Le projet « Années 1920 » lié à ce portail

Portail:Années 1920

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

1920s.png Portail des

années 1920

Les années 1920 sont les dix années couvrant la période qui commence le et s'achève le . Cette décennie, la cinquième du XXe siècle, suit les années 1910 et précède les années 1930. Elle est marquée par le début de l'Entre-deux-guerres.

2 320 articles sont actuellement liés au portail
et ventilés en 1 638 catégories.

Précédé par
Portail des années 1910
Portail des années 1920 Suivi par
Portail des années 1930

Lumière sur [modifier

Des Bugatti Grand Prix exposées à la Cité de l’automobile à Mulhouse.

La Bugatti Type 35 « Grand Prix » est une automobile sportive de la seconde moitié des années 1920 développée par le constructeur automobile français Bugatti. Forte d'un palmarès toujours inégalé, avec plus de deux mille victoires en compétition dont cinq succès consécutifs à la Targa Florio, elle est non seulement la Bugatti la plus célèbre mais compte également parmi les voitures ayant le plus marqué l’histoire de l’automobile. La naissance du mythe des « Pur-sang » Bugatti date d’ailleurs de cette époque.

Conçue à partir de 1924 dans les ateliers Bugatti de Molsheim-Dorlisheim en Alsace, la Type 35 connaît de nombreuses évolutions mécaniques, portant essentiellement sur son moteur à huit cylindres en ligne, donnant naissance à différentes versions : Type 35, 35A, 35C, 35T, 35B, 37, 37A, 39 et 39A. Généralement considérée comme particulièrement élégante, la Type 35 est également à l’origine d’innovations techniques majeures dans l’automobile. Près de 640 exemplaires seront construits jusqu’en 1930.

Si elle n’est pas particulièrement puissante, ses différents moteurs développant entre 60 et 140 chevaux, la Type 35 réussit toutefois à imposer son rythme en Grand Prix pendant près d’une décennie, grâce notamment à son comportement routier sain et sa fiabilité. Au début des années 1930, elle cède néanmoins sa place aux sportives des constructeurs italien Alfa Romeo et allemand Mercedes-Benz, qui bénéficient entre autres du soutien de la part des gouvernements de leurs pays respectifs.

Arrêt sur image [modifier

 : fête du Nabi Musa à Jérusalem avant les émeutes

Arborescence [modifier