jessica Lange qui a étudié de près le scénario scène par scène, créant des liens profonds entre sa vie et celle de Farmer afin de puisser les émotions nécessaires au personnage. À la fin du tournage, elle fut mentalement et physiquement fragile. Elle a suivit le conseil de son partenaire Kim Stanley, qui lui a conseillé de jouer quelque chose de léger, l'amenant à jouer dans Tootsie de Sydney Pollack, face à Dustin Hoffman.

En 1982, Jessica Lange est la première actrice à recevoir deux nominations à l'oscar en 40 ans. Nominée dans la catégorie meilleure actrice pour Frances, elle remporte l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Tootsie. Sa performance dans ce film lui a également valu le Golden Globe, le National Society of Film Critics, le New York Film Critics Circle,le Boston Society of Film Critics et le Kansas City Film Critics Circle. Elle remporte également le prix de la meilleure actrice au Festival international du film de Moscou pour Frances. En 1984, Lange joue de nouveau face à Sam Shepard dans le film Les Moissons de la colère de Richard Pearce. Sa performance lui vaut une nouvelle fois une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice et aux Golden Globes. La même année, elle fait ses débuts à la télévision dans La Chatte sur un toit brûlant, adapté de la pièce de Tennessee Williams, dans le rôle de Maggie avec comme partenaire Tommy Lee Jones. L'année suivante, aux côtés de Jane Fonda et Sissy Spacek, elle témoigne devant le Congrès des États-Unis.

À la fin de l'année 1985, elle interprète le rôle de la chanteuse Patsy Cline dans le biopic Sweet Dreams, réalisé par Karel Reisz, opposé à  Ed HarrisAnn Wedgeworth et John Goodman. Elle est de nouveau nommée une quatrième fois à l'Oscar de la meilleure actrice. Dans plusieurs interview, Meryl Streep a dit qu'elle avait "suppliée" Reisz pour qu'il l'a prenne dans son film La Maîtresse du lieutenant français alors que le premier choix du réalisateur était Jessica Lange. Streep a également dit que la performance de Lange était "au-delà du merveilleux" dans ce film et qu'elle "ne pouvait s'imaginer le faire aussi bien ou se rapprocher de Jessica" parce que ce qu'elle "avait fait était incroyable".

Les films de Lange vers le fin des années 1980 inclut Crimes du cœur (1986), Far North (1988) et Everybody's All-American (1988), sont passé quasi inaperçue au box-office mais ses performances ont souvent été saluées. En 1989, elle joue dans le film de Costa-Gavras Music Box, où elle incarne une avocate qui défend son père de crimes de guerre nazi. Pour ce rôle, Jessica reçoit une cinquième nomination à l'Oscar et au Golden Globe.

Années 1990[modifier | modifier le code]

Pendant les années 1990, Jessica Lange sait divisée sa vie privée et sa vie professionnelle, voulant être présente pour l'éducation de ses enfants. En 1990, elle joue dans le film de Paul Brickman, Men Don't Leave, pour lequel elle reçoit des critiques positives. Elle est ensuite contactée par Martin Scorsese et Robert De Niro pour jouer dans le film Cape Fear (1991). Le film est le douzième plus gros succès au box office de l'année. En 1992, elle reçoit sa septième nomination au Golden Globe de la meilleure actrice pour son rôle dans O Pioneers! de Willa Cather. Ses débuts à Broadway sont mitigés et la même année, elle interprète le personnage de Blanche DuBois dans Un tramway nommé Désir, adaptée le l'œuvre de Tennessee Williams, face à Alec Baldwin. En 1994, elle reçoit l'éloge des critiques pour son rôle de femme d'officier instable et maniaco-dépressive dans Blue Sky, de Tony Richardson. Elle finit par gagner l'Oscar de la meilleure actrice ainsi que le Golden Globe de la meilleure actrice.

En 1995, elle reçoit encore des critiques plus qu'élogieuses pour le film Losing Isaiah, avec Halle Berry, et Rob Roy, avec Liam Neeson. La même année, elle reprend son rôle de Blanche DuBois dans l'adaptation télévisuelle d'Un tramway nommé Désir par la CBS, de nouveau face à Alec Baldwin, avec Diane Lane et John Goodman. Les critiques sont de nouveau de son côté et salue sa performance. Elle gagne son quatrième Golden Globe et sa première nomination à au Primetime Emmy Award de la meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm.

En 1996, elle reprend de nouveau son personnage de Blanche DuBois sur la scène de Londres, recevant de nouveau d'excellentes critiques. L'année suivante, elle joue aux côtés de Michelle Pfeiffer dans le film Secrets, adaptation du roman de Jane Smiley. Elle reçoit sa neuvième nomination au Golden Globe et gagne le prix Schermi d'Amore au Festival de Venise. En 1998, elle joue face à Elisabeth Shue dans l'adaptation de l'œuvre de Balzac, La Cousine Bette, pour lequel elle reçoit de fortes critiques. La même année, Lange joue avec Gwyneth Paltrow dans Du venin dans les veines, qui reçoit généralement de mauvaises critiques. Cependant, le critique Roger Ebert salue la performance de Lange, qui est selon lui "l'élément le plus fascinant du film, qui donne, pour aller plus haut, un peu de pathétique à Martha pour faire lever la psychopathologie".

En 1999, elle joue dans Titus de Julie Taynor, une adaptation de Titus Andronicus de William Shakespeare, aux côtés de Anthony Hopkins et Alan Cumming. Elle reçoit de fortes critiques pour sa performance. Lisa Schwarzbaum du Entertainment Weekly, a introduit le nom de Lange dans un article destiné à l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences. Elle a commentée : "Jessica Lange a déjà deux oscars et six nominations à son actif. Son apparition près des mots des Oscars de devrait pas être une surprise. Mais tout ce qui concerne sa performance audacieuse dans Titus, dans la peau de Tamora, la Reine des Goths, est une surprise. Revêtue de cuirasses, jurant vengeance, déchirant Shakespeare comme si rien ne pouvait être plus amusant, Lange vole le show - et quand la star du show est Anthony Hopkins, c'est un grand vol".

Années 2000[modifier | modifier le code]

En 2000, Lange entame le nouveau millénaire dans une adaptation de la pièce d'Eugène O'Neill Le Long Voyage vers la nuit, où elle interprète Mary Tyrone. Elle reçoit des critiques élogieuses ainsi qu'une nomination au Laurence Olivier Award.

Elle apparaît ensuite dans des rôles secondaires, notamment face à Christina Ricci dans le film Prozac Nation, l'adaptation du best-seller du même nom de Elizabeth Wurtzel. En 2003, elle joue avec Tom Wilkinson dans le téléfilm de HBO Normal, où elle incarne la femme d'un homme qui souhaite changer de sexe. Elle joue ensuite dans un film sur Bob Dylan, Masked and Anonymous, enchaînant par la suite Big Fish de Tim Burton (2003), Broken Flowers de Jim Jarmusch (2005) et Don't Come Knocking de Wim Wenders (2005). Elle retourne ensuite à Broadway, dans le rôle d'Amanda Wingfield dans La Ménagerie de verre, adaptée de la pièce de Tennessee Williams, face à Christian Slater et Sarah Paulson pour lequel elle reçoit des critiques mitigées. Elle joue plus tard avec Tammy Blanchard dans le téléfilm Sybil en 2007.

En 2009, elle est choisit pour interpréter Big Eddie dans le téléfilm de HBO Grey Gardens, inspiré du documentaire de 1975 du même nom, avec Drew Barrymore dans le rôle de sa fille, Little Eddie. Le film remporte un énorme succès, remportant dix-sept nominations au Primetime Emmy Awards et en reportant cinq. Jessica Lange reçoit ainsi son premier Primetime Emmy Award de la meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm et acquérant sa onzième nomination au Golden Globe de la meilleure actrice et la deuxième Screen Actors Guild Award, qui reviendront à Drew Barrymore.

Années 2010[modifier | modifier le code]

En 2011, Jessica Lange rejoint le casting de la série anthologique horrifique American Horror Story de la chaîne FX. Les créateurs Ryan Murphy et Brad Falchuk avait écrit le personnage de Constance Langdon, l'intrusive voisine, comme étant un personnage secondaire mais l'ont totalement réécrit suite à la participation de Lange. Murphy, qui était un fervent admirateur de l'actrice, voulait l'exposer à une nouvelle génération. Il a également dit qu'il avait vu la prestation de Lange en Blanche DuBois, citant sa prestation comme un autre facteur de son embauche. La série a reçu un fort succès, pour la chaîne et les créateurs, mais aussi pour Jessica Lange, qui connaît alors une nouvelle popularité et reçoit des critiques élogieuses sur son rôle ainsi que plusieurs prix.

Elle est alors choisie par TV GuideEntertainment Weekly et MTV pour la "meilleure performance de 2011". Elle gagne ensuite son deuxième Emmy Award, cette fois en tant qu'actrice dans un second rôle, ainsi qu'un Golden Globe dans la même catégorie, ainsi que son premier Screen Actors Guild Award. Elle reçoit également un Dorian Award pour la meilleure performance de l'année ainsi qu'un Satellite Award pour la meilleure performance dans une série télévisée.

2012 est une autre bonne année pour Jessica Lange qui joue un rôle secondaire dans le film Je te promets, aux côtés de Channing Tatum et Rachel McAdams, et fait son retour dans la saison 2 d'American Horror Story intitulée Asylum. Elle joue le rôle de Sœur Jude, une religieuse sadique et tyrannique qui dirige un institut psychiatrique, avant de payer le prix pour le mal qu'elle a infligée, et reçoit pour cette performance de fortes critiques et de multiples nominations.

Encore une fois, TV Guide et Entertainment Weekly la choisissent pour la "meilleure performance de 2012". Elle gagne un second Dorian Award, une cinquième nomination à l'Emmy de la meilleure actrice, une treizième au Golden Globe, une quatrième nomination au Screen Actors Guild Award, une seconde nomination au Saturn Award et au Critics' Choice Television Award.

En 2013, American Horror Story voit sa troisième saison, intitulée Coven, atteindre des records. Lange a pour partenaire Kathy Bates et Angela Bassett. Elle y incarne le rôle de Fiona Goode, la Suprême narcissique des sorcières de la Nouvelle-Orléans, prête a tout pour garder sa jeunesse et sa couronne. Elle reçoit pour sa performance de nouveau saluée, un troisième Primetime Emmy Award de la meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm, un troisième Dorian Award, une quatorzième nomination au Golden Globe et son cinquième Satellite Award. Elle remplace également Glenn Close dans le film Thérèse Raquin, adaptée du roman de Emile Zola, où elle prend le rôle de Madame Raquin face à Elizabeth Olsen. Le film est un échec mais la critique souligne la sublime performance de Lange.

Début 2014, Lange reçoit son étoile sur le Hollywood Walk of Fame.

En févirer 2014, Marc Jacobs annonce avoir choisi Jessica Lange comme nouvelle égérie de sa ligne Marc Jabocs Beauty. Le photographe David Sims sera responsable des photos publicitaires alors que Marc Jabocs réalisera lui-même le film publicitaire.

En novembre 2014, Jessica Lange reçoit le L'Oréal Paris Legend Award pour son travail à la télévision et au cinéma. Elle est également la première actrice à recevoir le Kirk Douglas Award, remis lors du Festival international du film de Santa Barbara.

Lange a également joué dans le film The Gambler face à Mark Wahlberg, pour lequel elle reçoit de très bonnes critiques. Elle joue également dans la quatrième saison d'American Horror Story nommée FreakShow. Elle y joue le rôle d'Elsa Mars, une expatriée Allemande propriétaire d'un freak show, avide de gloire et de fortune. Cette quatrième saison bat encore des records. Bien que n'étant pas une chanteuse, Lange interprète les chansons Life On Mars? de David Bowie, Gods And Monsters de Lana Del Rey ainsi que Heroes de David Bowie, qui deviennent très vite populaire notamment sur YouTube et se classant même dans le Top 10 des meilleures ventes sur iTunes.

Pour son rôle de Elsa Mars, Lange est nominée une quinzième fois au Golden Globe. À la Paleyfest 2015, Jessica Lange annonce qu'elle ne sera pas dans la saison 5 d'American Horror Story. C'est Lady Gaga que Ryan Murphy choisit pour la remplacer.

Elle devrait apparaître aux côtés de Demi Moore et Shirley MacLaine dans le film Wild Oats, qui sortira sur les écrans en été 2015.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Lange a été mariée au photographe Francisco "Paco" Grande de 1970 à 1980. Bien qu'ils se soient séparés peu avant d'emménager en Europe, au milieu des années 1970, ils ne divorceront qu'en 1980, après que Lange lui a donné une somme d'argent non dévoilée comme pension alimentaire. Entre 1976 et 1982, Jessica a une relation avec le danseur de ballet Russe Mikhail Baryshnikov, avec qui elle a son premier enfant, Aleksandra "Shura" Baryshnikov, née en 1981. Pendant cette période, elle sort également avec Bob Fosse avec qui elle reste liée jusqu'à sa mort. En 1982, elle entame une relation avec le dramaturge Sam Shepard. Ils ont deux enfants : Hannah Jane (née en 1985) et Samuel Walker (né en 1987). Ils ont vécu ensemble en Virginie, au Nouveau-Mexique, dans le Minnesota et à New York, avant de se séparer en 2009.

Jessica Lange ne suit aucune religion, même si elle a admis pratiquer le Bouddhisme. Elle en a dit : "C'est une discipline qui a du sens plus qu'autre chose car c'est comme une science. Je n'ai jamais été une personne religieuse. J'ai toujours cherché un sens spirituel. Je n'est pas grandi en allant à l'église. La famille de ma mère était athée et du côté de mon père, c'était confus".

Lange a également admis avoir souffert de graves épisodes dépressifs, elle s'est exprimée à ce sujet : "Je n'ai jamais cru en la psychanalyse ou la thérapie ou quelque chose du genre. Je n'ai jamais fait ça". Ajoutant que : "Bien que mon côté sombre est en sommeil en ce moment, il continue à jouer un grand rôle dans la capacité de ma créativité. Voilà pourquoi je suis capable de puiser où toute l'angoisse, la rage et la tristesse sont stockées".

Photographie[modifier | modifier le code]

En 2008, Jessica Lange a publié sa propre collection de photographies en noir et blanc intitulée 50 Photographs, avec une introduction spéciale de Patti Smith. Une exposition de son travail, ainsi qu'une diffusion de son travail dans le milieu cinématographique, a été présentée dans le plus vieux musée de films et photographies, le George Eastman House, après que Lange ait reçu le George Eastman House Honors Award en 2009. En 2010, elle publie un second ouvrage, In Mexico. Plus récemment, elle a publié un livre pour enfant, It's About a Little Bird, où elle met en scène ses deux petites-filles. En 2014, elle expose pour la première fois en Russie au Multimedia Art Museum de Moscou.

Travail humanitaire et engagements politiques[modifier | modifier le code]

Lange est une ambassadrice de bonne volonté pour l'UNICEF, spécialisée dans l'épidémie de VIH / SIDA en République du Congo et dans la sensibilisation de cette maladie en Russie.

Elle a également critiqué publiquement le président Américain George W. Bush, appelant son parti égoïste et hypocrite. Elle a également défendu les droits de l'homme pour les moines Bouddhiste du Népal.

Au début des années 90, elle a élevé une enfant handicapée, originaire de Roumanie.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Année Titre du film Rôle Réalisateur
1976 King Kong Dwan John Guillermin
1979 Que le spectacle commence Angelique, L'Ange de la Mort Bob Fosse
1980 How to Beat the High Co$t of Living Louise Travis Robert Scheerer
1981 Le Facteur sonne toujours deux fois Cora Smith Bob Rafelson
1982 Tootsie Julie Nichols Sydney Pollack
Frances Frances Farmer Graeme Clifford
1984 Les Moissons de la colère Jewell Ivy Richard Pearce
1985 Sweet Dreams Patsy Cline Karel Reisz
1986 Crimes du cœur Margaret Magrath Bruce Beresford
1988 Far North Kate Sam Shepard
Everybody's All-American Babs Rogers Grey Taylor Hackford
1989 Music Box Ann Talbot Costa-Gavras
1990 Men Don't Leave Beth Macauley Paul Brickman
1991 Cape Fear Leigh Bowen Martin Scorsese
1992 La Loi de la nuit Helen Nasseros Irwin Winkler 
1994 Blue Sky Carly Marshall Tony Richardson
1995 Losing Isaiah Margaret Lewin Stephen Gyllenhaal
Rob Roy Mary MacGregor Michael Caton-Jones
1997 Secrets Ginny Cook Smith Jocelyn Moorhouse
1998 Du venin dans les veines Martha Baring Jonathan Darby
La Cousine Bette Cousine Bette Des McAnuff
1999 Titus Tamora, Reine des Goths Julie Taymor
2001 Prozac Nation Mrs Wurtzel Erik Skjoldbjærg
2003 Masked and Anonymous Nina Veronica Larry Charles
Big Fish Sandra K. Bloom Tim Burton
2005 Broken Flowers Carmen Markowski Jim Jarmusch
Don't Come Knocking Doreen Wim Wenders
Neverwas Katherine Pierson Joshua Michael Stern
2006 Bonneville Arvilla Holden Christopher N. Rowley
2012 Je te promets Rita Thornton Michael Sucsy
2013 Thérèse Raquin Madame Raquin Charlie Stratton
2014 The Gambler Roberta Rupert Wyatt
2015 Wild Oats Maddie Andy Tennant

Télévision[modifier | modifier le code]

Année Titre Rôle Genre
1984 La Chatte sur un toit brûlant Maggie Téléfilm
1992 O Pioneers! Alexandra Bergon Téléfilm
1995 Un tramway nommé Désir Blanche DuBois Téléfilm
2003 Normal Irma Applewood Téléfilm
2007 Sybil Dr Cornelia Wilbur Téléfilm
2009 Grey Gardens Edith Ewing Bouvier, dite "Big Eddie" Téléfilm
2011-2015 American Horror Story Constance Langdon Série
Soeur Jude / Judy Martin
Fiona Goode
Elsa Mars

Théâtre[modifier | modifier le code]

Année Titre de la pièce Rôle Notes
1992 Un tramway nommé Désir Blanche DuBois Ethel Barrymore Theatre, Broadway
1996 Londres
2000 Le Long Voyage vers la nuit Mary Cavan Tyrone Lyric Theatre, Londres
2005 La Ménagerie de verre Amanda Wingfield Ethel Barrymore Theatre
2007
2014 Le Long Voyage vers la nuit Mary Cavan Tyrone Produit par Ryan Murphy

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix Joseph-Plateau 1986 : Meilleure actrice
  • Primetime Emmy Awards 2003 : Meilleure actrice dans une mini-série où un téléfilm pour Normal
  • Golden Globes 2004 : Meilleure actrice dans une mini-série où un téléfilm pour Normal
  • Golden Globes 2010 : Meilleure actrice dans une mini-série où un téléfilm pour Grey Gardens

Nominations[modifier | modifier le code]

  • BAFA 1984 : Meilleure actrice pour Tootsie
  • National Society of Film Critics Awards 1986 : Meilleure actrice pour Sweet Dreams
  • Oscars 1986 : Meilleure actrice pour Sweet Dreams
  • National Society of Film Critics Awards 1991 : Meilleure actrice pour Men Don't Leave
  • Prism Awards 2010 : Meilleure interprétation féminine dans une mini-série où un téléfilm pour Grey Gardens
  • Screen Actors Guild Awards 2010 : Meilleure actrice dans un téléfilm ou une mini-série pour Grey Gardens

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :