Ana de Armas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ana de Armas
Description de cette image, également commentée ci-après
Ana de Armas au Comic-Con de San Diego en 2017.
Nom de naissance Ana Celia de Armas Caso
Naissance (29 ans)
Santa Cruz del Norte, province de Mayabeque, Cuba
Nationalité Drapeau de Cuba Cubaine
Profession Actrice
Films notables War Dogs
Hands of Stone
Blade Runner 2049
Séries notables El Internado

Ana de Armas, née le à Santa Cruz del Norte[1], est une actrice cubaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ana de Armas naît et grandit à Santa Cruz del Norte à Cuba. Son grand-père était espagnol. C’est à l’âge de 14 ans qu'elle commence à étudier la comédie. Elle suit les cours du Théâtre national de Cuba. Elle obtient son diplôme après quatre ans d’étude[réf. souhaitée].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts et révélation critique (2006-2014)[modifier | modifier le code]

En 2006, la jeune femme déménage en Espagne pour poursuivre sa carrière de comédienne et décroche son premier rôle au cinéma dans Una rosa de Francia dirigé par Manuel Gutiérrez Aragón[2].

En 2007, elle se fait connaître dans la série télévisée espagnole El Internado. Elle y interprète l'un des rôles principaux : Carolina Leal Solis, jusqu'en 2010. La même année elle joue dans Madrigal (es) de Fernando Pérez.

En 2009, elle joue dans le film dramatique Mentiras y gordas aux côtés de Mario Casas, Yon González, Ana María Polvorosa et Hugo Silva[3].

En 2010, elle intègre le casting de la série télévisée espagnole Hispania, la leyenda (es)[4]. Cependant elle abandonne le rôle au bout d'une saison[5].

Elle retrouve son partenaire de la série télévisée El Internado, Martiño Rivas (es) dans le film Por un puñado de besos (es) en 2014[6].

Confirmation internationale (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

En 2014, elle déménage à Los Angeles. Elle apparaît en 2015 dans le thriller érotique américano-chilien, Knock, Knock, aux côtés de Keanu Reeves et Lorenza Izzo.

En 2016, elle est à nouveau la partenaire de Keanu Reeves dans le film Suspicions.

En 2017, elle apparaît dans le film d'action Overdrive. Elle y interprète le rôle de la petite-amie de Scott Eastwood, Stéphanie.

La même année elle joue le rôle de Joi, un programme informatique holographique, la petite amie holographique du héros dans le film de science-fiction Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve aux côtés de Ryan Gosling et Harrison Ford[7],[8].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle a été mariée à l'acteur espagnol Marc Clotet (en) de 2011 à 2013[9]. Elle vit aujourd'hui avec l'acteur vénézuélien Edgar Ramirez[10].

Elle réside actuellement à Los Angeles.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilm[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Oncuba magazine
  2. (es) « Los ojos verdes de Hollywood no tenían trabajo en España », Almería - Ideal,‎ (lire en ligne)
  3. (es) « Mario Casas es el actor más taquillero del año gracias a Fuga de cerebros y Mentiras y gordas », Dame Ocio,‎ (lire en ligne)
  4. (es) Europa Press, « Ana de Armas, Lluís Homar y Juan José Ballesta viajan a 'Hispania' », europapress.es,‎ (lire en ligne)
  5. Ideal, « 'Hispania': Ana de Armas muere en la segunda temporada. Ideal », sur www.ideal.es (consulté le 15 octobre 2017)
  6. (es) LOS40, « Martiño Rivas y Ana de Armas nos cuentan los secretos de Por un Puñado de Besos », LOS40,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Kate Erbland, « ‘Blade Runner 2049’: Where You’ve Seen Standout Supporting Cast Before | IndieWire », sur www.indiewire.com (consulté le 15 octobre 2017)
  8. (en) « Ana de Armas Is Complex and Incredible in 'Blade Runner 2049' », Esquire,‎ (lire en ligne)
  9. « Marc Clotet », sur Who's Dated Who? (consulté le 22 juin 2017)
  10. (en) « Hands Of Stone's Ana de Armas and Edgar Ramirez share a tender smooch », Mail Online,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]