Gouvernement Aristide Briand (6)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouvernement Aristide Briand.

Le sixième gouvernement Aristide Briant est le gouvernement de la Troisième République en France du 12 décembre 1916 au 17 mars 1917.

Composition[modifier | modifier le code]

Portefeuille Titulaire Parti
Président du Conseil Aristide Briand RS
Ministres
Ministre des Affaires étrangères Aristide Briand RS
Ministre de la Guerre Hubert Lyautey
(jusqu'au 14-3-1917)
SE
Lucien Lacaze
(15/17-3-1917)
SE
Ministre de la Justice, de l'Instruction publique et des Beaux-Arts René Viviani RS
Ministre de l'Intérieur Louis Malvy PRS
Ministre de la Marine Lucien Lacaze SE
Ministre des Finances Alexandre Ribot FR
Ministre des Travaux publics, du Transport et du Ravitaillement Édouard Herriot PRS
Ministre du Commerce, Agriculture, Industrie, Postes et Télégraphes Étienne Clémentel RI
Ministre des Colonies Gaston Doumergue PRS
Ministre de l'Armement et des Fabrications de guerre Albert Thomas SFIO
Sous-secrétaires d’État
Sous-secrétaire d’État à la Présidence du Conseil et aux Affaires étrangères Denys Cochin ALP
Sous-secrétaire d’État aux Administrations financières Albert Métin PRS
Sous-secrétaire d’État à la Marine marchande Louis Nail PRS
Sous-secrétaire d’État aux Transports Albert-André Claveille
Sous-secrétaire d'État à l'Administration générale de l'armée
(jusqu'au 28 décembre 1916)
René Besnard PRS
Sous-secrétaire d’État au Service de Santé militaire Justin Godart PRS
Sous-secrétaire d’État aux Inventions intéressant la Défense nationale Jules-Louis Breton RS
Sous-secrétaire d’État aux Fabrications de guerre Louis Loucheur
Sous-secrétaire d’État au Travail et à la Prévoyance Sociale Constant Roden RI
Sous-secrétaire d’État à l'Instruction publique et aux Beaux-Arts Albert Dalimier PRS

Fin du gouvernement et passation[modifier | modifier le code]

Alors en pleine guerre, un incident se produit entre le général Lyautey et la chambre des députés, à propos d’un débat sur l’aviation militaire, et Aristide Briand due démissionner le 14 Mars 1917. Raymond Poincaré choisit au départ Paul Deschanel, président de la Chambre des députés pour devenir président du Conseil, mais ça sera Alexandre Ribot qui succédera à Briand.

Annexes[modifier | modifier le code]