Don Johnson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Don Johnson
Description de cette image, également commentée ci-après

Don Johnson en 1989

Nom de naissance Donnie Wayne Johnson
Naissance (66 ans)
Flat Creek, Missouri
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession acteur, producteurréalisateur, chanteur
Films notables Apocalypse 2024
Dead Bang
Hot Spot
L'Avocat du diable
Django Unchained
Séries notables Deux flics à Miami
Nash Bridges

Don Johnson est un acteur, producteur, réalisateur et chanteur américain, né le à Flat Creek dans le Missouri.

Son rôle dans la série policière Deux flics à Miami (Miami Vice) l'a rendu célèbre dans les années 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Sa mère, esthéticienne, lui donne naissance à l'âge de seize ans et son père était un fermier.

À onze ans, ses parents ont divorcé. Don Johnson reporte sa colère en se rebellant à la maison et à l'école. À douze ans, il est envoyé au Home for Boys reform school au Lac Aston après avoir démarré des voitures sans clé. Enfant devenu délinquant, il se réfugie dans le vol, l'alcool et les drogues, faisant la fête sans arrêt pendant des années.

En 1961, il part vivre avec son père à Wichita.

À seize ans, il va au lycée et vit avec une strip-teaseuse. Il réussit son diplôme et reçoit une bourse pour étudier l'art dramatique à l'Université du Kansas.

En 1968, il quitte le Kansas et rejoint le conservatoire du théâtre américain à San Francisco.

Après des apparitions dans deux, trois pièces, il est invité par Sal Mineo pour interpréter un jeune homme homosexuel dans la Fortune et des yeux d'homme. La pièce reçoit d'excellentes critiques et passe le 12 janvier 1969 au Théâtre de Couronne à Los Angeles. Peu après, il signe un contrat avec MGM, mais Don Johnson découvre que le revenu de son travail est irrégulier.

Carrière[modifier | modifier le code]

Don Johnson débute au cinéma à vingt ans. Il se fait rapidement remarquer dans The Harrad Experiment, avec Tippi Hedren, mère de la très jeune Melanie Griffith également présente sur le tournage, et surtout dans le film d'anticipation Apocalypse 2024 avec, déjà, Jason Robards ; entre temps, il donne la réplique à Nick Nolte dans Return to Macon County. À cette époque il est très proche de Sal Mineo. Les années suivantes, il enchaîne les séries et les téléfilms, dans des rôles secondaires voire tertiaires ; il y croise Mark Hamill et Kim Basinger, George Lazenby et Heather Locklear. À la même époque ses films passent inaperçus.

À la fin des années 1970, Johnson joue des rôles de premier plan dans le téléfilm The Rebels de Russ Mayberry avec Andrew Stevens et le feuilleton Tant qu'il y aura des hommes ; en 1981 il interprète Elvis Presley dans le téléfilm Elvis and the Beauty Queen. Enfin, après un épisode de Matt Houston, Michael Mann, créateur de la série Deux flics à Miami (1984-1990), fait de lui une star mondiale associée à Versace et Hugo Boss, aux Ferrari,à la bande originale déchaînée. L'année suivante il tient la vedette du téléfilm Les Feux de l'été d'après William Faulkner et du film Cease Fire. De 1988 à 1993 il tourne sept films en vedette, avec une prédilection pour le film noir ; certains sont dirigés par John Frankenheimer, Dennis Hopper ou Sidney Lumet, avec pour partenaires Susan Sarandon, Penelope Ann Miller, Jennifer Connelly, Mickey Rourke, et sa femme Melanie Griffith dans le drame Paradise et la comédie Quand l'esprit vient aux femmes. Malgré d'indéniables réussites, Don collectionne les échecs publics voire critiques.

L'après Deux flics à Miami s'avère difficile. Cependant, après le téléfilm L'Honneur de la cavalerie, l'acteur tient la vedette de la série Nash Bridges (1996-2001). La même année, il revient au cinéma au côté de Kevin Costner mais il a perdu le premier rôle : après Goodbye Lover en 1998, il attendra presque dix années pour revenir sur le grand écran. Après avoir joué Nathan Detroit dans la comédie musicale Guys and Dolls sur scène à Londres en janvier 2007, c'est un retour en force sur grand écran que la star effectue puisque, après des expériences en Italie et en Norvège, il participe aux projets de Robert Rodriguez (Machete en 2010 avec Robert De Niro), Quentin Tarantino (Django Unchained en 2012) et Nick Cassavetes (à venir).

Vie privée[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, Johnson vit avec la groupie Pamela Des Barres.

Pendant toute la période des années 1970, la réputation de Johnson vis-à-vis de l'alcool, des drogues et des fêtes lui coûte plusieurs emplois.

Après un premier mariage avec Melanie Griffith en 1976 pendant 6 mois, Don Johnson a un fils prénommé Jesse Wayne avec Patti d'Arbanville (relation de 1981 à 1988), né le 7 décembre 1982.

En 1983, après la naissance de son fils, il décide d'aller chercher l'aide aux réunions des alcooliques anonymes. Johnson a une brève relation avec Barbara Streisand à la fin de l'année 1988 puis se remarie avec Melanie Griffith en juin 1989 avec qui il a une fille prénommée Dakota.

En 1992, il recommence à boire et, en juin 1994, il a un accident de voiture avec son fils Jesse. Son fils n'a rien et lui a des abrasions et des coupures. Il rentre dans la clinique Betty Ford 3 jours plus tard pour traiter son alcoolisme. En 1994, Don et Mélanie se séparent et se réconcilient. Ils divorceront finalement en 1996.

Le 29 avril 1999, il se marie avec Kelley Phleger dans la maison d'Ann et Gordon Getty à Pacific Heights avec pour témoin Robert Wagner. Ils ont trois enfants : Atherton Grace née le 28 décembre 1999, Jasper Breckenridge né le 6 juin 2002 et un garçon né en 2006 à Los Angeles.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Ashton Kutcher et Demi Moore avec Don Johnson au Hollywood Walk of Fame en 2006

Télévision[modifier | modifier le code]

Note : la section suivante n'est pas exhaustive. pour une liste complète, voir la page de Don Johnson sur l'Internet Movie Database[1].

Producteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Compositeur[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

et aussi :

Discographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Johnson inaugure son étoile sur le Hollywood Walk of Fame en 1996.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Don Johnson », sur Internet Movie Database (consulté le 11 octobre 2015)
  2. a et b « Comédiens ayant doublé Don Johnson en France » sur RS Doublage
  3. (en) Awards Database: Don Johnson sur le site du LA Times
  4. a et b (en) Hollywood Foreign Press Association/Golden Globes
  5. (en) Advanced Primetime Awards Search , Academy of Television Arts and Science

Liens externes[modifier | modifier le code]