Élections sénatoriales françaises de 1959

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les élections sénatoriales de 1959 se déroulent le . Leur rôle est d'achever la constitution du premier Parlement de la Ve République.

Résultats[modifier | modifier le code]

Comme lors des élections municipales du mois précédent, une certaine stabilité se retrouve dans la répartition des sièges, qui reste conforme à celle du dernier Conseil de la République de la IVe République, puisque 84 % des sortants sont réélus. La gauche conserve 40 % des sièges et compense partiellement sa déroute des législatives de 1958. Nombre de députés battus aux élections législatives précédentes retrouvent d'ailleurs, à cette occasion, un nouveau mandat : Jacques Duclos, Gaston Defferre, Edgar Faure, François Mitterrand.

Composition du Sénat après renouvellement[modifier | modifier le code]

Le renouvellement étant total, 309 sièges étaient à pourvoir. La composition de la chambre haute est la suivante[1] :

Présidence du Sénat[modifier | modifier le code]

Le , les sénateurs élisent Gaston Monnerville (GD) à la présidence du Sénat. Il était auparavant président du Conseil de la République.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La France de l'expansion, p. 43 - Tome I, Serge Berstein, Seuil, 1989.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]