Élections municipales françaises de 1900

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les élections municipales se déroulent en France les 6 et .

Contexte[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Aisne[modifier | modifier le code]

Laon[modifier | modifier le code]

Le Conseil municipal de 27 sièges est composé de la manière suivante[1],[2]:

Parti Sièges
Républicains 13
Radicaux 12
Ralliés 2

Allier[modifier | modifier le code]

Moulins[modifier | modifier le code]

La majorité reste républicaine. Le Conseil municipal de 27 sièges est composé de la manière suivante[1],[2]:

Parti Sièges
Radicaux 15
Républicains 12

Ardennes[modifier | modifier le code]

Charleville[modifier | modifier le code]

Le Conseil municipal de 23 sièges est composé de la manière suivante[2]:

Parti Sièges
Républicains 17
Radicaux 4
Socialistes 2

Hautes-Alpes[modifier | modifier le code]

Gap[modifier | modifier le code]

Les républicains prennent la majorité aux conservateurs[2]. Le Conseil municipal de 23 sièges est composé de la manière suivante[2]:

Parti Sièges
Républicains 20
Conservateurs 3

Rhône[modifier | modifier le code]

Lyon[modifier | modifier le code]

Le Conseil municipal de 54 sièges est composé de la manière suivante[2]:

Parti Sièges
Radicaux et radicaux-socialistes 33
Républicains 9
Libéraux 8
Socialistes 4

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Elections municipales », Le Temps,‎ , p. 1-2
  2. a b c d e et f « Élections municipales », Le Temps,‎ , p. 1-2

Voir aussi[modifier | modifier le code]