Michelle Yeoh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michelle Yeoh
Image dans Infobox.
Michelle Yeoh au festival de Cannes 2009.
Biographie
Naissance
(59 ans)
Ipoh, Malaisie
Nom de naissance
Yeoh Choo-Kheng
杨紫琼
Pseudonyme
Michelle KhanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Royal Academy of Dance (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Yeoh Kian Teik (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Janet Yeoh (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Autres informations
Religion
Distinction
100 Women ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Films notables
Œuvres principales
The Owl vs Bombo (d), Le Flic de Hong Kong 2, Le Sens du devoir 2, Magnificent Warriors (d), Police Story 3: SupercopVoir et modifier les données sur Wikidata

Yeoh Choo-Kheng, dite Michelle Yeoh (chinois simplifié : 杨紫琼 ; chinois traditionnel : 楊紫瓊 ; pinyin : Yáng Zǐqióng ; Wade : Yang² Tzu³ch'iung² ; cantonais Jyutping : Joeng⁴ Zi²-king⁴ ; cantonais Yale : Yeung⁴ Ji²-king⁴), également appelée Michelle Khan, née le à Ipoh (Perak), est une actrice et productrice malaisienne de cinéma d'arts martiaux.

Elle est considérée comme « la reine du cinéma d'action asiatique ». Elle est James Bond girl dans Demain ne meurt jamais.

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Enfance sportive[modifier | modifier le code]

Michelle Yeoh naît le à Ipoh, dans l'État de Perak, alors en Fédération de Malaisie, de parents issus de la communauté chinoise anglophone. Son père, avocat, l'envoie en pension dans un couvent malaisien où elle reçoit un enseignement en anglais[réf. nécessaire].

Dès l'âge de 4 ans, elle se consacre assidûment à la danse classique, au squash, à la natation et à la plongée. Elle pratique dès le lycée la compétition internationale dans ces disciplines.

En 1977, âgée de 15 ans, son père l'envoie en pensionnat à Londres, où elle suit une formation de ballerine à la prestigieuse Royal Ballet School ainsi que des cours de comédie. Une blessure au dos l'oblige à abandonner sa passion et à trouver une autre voie[1].

Miss Malaisie[modifier | modifier le code]

En 1983, âgée de 21 ans, de retour en Malaisie, elle y remporte le titre de Miss Malaisie et, en Australie, celui de Miss Moomba. Elle est remarquée alors par l'homme d'affaires milliardaire Dickson Poon (en), propriétaire de nombreux grands magasins en Asie, qui lui fait tourner une publicité pour ses montres à Hong Kong avec la star Jackie Chan.

Carrière d'actrice[modifier | modifier le code]

En 1984, Dickson Poon l'engage alors par contrat dans sa nouvelle compagnie de production de cinéma D&B Films et lui fait tourner son premier petit rôle dans The Owl and Bumbo, une comédie d'action de Sammo Hung. Elle découvre alors le monde professionnel du cinéma d'arts martiaux de Hong Kong qui la fascine, et commence un entraînement intensif dans les meilleures écoles de kung-fu.

En 1985, elle décroche son premier rôle dans My Lucky Stars 2, un film d'action de Sammo Hung où elle joue un professeur de judo. Elle enchaîne avec Yes, Madam, de Corey Yuen, où elle forme un duo de policières de choc avec l'actrice américaine Cynthia Rothrock, championne du monde de kung-fu wushu. Elle révèle alors tous ses talents d'acrobate et d'arts martiaux en jouant elle-même ses acrobaties et ses cascades sans doublure.

Au début de sa carrière d'actrice, elle se voit attribuer par la production le pseudonyme de Michelle Khan, jugé plus prononçable et vendeur. Appréciant peu ce nom, elle reprend au début des années 1990 son véritable nom de famille, Michelle Yeoh.

En 1986, Yeoh joue dans Royal Warriors et Magnificent Warriors, produit par Dickson Poon (en), qu'elle épouse en 1987 et qui lui offre le rôle suivant dans Le Casse du siècle de Stephen Shin. Âgée de 25 ans, elle met alors sa carrière entre parenthèses pour se consacrer à son nouveau foyer.

En 1990, après cinq ans de mariage, Yeoh divorce et revient au cinéma d'action avec Police Story 3: Supercop aux côtés de Jackie Chan. Le film pulvérise tous les records d'entrées à Hong Kong et fait d'elle l'actrice la plus populaire et la mieux payée du cinéma asiatique. Son nouvel agent, Terence Chang (agent de John Woo et de son acteur fétiche Chow Yun-fat), se fixe comme objectif principal d'en faire une star hollywoodienne.

En 1993, elle tourne au côté de Jet Li dans Tai-Chi Master, du cinéaste et chorégraphe Yuen Woo-ping, puis, en 1994, dans Wing Chun.

En 1995, Yeoh décide d'étendre son registre au drame avec Les Sœurs Soong et Stunt-Woman, films pour lesquels elle est nommée aux Hong Kong Film Awards dans la catégorie Meilleur second rôle féminin.

En 1997, les producteurs de James Bond lui offrent le rôle à succès mondial d'une James Bond girl, agent secret chinois dans Demain ne meurt jamais au côté de Pierce Brosnan. Elle acquiert d'emblée le statut de star hollywoodienne.

Michelle Yeoh lors de la présentation de Tigre et Dragon, d'Ang Lee, au festival de Cannes 2000.

En 2000, elle joue dans le film d'action d'Ang Lee Tigre et Dragon, succès mondial au box-office (un million d'entrées et de multiples prix aux Hong Kong Film Awards et Oscar du cinéma etc). Dans un entretien, elle indique qu'elle a dû apprendre à prononcer le mandarin pour jouer le rôle de Yu Shu Lien.

Empreintes sur l'avenue des stars à Hong Kong.

En 2002, Michelle Yeoh produit son premier film Le Talisman, de Peter Pau, dans lequel elle joue le rôle féminin principal. La même année, elle est membre du jury des longs-métrages au festival de Cannes 2002.

En 2004, elle joue un des rôles dramatiques principaux de geisha des années 1930 du film à grand succès international Mémoires d'une geisha de Rob Marshall au côté des trois stars asiatiques Zhang Ziyi, Gong Li et Ken Watanabe.

En 2008, elle joue un rôle important dans le troisième volet de la série de films La Momie, intitulé La Momie : La Tombe de l'empereur Dragon, réalisé par Rob Cohen au côté de Brendan Fraser et Maria Bello.

En 2011, elle interprète Aung San Suu Kyi, l'opposante birmane et prix Nobel de la paix, dans The Lady, de Luc Besson, dont son mari, Jean Todt, est le producteur[2]. Elle s'y révèle pleine de sensibilité, ce qui contraste avec ses rôles habituels d'action et de combat.

En 2018, elle joue le rôle de la riche belle-mère en incarnant Eleanor Young dans le film Crazy Rich Asians de Jon Chu, une comédie romantique, aux côtés de Constance Wu, mettant en scène une majorité d'acteurs américains d'origines asiatiques[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2007, elle se fiance avec Jean Todt, président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), qu'elle fréquente depuis 2004.

À Pierrefort en 2009 : Jean Todt avec Michelle Yeoh et le maire du village français de Pierrefort, dans le Cantal, devant la rue Jean-Todt.

Elle devient en 2008 la marraine de l'Institut du cerveau et de la moelle épinière, partageant cet engagement avec Jean Todt, vice-président de l'Institut. En , elle est choisie par la maison Guerlain pour incarner le nouveau visage de la marque[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La bibliographie de Michelle Yeoh » (consulté le ) sur le site MichelleYeoh.info
  2. Marie-Noëlle Tranchant, « Yeoh : «Aung San Suu Kyi est devenue une part de ma vie» », sur Le Figaro.fr, (consulté le )
  3. (en-US) Erica Gonzales, « 'Crazy Rich Asians' Star Michelle Yeoh Reveals She Pushed for a Better Script », sur Harper's BAZAAR, (consulté le )
  4. http://www.leparisien.fr/laparisienne/beaute/michelle-yeoh-nouvelle-ambassadrice-de-guerlain-03-11-2011-1701869.php Michelle Yeoh, nouvelle ambassadrice de Guerlain, 3 novembre 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :