Élections législatives françaises de 1962

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 1958 Drapeau de la France 1967 Suivant
Élections législatives françaises de 1962
18 novembre 1962, 25 novembre 1962
Type d’élection  élection législative en France, élection
Georges Pompidou - Bundesarchiv B 145 Bild-F020538-0006.jpg
Majorité présidentielle – Georges Pompidou
Voix au 1er tour 6 945 092 Green Arrow Up.svg 92,7 %
Voix au 2e tour 7 614 556 Green Arrow Up.svg 9,6 %
  
37,88 %
  
49,85 %
Députés élus 260 Green Arrow Up.svg 44
Guy Mollet Archief.PNG
Gauche parlementaire – Guy Mollet
Voix au 1er tour 6 302 282 Red Arrow Down.svg 10,6 %
Voix au 2e tour 6 177 474 Red Arrow Down.svg 2 %
  
34,38 %
  
35,77 %
Députés élus 107 Green Arrow Up.svg 57
Maurice Faure cadrée.png
Parti républicain, radical et radical-socialiste – Maurice Faure
Voix au 1er tour 1 429 649 Red Arrow Down.svg 14,4 %
Voix au 2e tour 1 172 711 Red Arrow Down.svg 18 %
  
7,79 %
  
7,68 %
Députés élus 44 Green Arrow Up.svg 7
Silver - replace this image male.svg
MRP – André Colin
Voix au 1er tour 1 665 695 Red Arrow Down.svg 10,4 %
Voix au 2e tour 821 635 Red Arrow Down.svg 50,7 %
  
9,08 %
  
5,45 %
Députés élus 36 Red Arrow Down.svg 21
Silver - replace this image male.svg
CNIP – Camille Laurens
Voix au 1er tour 1 404 177 Green Arrow Up.svg 28,5 %
  
7,66 %
Députés élus 28 Red Arrow Down.svg 104
Représentation de l'assemblée
Diagramme
Gouvernement
Sortant
Élu
Législature élue
IIe de la Ve République

Les élections législatives de 1962 ont eu lieu les 18 et , après la dissolution de l'Assemblée nationale le 9 octobre 1962, à la suite du vote de la censure du 4 octobre (IIe législature).

Résultats nationaux[modifier | modifier le code]

dm
Élections législatives françaises de novembre 1962
Partis
politiques
Votes
(Premier tour)
Votes
(Second tour)
Total
# % +/- # % +/- Sièges +/- %
  UNR-UDT 5 855 744 31,94 +14,34 % 6 169 890 40,36 +12,16 %
229
+17 51,34 %
  Parti communiste français (PCF) 4 003 553 21,84 +2,34 % 3 195 763 20,94 +0,34 %
41
+31 9,19 %
  Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO) 2 298 729 12,54 -2,96 % 2 264 011 14,83 +1,03 %
65
+21 14,57 %
  Mouvement républicain populaire (MRP) 1 665 695 9,08 -0,02 % 821 635 5,45 -9,95 %
36
-20 8,07 %
  Radicaux 1 429 649 7,79 +2,99 % 1 172 711 7,68  ?
44
- 9,42 %
  Centre national des indépendants et paysans (CNIP) 1 404 177 7,66 -6,04 % - - -
28
- -
  Républicains indépendants 1 089 348 5,94 +5,94 % 1 444 666 9,46 -
20
+20 8,07 %
  Extrême gauche 427 467 2,38 +2,38 % 138 131 0,90 +0,90 %
2
+2 0,45 %
  Extrême-droite 159 429 0,87 2,43 % 52 245 0,34 -0,56 %
0
- 0,00 %
  Divers (dont centre : 10 sièges) à remplir  ? - à remplir  ? -
11
- 02,46 %

Contrairement aux élections législatives précédentes, le PCF et la SFIO ont conclu des accords de désistement dans les circonscriptions où les candidats des deux partis pouvaient se maintenir au second tour. Il en résulte une forte progression en sièges de la gauche malgré le recul en voix des socialistes. Quant aux radicaux, ils poursuivent leur recul avec 7,79 % des voix.

Il y a 1,7 % de femmes députées[1].

Composition de l'Assemblée nationale[modifier | modifier le code]

Groupe Membres Apparentés Total  %
UNR-UDT 216 17 233 48,34
Socialiste 64 2 66 13,69
CD 51 4 55 11,41
Communiste 41 0 41 08,51
RD 35 4 39 08,10
RI 32 3 35 07,21
Non inscrits 13 - 13 02,70
Total 452 30 482 100,0

Résultats par département[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Magazine Le Monde 2 des 18-19 avril 2004, page 89.

Articles connexes[modifier | modifier le code]