Laura Dern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Laura Dern
Description de cette image, également commentée ci-après
Laura Dern lors du Festival de Deauville 2017.
Nom de naissance Laura Elizabeth Dern
Naissance (57 ans)
Los Angeles, Californie (États-Unis)
Nationalité Américaine
Profession Actrice
Productrice
Films notables Blue Velvet
Sailor et Lula
Jurassic Park
Un monde parfait
Inland Empire
Marriage Story
Séries notables Big Little Lies
Twin Peaks

Laura Dern /ˈlɔɹə dɛɹn/[1], née le à Los Angeles, est une actrice et productrice américaine.

Elle est l'une des actrices fétiches du cinéaste David Lynch, qui la dirige à quatre reprises dans Blue Velvet (1986), qui marque son premier grand rôle au cinéma, Sailor et Lula (1990), Inland Empire (2006) et Twin Peaks: The Return (2017), troisième saison de la série culte.

Elle est aussi mondialement connue pour son rôle du Dr Ellie Sattler dans Jurassic Park, de Steven Spielberg, sorti en 1993. Elle reprend son rôle à deux reprises, dans Jurassic Park 3 en 2001, puis dans Jurassic World : Le Monde d'après, sorti en 2022.

Depuis 2017, elle tient des seconds rôles remarqués dans Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi, de Rian Johnson et la série dramatique Big Little Lies, avec Nicole Kidman et Reese Witherspoon.

Nommée et récompensée dans plusieurs cérémonies au cours de sa carrière, elle remporte notamment l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour le film Marriage Story de Noah Baumbach, en 2020.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Née le à Los Angeles, en Californie, Laura Elizabeth Dern est la fille de l'acteur Bruce Dern et de l'actrice Diane Ladd, qui a joué avec elle dans cinq films : Les Bootleggers (1973), Sailor et Lula, Rambling Rose (1991), Citizen Ruth (1997) et Daddy and Them de Billy Bob Thornton (2001). En 1992, elles ont été nommées aux Oscars en même temps pour le film Rambling Rose.

Carrière[modifier | modifier le code]

Révélation au cinéma puis téléfilms (années 1990)[modifier | modifier le code]

Laura Dern est remarquée à l'âge de dix-neuf ans, en 1986, dans Blue Velvet de David Lynch, aux côtés de Kyle MacLachlan, Isabella Rossellini et Dennis Hopper.

Elle enchaîne avec deux projets plus traditionnels : en 1988, la romance Un été en enfer, de Ivan Passer ; en 1989, le drame historique Les Maîtres de l'ombre, réalisé par Roland Joffé, avec Paul Newman.

En 1990, David Lynch lui confie le premier rôle de Sailor et Lula, face à Nicolas Cage avec qui elle forme un couple fusionnel. L'année suivante, elle confirme en tête d'affiche dans Rambling Rose, de Martha Coolidge, avec Robert Duvall.

En 1991, elle donne la réplique à Robert Loggia pour le téléfilm Le Triomphe de la vérité, de Robert Markowitz.

C'est l'année suivante qu'elle connaît une exposition médiatique forte : d'abord avec le plus gros succès commercial de sa carrière dans le blockbuster Jurassic Park, de Steven Spielberg. L'actrice y joue le Dr Ellie Satler, une paléo-botaniste passionnée, aux côtés de Sam Neill et Jeff Goldblum. Le long métrage bat le record au box-office détenu par E.T. l'extra-terrestre. Elle tourne ensuite le mélodrame Un monde parfait, de Clint Eastwood, aux côtés de Kevin Costner.

Durant les années suivantes, elle tourne plusieurs téléfilms : en 1995, elle tient l'un des trois rôles principaux du téléfilm politique Down Came a Blackbird, de Jonathan Sanger ; en 1996, elle tient l'un des rôles principaux du téléfilm The Siege at Ruby Ridge, avec Randy Quaid et une jeune Kirsten Dunst ; en 1998, elle partage l'affiche du téléfilm The Baby Dance, de Jane Anderson, avec Stockard Channing ; en 1999, elle tient un second rôle dans le téléfilm de Noël A Season for Miracles, aux côtés de Carla Gugino et David Conrad.

Elle n'apparaît sur le grand écran qu'à deux reprises : en 1996, elle est la tête d'affiche de la satire indépendante Citizen Ruth, d'Alexander Payne et, en 1999, elle tient le premier rôle féminin du mélodrame historique Ciel d'octobre, de Joe Johnston, aux côtés du jeune Jake Gyllenhaal et Chris Cooper.

Progression discrète au cinéma (années 2000)[modifier | modifier le code]

Laura Dern en 2010 à la cérémonie des Spirit Awards.

En 2000, elle fait partie de la distribution féminine réunie par Robert Altman pour la comédie dramatique Docteur T et les Femmes.

L'année 2001 est très chargée : elle tient d'abord le premier rôle de la satire Daddy and Them, écrit et réalisé par Billy Bob Thornton ; puis elle joue dans la comédie Novocaïne, avec Steve Martin et Helena Bonham Carter ; puis elle partage l'affiche du drame Focus avec William H. Macy. Elle revient aussi à la télévision pour La Dernière Chance, avec Ellen Burstyn. Enfin, elle retrouve le rôle du Dr Ellie Sattler pour une courte scène du blockbuster Jurassic Park 3, qui lui permet de retrouver le réalisateur Joe Johnston.

En 2002, elle tient un second rôle dans le mélodrame Sam, je suis Sam, porté par Sean Penn et Michelle Pfeiffer. Elle revient à la télévision pour un épisode de la série télévisée À la Maison-Blanche et le premier rôle du téléfilm Le Prix de la santé, d'Harry Winer.

En 2004, elle partage l'affiche du drame indépendant We Don't Live Here Anymore avec Naomi Watts, Peter Krause et Mark Ruffalo. En 2005, elle fait partie de la distribution du film choral Happy Endings, écrit et réalisé par Don Roos. Elle seconde Julianne Moore et Woody Harrelson pour le biopic The Prize Winner of Defiance, Ohio, écrit et réalisé par Jane Anderson.

L'année 2006 lui permet de retrouver Lynch pour Inland Empire, dans lequel elle tient un double rôle. Elle est aussi dans la distribution du film noir Cœurs perdus, écrit et réalisé par Todd Robinson. Le film a pour têtes d'affiche John Travolta et Salma Hayek.

En 2007, elle donne la réplique à Molly Shannon, tête d'affiche du film indépendant Year of the Dog, écrit et réalisé par Mike White. En 2008, elle est dans la distribution de l'acclamé téléfilm politique Recomptage, de Jay Roach.

L'année suivante, elle joue dans le polar Traqués, avec Russell Crowe, et en 2010 dans la comédie dramatique indépendante Everything Must Go, écrite et réalisée par Dan Rush, avec Will Ferrell en tête d'affiche. La même année, elle tient le petit rôle de la directrice de l'école dans la comédie potache Mon beau-père et nous, de Paul Weitz.

Retour au premier plan (années 2010)[modifier | modifier le code]

L'actrice au festival de Cannes 2013.

La décennie suivante est marquée par un retour progressif au premier plan. Elle tient le premier rôle d'une série télévisée lancée en 2011, Enlightened, créée par Mike White[2]. Les audiences sont cependant très faibles et la fiction s'arrête en 2013 au bout de deux saisons et seulement 18 épisodes.

En 2012, elle tient un second rôle dans l'ambitieux thriller psychologique The Master, le sixième long métrage de Paul Thomas Anderson.

Puis l'année 2014 la voit enchaîner les projets exposés médiatiquement : tout d'abord, elle joue la mère de l'héroïne du mélodrame adolescent à succès Nos étoiles contraires, de Josh Boone. Elle donne aussi la réplique à Reese Witherspoon, tête d'affiche du drame Wild, de Jean-Marc Vallée. Enfin, elle joue la mère du héros interprété par Andrew Garfield dans le thriller indépendant 99 Homes, écrit et réalisé par Ramin Bahrani.

En 2015, elle joue dans le drame Dancing Heart, de Daniel Duran, aux côtés de Josh Duhamel et Maria Bello, et apparaît dans un épisode de la série comique The Mindy Project.

L'année 2016 lui permet d'évoluer dans deux drames historique : le biopic Le Fondateur, de John Lee Hancock, avec Michael Keaton dans le rôle-titre. Puis elle est la tête d'affiche de Certaines femmes, de Kelly Reichardt. Elle y est entourée de Kristen Stewart et Michelle Williams.

Laura Dern, Hugh Jackman et Florian Zeller lors de l'avant-première de The Son à la Cinémathèque française en .

L'année 2017 est riche : elle tient des seconds rôles dans le drame indépendant Wilson, de Craig Johnson, avec Woody Harrelson dans le rôle-titre, et dans le blockbuster Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi, écrit et réalisé par Rian Johnson. Côté télévision, elle est dans la distribution de deux séries attendues : la série dramatique Big Little Lies, avec Nicole Kidman et Reese Witherspoon et la troisième saison de Twin Peaks, qui marque ses retrouvailles avec David Lynch.

Au début de 2018, elle est la tête d'affiche du drame indépendant The Tale, écrit et réalisé par Jennifer Fox. La même année, elle retrouve Kristen Stewart pour le biopic JT LeRoy, écrit et réalisé par Justin Kelly, où elle prête ses traits à Laura Albert. En 2019, elle côtoie Scarlett Johansson et Adam Driver pour le nouveau film de Noah Baumbach, Marriage Story, où elle joue une avocate spécialisée dans les divorces. Elle gagne pour ce rôle l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Elle incarne Marmee March dans l'adaptation Les Filles du docteur March de Greta Gerwig.

En 2022, elle rejoint la distribution de The Son, le deuxième film de Florian Zeller.

Vie privée[modifier | modifier le code]

L'actrice en , avec son ex-mari Ben Harper.

Laura Dern a eu des liaisons avec les acteurs Kyle MacLachlan, Nicolas Cage et Jeff Goldblum mais également le réalisateur Renny Harlin. Au début des années 2000, elle partage la vie de l'acteur et réalisateur Billy Bob Thornton, qui la quitte pour Angelina Jolie.

Elle épouse le le chanteur Ben Harper, avec qui elle a deux enfants, Ellery Walker, né en 2001, et Jaya, née en 2004. Le , le site TMZ annonce leur divorce[3].

En 2017, Laura Dern fréquente l'ancien joueur de NBA, Baron Davis[4],[5],[6].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Années 2020[modifier | modifier le code]

Prochainement

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Productrice[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Enlightened (création de la série et scénario de plusieurs épisodes)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Rafaèle Moutier est la voix française régulière de Laura Dern. Martine Irzenski l'a doublée à neuf reprises.

Au Québec, elle est régulièrement doublée par Anne Bédard.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Prononciation en anglais américain retranscrite selon la norme API.
  2. Voir sur television.telerama.fr.
  3. Voir sur tmz.com.
  4. (en) « Laura Dern et Baron Davis aperçus en train de s'embrasser », sur HuffPost, (consulté le )
  5. « L'actrice Laura Dern a retrouvé l'amour avec une ex-star de la NBA », sur Le HuffPost, (consulté le )
  6. « Laura Dern : sa nouvelle idylle avec une ancienne star de la NBA », sur parismatch.com, (consulté le )
  7. a b c d e et f « Comédiens ayant doublé Laura Dern en France » sur RS Doublage, consulté le 29 septembre 2014.
  8. « Comédiennes ayant doublé Laura Dern en France » sur Doublagissimo, consulté le 29 septembre 2014.
  9. a et b Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  10. « Fiche du doublage français du film Inland Empire » sur Alterego75.fr, consulté le 25 mai 2013.
  11. « Fiche du doublage français du film », sur Alterego75.fr.
  12. a b c et d « Comédiennes ayant doublé Laura Dern au Québec » sur Doublageqc

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Presse[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]