Élections législatives françaises d'août 1815

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections législatives françaises d'août 1815
400 députés
et
Type d’élection Élections législatives
Corps électoral et résultats
Votants 40 400
François Régis de La Bourdonnaye, comte de La Bretèche.jpg Ultra-royalistes – François-Régis de La Bourdonnaye
Voix 35 200
87,50 %
Députés élus 350
Pierre-Paul Royer-Collard.jpg Doctrinaires – Pierre Paul Royer-Collard
Voix 5 200
12,50 %
Députés élus 50
Représentation de l'assemblée
Diagramme
Gouvernement
Sortant Élu
Joseph Fouché
Indépendant
Charles Maurice de Talleyrand
Indépendant
Législature élue
1re de la Seconde Restauration

Les élections législatives ont eu lieu les 14 et en France. Elles ont élu les députés de la première législature de la Seconde Restauration.

Les élections se déroulent dans un climat tendu par la terreur blanche. À Toulouse le président du collège électoral est écarté au profit de Villèle. À Nimes, treize protestants sont massacrés à la veille du scrutin[1]. Dans 46 départements, les troupes d'occupation étrangère perturbent les opérations en arrêtant jacobins et bonapartistes.

Le mode de scrutin employé est le suffrage censitaire instauré par la constitution de l'An X. Les collèges électoraux sont composés aux niveaux de l'arrondissement et du département parmi les 600 citoyens les plus imposés. De fait, 72 000 seront appelés à voter pour une population française de 30 millions d'habitants[2]. Le mode d'élection est indirect à deux tours, les collèges d'arrondissement se bornent à élire des candidats le , lesquels sont soumis ensuite aux collèges départementaux lors du second tour le 28 août.

La chambre élue est composée très majoritairement de royalistes et fut surnommée la « Chambre introuvable ». La plupart sont des hommes nouveaux, seuls 33 députés appartenaient à la Chambre de 1814 et 17 à celle des Cent-Jours[3]

Parti Votes % Sièges
  Ultra-royalistes 35 200 87,50 350
  Doctrinaires 5 200 12,50 50
Total 40 400 100 400
Article principal : Chambre introuvable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Francis Démier, "La France de la Restauration (1814-1830), Gallimard 2012", p. 141
  2. Isabelle Backouche, La Monarchie parlementaire 1815-1848, Pygmalion 2000, p. 30
  3. Emmanuel de Waresquiel et Benoît Yvert, Histoire de la Restauration (1814-1830), Perrin 1996, p. 155

Liens externes[modifier | modifier le code]