Rachel Bloom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rachel Bloom
Description de cette image, également commentée ci-après
Rachel Bloom aux College Television Awards de 2016.
Nom de naissance Rachel Leah Bloom
Naissance (30 ans)
Los Angeles (Californie, États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Séries notables Crazy Ex-Girlfriend
Site internet racheldoesstuff.com

Rachel Leah Bloom, née le à Los Angeles, est une comédienne et auteur-compositeur-interprète américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rachel Bloom a grandi à Manhattan Beach en Californie. Elle est la fille de Shelli (née Rosenberg) et d'Alan Bloom. Sa mère est musicienne et son père avocat. Rachel Bloom est issue d'une famille juive[1].

Encouragée par ses parents, elle suit des cours de chant et de théâtre durant sa scolarité. Elle poursuit ses études à l'université de New York, dont sa matière principale est la comédie musicale. Elle y rencontre son futur mari, Dan Gregor, lui aussi auteur de comédies et acteur[2].

Rachel Bloom rencontre le succès après la mise en ligne de sa chanson Fuck Me, Ray Bradbury (en), lors du 90e anniversaire de Ray Bradbury, en août 2010. Elle obtient alors un agent, un manager et écrit pour plusieurs séries (Allen Gregory, Robot Chicken)[3].

En 2013, Rachel Bloom rencontre Aline Brosh McKenna (en), scénariste du Diable s'habille en Prada, qui l'a découverte dans l'une de ses vidéos. Elles débutent ensemble le projet Crazy Ex-Girlfriend, d'abord pensant en faire un film. Showtime achète le pilote de la série, mais ne commande pas de saison complète[2]. Le premier épisode de la série musicale est finalement diffusé le sur The CW. Bloom y interprète Rebecca Bunch, une brillante avocate new-yorkaise qui quitte tout pour s'installer à West Covina, où vit un ancien amour de vacances[4]. Lors de la 73e cérémonie des Golden Globes, elle remporte le trophée de la meilleure actrice dans une série musicale ou comique pour ce rôle[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Andy Samberg, Lick My Mezuzah! The Rise of Comedian Rachel Bloom », Tablet Magazine,‎ (lire en ligne)
  2. a et b (en) Susan Dominus, « Rachel Bloom’s Twisted Comedy », sur nytimes.com, (consulté le 14 avril 2017).
  3. (en) Danny Gallagher, « Comedy's Not Cute: Rachel Bloom Talks About Being Honest with Pop Music and Why She Likes Ray Bradbury », sur dallasobserver.com, (consulté le 14 avril 2017).
  4. Pierre Langlais, « "Crazy Ex-Girfriend", folle à s'y lier », sur telerama.fr, (consulté le 13 avril 2017).
  5. Gwendoline R., « Crazy Ex-Girlfriend : Rachel Bloom remporte le Golden Globe de la Meilleure Actrice dans une comédie ! », sur melty.fr, (consulté le 13 avril 2017).