Élections législatives françaises de 1928

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections législatives françaises de 1928
et
Corps électoral et résultats
Votants 9 469 861
81,94 %  +1,5
Raymond Poincaré 1914.jpg Droite parlementaire – Raymond Poincaré
Voix 4 493 453
47,46 %
 −3,8
Députés élus 286  +53
Daladier 1924.jpg Parti radical – Édouard Daladier
Voix 1 682 543
17,77 %
 −0,1
Députés élus 125  −14
Paul Faure b Meurisse-1927.jpg SFIO – Paul Faure
Voix 1 708 972
18,05 %
 −2,1
Députés élus 100  −4
Pierre Semard - VIIIe Congrès national du PCF.jpg Parti communiste – Pierre Semard
Voix 1 066 099
11,26 %
 +1,4
Députés élus 11  −15
Représentation de l'assemblée
Diagramme
  •      Communiste: 11 sièges
  •      Socialiste: 100 sièges
  •      Divers gauche: 30 sièges
  •      Républicain, radical et radical-socialiste: 125 sièges
  •      Centre gauche: 33 sièges
  •      Députés n'appartenant à aucun groupe: 37 sièges
  •      Centre-droit: 166 sièges
  •      Droite: 102 sièges
Gouvernement
Sortant Élu
Poincaré IV
Centre droit (AD, RI, RRRS, PRS, FR)
Poincaré V
Centre droit (AD, RI, RRRS, PRS, FR)
Législature élue
XIVe législature de la Troisième République française

Les élections législatives françaises de 1928 ont eu lieu les et afin d'élire les députés de la XIVe législature. La loi électorale, changée en revient au système en vigueur de 1889 à 1919 : le scrutin uninominal à deux tours par arrondissements.

Lors de ces élections, la droite, allié au centre droit et au centre gauche, remporte la majorité des sièges mis en jeu.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Corps électoral
Inscrits 11 557 764 100 %
Votants 9 469 861 81,41 %
Abstentions 2 087 903 18,59 %
Résultat
Parti Voix %
Alliance démocratique et Radicaux indépendants 2 196 243 23,19
Fédération républicaine 2 082 041 21,99
Section française de l'Internationale ouvrière 1 708 972 18,05
Parti républicain, radical et radical-socialiste 1 682 543 17,77
Parti communiste 1 066 099 11,26
Parti républicain-socialiste 432 045 4,56
Républicains indépendants 136 966 1,45
  Conservateurs 78 203 0,83
  Socialistes indépendants 58 279 0,62
Divers gauche 24 122 0,25
Autres 4 348 0,05

Composition de l'assemblée[modifier | modifier le code]

Répartition des députés par groupes au [1]
Groupe parlementaire Députés
PRRRS Parti républicain, radical et radical-socialiste 125
URD Union républicaine démocratique 102
SFIO Socialiste 100
RG Républicains de gauche 64
GR Gauche radicale 53
ADS Action démocratique et sociale 29
DP Parti démocrate populaire 19
GUS Gauche sociale et radicale 18
RS Parti républicain-socialiste 18
IG Indépendants de gauche 15
PRSSF Parti socialiste français 13
PC Communiste 12
Total de députés membre de groupes 569
Députés non-inscrits 37
Total des sièges pourvus 606

Nombre de députés par circonscription[modifier | modifier le code]

Lors des élections de 1928, 604 députés sont élus[2].

Nombre de députés[3] Département ou circonscription
1 Cochinchine, Guyane, Inde française, Sénégal
2 Guadeloupe, Martinique, La Réunion
3 Basses-Alpes, Hautes-Alpes, Ariège, Cantal, Gers, Lot, Lozère, Haute-Marne, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Tarn-et-Garonne, Alger, Constantine, Oran
4 Aube, Cher, Corse, Creuse, Drôme, Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, Haute-Loire, Jura, Landes, Lot-et-Garonne, Mayenne, Meuse, Orne, Haute-Saône, Savoie, Haute-Savoie, Vaucluse
5 Ain, Ardèche, Ardennes, Aude, Aveyron, Charente, Corrèze, Côte d'Or, Doubs, Indre, Indre-et-Loire, Loiret, Marne, Nièvre, Sarthe, Deux-Sèvres, Tarn, Var, Vienne, Haute-Vienne, Vosges, Yonne
6 Allier, Alpes-Maritimes, Calvados, Charente-Inférieure, Dordogne, Eure, Gard, Haute-Garonne, Manche, Oise, Seine-et-Marne, Vendée
7 Aisne, Hérault, Maine-et-Loire, Meurthe-et-Moselle, Basses-Pyrénées, Somme
8 Côtes-du-Nord, Ille-et-Vilaine, Isère, Loire, Morbihan, Puy-de-Dôme, Saône-et-Loire
9 Loire-Inférieure, Moselle, Bas-Rhin, Haut-Rhin
11 Bouches-du-Rhône, Finistère, Seine-Inférieure
13 Gironde
14 Rhône, Seine-et-Oise
15 Pas-de-Calais
24 Nord
59 Seine

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Élections législatives 1928 » (consulté le 16 juillet 2018).
  2. Assemblée nationale, Connaissance de l'Assemblée no 8 : L'Élection des députés, octobre 1997.
  3. Chambre des députés, Tables analytiques des Annales de la Chambre des députés. Quatorzième Législature (1928-1932).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Institutions[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]