Mary Astor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mary Astor
Description de cette image, également commentée ci-après
Mary Astor dans Convention City (1933).
Nom de naissance Lucile Vasconcellos Langhanke
Naissance
Quincy, Illinois, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 81 ans)
Woodland Hills (Los Angeles)
États-Unis
Profession Actrice
Films notables Le Grand Mensonge, Le Faucon Maltais

Mary Astor (née Lucile Vasconcellos Langhanke[1],[2] ou Lucille Langhange[3]) est une actrice américaine née le à Quincy (Illinois) (États-Unis), morte le à Woodland Hills (Los Angeles).

Biographie[modifier | modifier le code]

Célèbre pour son rôle de Brigid O'Shaughnessy dans Le Faucon maltais (1941) avec Humphrey Bogart[4], Mary Astor commence adolescente sa longue carrière dans le cinéma muet au début des années 1920[5],[6].

Elle finit par s’adapter avec succès au cinéma parlant, mais sa carrière est entachée d'un scandale au milieu des années 1930. Elle est poursuivie en justice par ses parents puis marquée par le sceau infamant de l’adultère par son ex-mari dans la lutte qu’ils mènent pour la garde de leur fille. Des extraits de son journal intime paraissent dans les journaux[7]. Surmontant ses obstacles, elle connaîtra encore la fortune à l'écran, jusqu’à remporter l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation de Sandra Kovak dans Le Grand Mensonge (1941)[7]. Le réalisateur Lindsay Anderson dit à son propos : «...quand deux ou trois cinéphiles se croisent, le nom de Mary Astor finit toujours par être évoqué, et tout le monde s’accorde sur l'attrait qu'elle produit, dont la profondeur et la réalité semblent toujours mettre en valeur les rôles qu'elle joua. » Elle poursuit sa carrière, au cinéma, à la télévision et au théâtre jusqu'aux années 1960. Elle se retire en 1964.

Elle est également l’auteur de cinq romans. Son autobiographie fut un best-seller, tout comme son dernier livre, A Life on Film, qui traitait uniquement de sa carrière.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Elle est née Lucile de Vasconcellos Langhanke à Quincy (Illinois) le , la seule enfant de Otto Ludwig Langhanke (-) et Helen Marie de Vasconcellos (-).

Mary Astor décède des suites d'une défaillance respiratoire le au Motion Picture & Television Country House and Hospital (en) de Woodland Hills dans la banlieue de de Los Angeles[8].

Mary Astor repose au Holy Cross Cemetery, Culver City (en) (Californie)[9].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Mary Astor en 1931
Mary Astor lors du générique du film The Hurricane (1937)

Prix et Distinctions[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Mary Astor | American actress », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 4 mai 2020)
  2. « Lucille Vasconcellos Langhanke », sur FamilySearch.org
  3. Michel Bracquart, Le vrai nom des stars : et des personnalités de la politique, des arts, des lettres et du spectacle : ouvrage anecdotique, Paris, M.A. Editions, (ISBN 2-866-76463-3)
  4. (en-US) « Astor, Mary (1906–1987) | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 4 mai 2020)
  5. (en-US) Peter B. Flint, « Mary Astor, 81, Is Dead; Star of 'Maltese Falcon' », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 4 mai 2020)
  6. « Overview for Mary Astor », sur Turner Classic Movies (consulté le 4 mai 2020)
  7. a et b Don MacPherson, Grandes dames du cinéma, Gründ, , 224 p. (ISBN 2-7000-6603-0), p. 48
  8. (en-US) « From the Archives: Actress, Author Mary Astor, 81, Dies », sur Los Angeles Times, (consulté le 4 mai 2020)
  9. (en-US) « Mary Astor », sur Find a Grave
  10. (en-US) « WAMPAS Baby Stars - PT5 (1926) ⋆ Historian Alan Royle », sur Historian Alan Royle, (consulté le 4 mai 2020)
  11. « WAMPAS Baby Stars », sur silenthollywood.com (consulté le 4 mai 2020)
  12. (en) « The 14th Academy Awards | 1942 », sur Oscars.org | Academy of Motion Picture Arts and Sciences (consulté le 4 mai 2020)
  13. (en-US) « Mary Astor », sur Hollywood Walk of Fame, (consulté le 4 mai 2020)
  14. (en-US) « Mary Astor », sur latimes.com (consulté le 4 mai 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :