Miranda Richardson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Richardson
Miranda Richardson
Description de cette image, également commentée ci-après

Miranda Richardson au Metropolitan Opera à New York en 2010.

Nom de naissance Miranda Jane Richardson
Naissance (57 ans)
Southport, Merseyside
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Acteur
Films notables Empire du soleil
Avril enchanté
Fatale
Tom et Viv
Sleepy Hollow
Harry Potter et la Coupe de feu
Séries notables Merlin
The Lost Prince (en)

Miranda Richardson, née le à Southport, est une actrice anglaise.

Comédienne de théâtre à ses débuts, elle se fait remarquer au cinéma dans les années 1990. Elle est nommée aux plus prestigieuses récompenses (BAFTA, Golden Globes et Oscars) pour les films Fatale, Avril enchanté et The Crying Game en 1992, et pour Tom et Viv en 1994. Elle apparait également dans l'Empire du soleil de Steven Spielberg en 1987, Sleepy Hollow de Tim Burton en 1999, Spider de David Cronenberg en 2000 et Harry Potter et la Coupe de feu de Mike Newell en 2005. Elle joue plus rarement à la télévision, comme dans la mini-série Merlin en 1998 ou le téléfilm The Lost Prince (en) de Stephen Poliakoff en 2003.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Miranda Richardson est née le à Southport, dans l'ancien comté du Lancashire[1]. Sa mère, Marian Georgina (née Townsend), est mère au foyer, et son père, William Alan Richardson, est responsable du marketing[2]. Elle montre assez tôt l'envie de devenir comédienne, et joue dans des spectacles scolaires[3].

Elle va à l'école pour filles Southport High School, et rêve alors de devenir vétérinaire ou d'étudier la littérature anglaise[3]. Mais à 17 ans, elle quitte l'école pour intégrer une école de théâtre[1], tout en suivant des cours de secrétariat à Liverpool comme plan B. Elle passe son temps libre à l'O'Halloran's School of Music, Dream and Pun, un lieu où se rencontrent les artistes. Ne pouvant bénéficier d'une bourse d'étude pour les arts, elle décide de déménager à Bristol. Elle obtient alors une bourse d'étude et intègre laBristol Old Vic Theatre School aux côtés de Greta Scacchi et Daniel Day-Lewis[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1979, Miranda Richardson rejoint la Library Theatre à Manchester en tant que metteuse en scène adjointe. Après plusieurs productions régionales, elle fait ses débuts à Londres en 1981 au Queen's Theatre[3],[5]. En 1987, elle se voit nominée au Laurence Olivier Award de la meilleure actrice pour la pièce A Lie of the Mind (en) de Sam Shepard donnée au Royal Court Theatre de Londres[6].

Dans les années 1980, elle commence sa carrière à la télévision dans des séries télévisées britannique. En 1985, elle fait ses premiers pas dans un long-métrage de cinéma. Elle joue Ruth Ellis, dernière femme à être exécutée au Royaume-Uni, dans le film biographique Un crime pour une passion (en) de Mike Newell. Grâce à sa performance remarquée, elle joue deux ans plus tard dans l'Empire du soleil de Steven Spielberg, face à Christian Bale et John Malkovich[1],[5]. À la télévision, elle joue dans quelques épisodes de la série humoristique britannique La Vipère noire de 1986 à 1989. Elle interprète la Reine Élisabeth Ire d'Angleterre, rôle qu'elle retrouve en 1999.

En 1992, l'actrice rencontre le succès et se voit nommée aux plus prestigieuses récompenses pour trois films. Elle remporte un Golden Globe pour son rôle de femme au foyer déprimée dans Avril enchanté de Mike Newell, et se voit nommée aux BAFTA pour son personnage de terroriste de l'IRA dans The Crying Game de Neil Jordan. De plus, elle remporte un BAFTA et se voit nommée aux Golden Globes et aux Oscars pour sa performance d'épouse trompée dans Fatale de Louis Malle[1].

En 1994, elle se fait de nouveau remarque dans Tom et Viv de Brian Gilbert, où son rôle de Vivienne Haigh-Wood Eliot (en), l'épouse du poète et dramaturge T. S. Eliot, lui vaut trois nominations comme meilleure actrice aux BAFTA, aux Golden Globes et aux Oscars. Elle enchaine alors les films : Kansas City de Robert Altman et Étoile du soir de Robert Harling (en) en 1996, Le Prédicateur de Robert Duvall en 1998, et Sleepy Hollow de Tim Burton en 1999[1],[5].

En 1998, elle joue le double rôle de la Reine Mab et de la Dame du Lac dans la mini-série américaine Merlin. Elle se voit nommée aux Golden Globes pour sa performance[7]. Elle retrouve le personnage dans la suite, L'Apprenti de Merlin en 2006.

Dans les années 2000, elle apparait dans plusieurs films : Get Carter de Stephen T. Kay en 2000, Spider de David Cronenberg et The Hours de Stephen Daldry en 2002, Le Fantôme de l'Opéra de Joel Schumacher en 2004. En 2000, elle donne sa voix à un personnage du film d'animation Chicken Run de Nick Park et Peter Lord. En 2005, elle joue la journaliste Rita Skeeter dans le film à gros budget Harry Potter et la Coupe de feu de Mike Newell. Elle reprend le rôle furtivement en 2010 dans Harry Potter et les Reliques de la Mort de David Yates.

L'actrice connait une petite traversée du désert au cinéma et n'obtient plus que des rôles secondaires : Southland Tales de Richard Kelly en 2006, Frère Noël de David Dobkin en 2007, Victoria : Les Jeunes Années d'une reine de Jean-Marc Vallée en 2009[1]. En 2011, elle incarne la femme politique Barbara Castle dans We Want Sex Equality de Nigel Cole, et se voit nommée aux BAFTA.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive [8].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France
Au Québec

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations ci-dessous sont issues de la page Distinctions sur l'Internet Movie Database[14].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Année Cérémonie Catégorie Œuvre
1993 British Academy Film Awards Meilleure actrice dans un second rôle Fatale
Golden Globes Meilleure actrice dans un film musical ou une comédie Avril enchanté
1995 Golden Globes Meilleure actrice dans un second rôle dans une série, une mini-série ou un téléfilm Le Crépuscule des aigles

Nominations[modifier | modifier le code]

Année Cérémonie Catégorie Œuvre
1986 David di Donatello Meilleure actrice étrangère Un crime pour une passion (en)
1987 Laurence Olivier Awards Meilleure actrice A Lie of the Mind (en)
1988 British Academy Television Awards Meilleure actrice Screen Two (en)
1993 British Academy Film Awards Meilleure actrice dans un second rôle The Crying Game
Golden Globes Meilleure actrice dans un second rôle Fatale
Oscars Meilleure actrice dans un second rôle
1994 British Academy Film Awards Meilleure actrice Tom et Viv
1995 Golden Globes Meilleure actrice dans un film dramatique
Oscars Meilleure actrice
1997 Satellite Awards Meilleure actrice dans un second rôle Étoile du soir
1998 British Academy Television Awards Meilleure actrice A Dance to the Music of Time
1999 Golden Globes Meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm Merlin
2000 Golden Globes Meilleure actrice dans un second rôle dans une série, une mini-série ou un téléfilm The Big Brass Ring (en)
Saturn Awards Meilleure actrice dans un second rôle Sleepy Hollow
2003 Australian Film Institute Awards Meilleure actrice dans un second rôle The Rage in Placid Lake (en)
Critics' Choice Movie Awards Meilleure distribution The Hours
Screen Actors Guild Awards Meilleure distribution
Satellite Awards Meilleure actrice dans un second rôle Spider
2004 Chlotrudis Awards Meilleure actrice dans un second rôle
British Academy Television Awards Meilleure actrice The Lost Prince (en)
2005 Golden Globes Meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm
Satellite Awards Meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm
2006 Satellite Awards Meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm Gideon's Daughter (en)
2011 British Academy Film Awards Meilleure actrice dans un second rôle We Want Sex Equality

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f « Biographie de Miranda Richardson », sur Allociné (consulté le 15 janvier 2016).
  2. (en) « Biographie de Miranda Richardson », sur filmreference.com (consulté le 15 janvier 2016).
  3. a, b et c (en) « Biographie de Miranda Richardson », sur tribute.ca (consulté le 16 janvier 2016).
  4. (en) Kira Cochrane, « Miranda Richardson: "I hate our sneering attitude to success" », sur le site du Guardian,‎ (consulté le 15 janvier 2016).
  5. a, b et c « Biographie de Miranda Richardson », sur le site de Canal+ (consulté le 16 janvier 2016).
  6. (en) « Olivier Winners 1987 », sur le site des Laurence Olivier Awards (consulté le 17 janvier 2016).
  7. « Biographie de Miranda Richardson », sur le site de Première (consulté le 16 janvier 2016).
  8. Carole Zucker, In the Company of Actors: Reflections on the Craft of Acting, Psychology Press,‎ , 228 p. (ISBN 0415925452, lire en ligne).
  9. a, b et c « Comédiens ayant doublé Miranda Richardson en France », sur rsdoublage.com (consulté le 15 janvier 2016).
  10. « Doublage d'Harry Potter et la Coupe de feu », sur allodoublage.com (consulté le 16 janvier 2016).
  11. « Doublage de Merlin », sur allodoublage.com (consulté le 17 janvier 2016).
  12. « Doublage de Sleepy Hollow », sur allodoublage.com (consulté le 17 janvier 2016).
  13. a, b et c « Comédiens ayant doublé Miranda Richardson au Québec », sur doublage.qc.ca (consulté le 15 janvier 2016).
  14. (en) « Distinctions de Miranda Richardson », sur IMDb (consulté le 15 janvier 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :